Une question ? Nous sommes là pour ça
On vous rappelle rapidement
Suivez FANVOICE simplement
Open

Les Obama se mettent au crowdsoursing...

Fanny Bouisse
Date de création :
Partager sur:

Le jour de son départ et plus précisément quelques heures avant l’investiture de son successeur à la Maison Blanche, Barack Obama a annoncé la création de sa fondation.

Jusqu’ici rien de nouveau ! Au contraire, la création d’une fondation s’inscrit désormais dans le protocole suivi par la quasi-totalité des présidents américains sortants.

Bill Clinton a fondé la Clinton Global Initiative laquelle est engagée dans 2300 actions qui «ont amélioré la vie de plus de 400 millions de personnes dans plus de 180 pays», comme il aime le rappeler dans la presse. Des actions pour aider à un meilleur accès à l’eau, aux soins médicaux et à la formation professionnelle.

George W. Bush a également poursuivi cette tradition, en créant le George W. Bush Presidential Center, chargé notamment de promouvoir des «idées et des actions pour un monde plus libre et meilleur». Parmi ces actions : des programmes d’aide à des élèves, des conférences sur l’énergie et l’économie…

Ce qui est marquant et qui distingue la fondation Obama des autres, c’est la méthode.

Malgré sa popularité et son charisme reconnu, Barack Obama a écarté toute approche verticale en privilégiant une démarche participative, collective voire communautaire.

Le spectre d’action de la fondation Obama n’est pas encore établi et ce sera aux citoyens de le définir. En effet, à travers une vidéo de deux minutes, les Obama invitent leurs concitoyens  à : “Envoyer vos idées, vos espoirs, vos croyances, à propos de ce que nous pouvons réaliser ensemble. Parlez nous des jeunes leaders, des entreprises, des organisations qui vous inspirent. Ce sera votre centre présidentiel autant que le nôtre.”

Plus qu’à une fondation, le projet des Obama, ressemble à un laboratoire d’idées pour construire ensemble la citoyenneté de demain…

laboratoire-idee-obama

Et d’ailleurs, lorsqu’on se rend sur le site de la fondation Obama et qu’on communique une adresse mail pour participer au projet, une fenêtre affiche la réponse suivante :

laboratoire-idee-obama

L’approche se veut ouvertement participative, faisant appel aux principes de crowdsourcing, elle s’inscrit dans la modernité politique. En effet, la co-construction, la co-idéation et plus globalement les approches communautaires sont des pratiques désormais assez courantes dans l’univers de l’entreprise alors qu’elles tardent à prendre racine dans la sphère institutionnelle.

Mais l’attente est forte et le succès assuré ! En effet, aujourd’hui, les citoyens, les consommateurs, les usagers d’un service ne se contentent plus de répondre à un sondage, ils sont désormais partie prenante du processus de création. Obama, qui est un homme d’avant-garde, a su écouter les tendances de son époque en les mettant en pratique, en faisant de sa fondation un réceptacle d’idées innovantes ouvert à tous les citoyens.

 

Rejoignez les marques connectées à leurs clients et collaborateurs

Nous sommes à votre disposition pour échanger sur notre univers des communautés

Newsletter

Suivez les actus des communautés clients et les actus FANVOICE via notre newsletter.