Une question ? Nous sommes là pour ça
On vous rappelle rapidement
Suivez FANVOICE simplement
Open

Crowdsourcing citoyen : quand les habitants se mobilisent...

Fanny Bouisse
Date de création :
Partager sur:

crowdsourcing

Le crowdsourcing mobilise les citoyens :

C’est le cas “empowerment” du mois : aujourd’hui les habitants du Pays de la Loire prennent le pouvoir pour améliorer la couverture 3G/4G d’un opérateur. Jusque là, les régions et leurs habitants devait faire confiance aux déclarations des opérateurs concernant la couverture du réseau mobile, or ces informations ne sont pas toujours exactes et ce sont les consommateurs qui en pâtissent. Les habitants vont pouvoir se mobiliser pour faire avancer leur cause !  

Certes, l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) mène régulièrement des études terrain pour vérifier si la couverture et la qualité de service promises par les opérateurs mobiles sont respectées. Mais, vous l’imaginez bien, il est très difficile de couvrir tout un territoire avec des ressources limitées (quelques enquêteurs). Désormais, ces études pourront être complétées grâce aux consommateurs eux-même à travers cette belle initiative de crowdsourcing !

Le Pays de la Loire lancent la 1ere initiative citoyenne de ce type :

Un projet participatif invitant les habitants à télécharger une appli (GIGALIS) pour mesurer les connexions 2G/3G/4G sur son territoire et évaluer la qualité de service mobile. La région explique que “C’est la première région française à faire appel au crowdsourcing et à se doter d’une application mobile pour cartographier les réseaux mobiles du territoire. Les Pays de la Loire espèrent ainsi collecter un volume représentatif de données, essentielles à son action publique pour une meilleure accessibilité de tous à la téléphonie mobile”.

L’objectif de cette opération est de permettre aux habitants d’accéder à un réseau mobile performant y compris dans les zones rurales. En effet, l’Arcep insiste sur ces zones qui doivent pouvoir bénéficier du très haut débit dans les meilleurs délais. En 2017, cette couverture doit atteindre 40% pour les français résidant dans ces zones.  Les habitant du Pays de Loire feront deux tests grâce à leur smartphone :

  • la mesure brute de débit
  • la mesure de qualité de service (affichage de pages Web, transfert de données, téléchargement…).

Par la contribution des usagers, le Conseil Régional souhaite identifier les actions à mettre en place avec les différents opérateurs pour pallier les déficiences constatées (couvrir les zones mal desservies par les réseaux mobiles) ou pour améliorer les performances.

Le crowdsourcing citoyen expérimenté en Belgique en 2008

Ce beau projet nous rappelle une autre initiative de “crowdsourcing citoyen” qui avait vu le jour du côté de la Belgique en 2008. Celle-ci appelait les citoyens à recenser la faune et la flore. Pour mettre en place cette démarche de crowdsourcing la région de Bruxelles avait mis en place un site internet qui permettait à tout le monde, amateur ou naturaliste confirmé de pouvoir répertorier ses observations d’espèces végétales ou animales. Cette sensibilisation à la nature est susceptible d’avoir plusieurs retombées positives notamment en terme de respect (espaces vert, biodiversité, questions environnementales, éducation…).

Il faut savoir que seules les personnes ayant référencé plus de 5 espèces différentes par an (10 pour les oiseaux) sont comptabilisées. De plus, nous pouvons voir une évolution de l’intérêt du public depuis le lancement du site. Depuis la création, plus de 500 000 observations ont été encodé.

observation-encode

Cette initiative avait d’ailleurs inspiré le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) qui a lui aussi fait appel au grand public, cette fois pour décrypter les annotations manuscrites portées sur les 6 millions de planches fraîchement numérisées de son herbier historique (date et lieu de collecte, nom du botaniste…). « Avec les seuls moyens du Muséum, nous avons calculé qu’il faudrait employer une personne pendant 500 ans pour mener à bien cette tâche, indique Romain Julliard, spécialiste du crowdsourcing au MNHN. Grâce à la participation des internautes, 100 000 planches ont déjà été indexées dans le cadre du projet Herbonautes (link is external). »

Qu’il s’agisse de sensibiliser les habitants au développement durable urbain, de faire appel à des passionnés pour faire avancer un projet, ou de mobiliser la foule pour faciliter son confort de vie, le CROWDSOURCING est en train de devenir une pratique incontournable pour pour les pouvoirs publics et institutions. Ont ne peut que les en féliciter. Nous sommes fans…

Rejoignez les marques connectées à leurs clients et collaborateurs

Nous sommes à votre disposition pour échanger sur notre univers des communautés

Newsletter

Suivez les actus des communautés clients et les actus FANVOICE via notre newsletter.