Archives par étiquette : idées

«SAVOIR ÉCOUTER SES COMMUNAUTÉS DE MARQUE», JULIE DEVINANT (FANVOICE)

17/03/2021 – par Julie Devinant, directrice générale adjointe de Fanvoice

Dans un contexte sanitaire où les focus groupes sont difficiles à organiser, les communautés de marque peuvent représenter une bonne alternative pour connaître les attentes de ses consommateurs. Encore faut-il faire le tri entre les conversations de comptoir et ce qui pourra devenir une innovation de rupture.

Julie Devinant,  Directrice Générale Adjointe de Fanvoice

DR

La crise sanitaire confirme, s’il en était besoin, que le digital est plus qu’ancré dans notre consommation. Certaines réalités que nous pensions ne concerner qu’un nombre restreint se sont révélées des pratiques de masse (achat en ligne, consommation de contenus sur les plateformes entertainment, sport virtuel…). Il en va ainsi des communautés de marque online et des plateformes participatives. Elles sont devenues d’autant plus importantes que les protocoles d’écoute classique, tels que les focus groupes, ne sont plus envisageables pour les marques. Comment cultiver l’être ensemble et le partage autour de sa marque quand on ne peut plus le faire entre les quatre murs d’une salle ou d’un magasin ? Le digital a cela de pratique qu’il n’a ni début, ni fin, ni murs.

Les plateformes participatives digitales fonctionnent simplement : la marque propose et les participants disposent. Ils sont confrontés à un sujet, un challenge à résoudre, et collectivement ils construisent une réponse. Se confrontent les points de vue des habitués et ceux des nouveaux membres. Et là où hier, les conversations s’articulaient surtout autour de la demande de la marque, on constate aujourd’hui que les échanges vont bien au-delà du brief de celle-ci.

En plus des sujets stratégiques pour l’entreprise, on y parle de l’actualité et on y laisse parler ses aspirations et ses émotions. Les learnings sont autant dans les réponses directes aux questions posées que dans le bruit environnant (learnings «en creux»). Ce nouvel être ensemble digital cristallise par ailleurs de nouvelles motivations, moins centrées sur le bénéfice personnel, mais sur le partage, la confrontation de points de vue et sur une confiance réciproque, entre les participants entre eux et entre les participants et la marque.

Les idées excentrées

Dans cette démarche, il est important pour la marque de pouvoir lire entre les lignes de ces méta-conversations, pour notamment comprendre ce qui rassemble (ce dont tout le monde parle) ou ce qui divise (des sujets qui s’opposent). C’est le sujet des «idées excentrées» qui est au cœur de la réflexion. Il s’agit de ces idées sémantiquement différentes des grandes tendances et que l’on peut définir comme singulières (soit totalement hors de propos et donc à écarter, soit particulièrement innovantes et donc à approfondir).

Certaines idées excentrées peuvent paraître ridicules au premier coup d’œil, mais peuvent aussi contenir de réelles innovations, voire des innovations de rupture, chères aux équipes innovation et marketing. Dans certains cas, l’extraction des 100 idées excentrées les plus partagées peut par exemple contenir près de 45% d’idées innovantes à regarder très sérieusement.

Les communautés online, en substitution des échanges physiques de la vie réelle qui se font plus rares pour certains, constituent donc une nouvelle forme de sociabilité où l’on parle autant des sujets stratégiques pour les marques que de la pluie et du beau temps. C’est dans la lecture, l’analyse et la compréhension de ces «autres attentes» que réside une richesse inédite et prometteuse dont il convient de se saisir également.

Tribune libre Stratégie.fr par Julie Devinant, Directrice Générale Adjointe de Fanvoice

Share

5 idées pour impliquer vos collaborateurs dans votre stratégie d’innovation

Votre stratégie d’innovation est centrale, elle vous permet à la fois de rester référent sur votre marché, mais aussi d’identifier de nouveaux potentiels business. Vos premiers clients sont vos collaborateurs et il est essentiel de les engager au plus tôt dans vos réflexions pour les interroger, recueillir leur précieux retour d’expérience et leur faire vivre votre stratégie. 5 idées concrètes issues de nos best cases client pour engager vos collaborateurs ! 

1- Invitez les à partager les difficultés du terrain et trouvez avec eux les solutions de demain 

Le cas d’école : le projet “Mobilisation général pour la prévention chez Eiffage : participez !” 

Ce que l’entreprise y gagne : “La plateforme héberge des campagnes mobilisatrices pour des actions inscrites dans le cadre stratégique, pour de nouveaux services et nouvelles offres, mais aussi pour appuyer des enjeux internes. La campagne prévention a permis d’identifier 3 idées lauréates qui ont ensuite été mises en projets et développées.”,

Mathieu Boussoussou, chef de projet Innovation

Le projet en détails :

2- Proposez des défis d’idées pour avancer plus vite sur vos chantiers stratégiques

Le cas d’école : le projet “Postez vos solutions bas carbone” du Groupe Eiffage

Ce que l’entreprise y gagne : “Nous avons recensé 587 idées dont les meilleures seront récompensées puis mises en œuvre. C’est faire ainsi appel à l’innovation inclusive”, explique Valérie David, directeur du développement durable et de l’innovation transverse d’Eiffage

3- Incluez les feedbacks de vente et les suggestions d’optimisation dans l’évolution de vos produits et services

Le cas d’école : “Faites évoluer AssurEnergie et Solution Dépannage Confiance avec nous” de EDF

Ce que l’entreprise y gagne : 

Le projet EDF Pulse & You en détails :

4- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos objets connectés 

Le cas d’école : Les chantiers tests de SOMFY

Ce que l’entreprise y gagne : “La méthode de bêta-test de My Somfy Lab a fait ses preuves, avec : 

  • 12 projets de bêta test digitaux en 2 ans
  • 3 mois gagnés dans la mise en place d’un chantier test
  • un gain de 60% d’efficacité dans ce type de protocole par rapport à la méthode classique
  • un vivier de 100 collaborateurs volontaires et motivés à chaque bêta-test”, Mélodie Barjhoux, project et communication manager

Le projet en détail :

5- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos applications

Le cas d’école : Crédit Agricole Ukraine

Ce que l’entreprise y gagne : Après 6 semaines de campagne et plus de 300 commentaires, idées ou anomalies remontées par les collaborateurs testeurs du Crédit Agricole Ukraine, le bêta-test a été un véritable succès pour la banque. Comme le souligne Stanislav Perevezentsev, Digital Analyst/Strategist au Crédit Agricole Ukraine : « Il était très important pour nous de pouvoir facilement identifier l’ensemble des bugs techniques, les communiquer aux équipes techniques et suivre l’avancement des corrections. Pour cela, nous avons utilisé le système de Badges disponible sur la plateforme, apposés aux idées postées. Ainsi, les testeurs et développeurs pouvaient à tout moment identifier directement dans la campagne quelles anomalies avaient été corrigées ou étaient en cours de traitement. » La catégorisation de chaque commentaire a permis au Crédit Agricole Ukraine de corriger en méthode agile plus de 50% des problèmes techniques signalés et ce avant la fin de la campagne.

Le projet en détail :

Toutes ces actions auront pour résultat une innovation plus juste, mais aussi une grande implication de vos collaborateurs. Cette proximité inédite sera par ailleurs vectrice d’attachement et vous permettra de plus facilement faire de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre marque et de ses missions. 

Julie Devinant

Share

Infographie – Les idées des enfants pour le monde de demain (en partenariat avec Confkids)

Nous avons eu le plaisir de construire avec Deborah Le Bloas, fondatrice de Confkids, notre dernier appel à idées sur notre plateforme Fanvoice

Vos idée pour le monde de demain.

Ce projet unique a pour ambition de rassembler non pas des adultes, mais des enfants, accompagnés de leurs parents, pour recueillir leurs idées et leurs envies pour le monde de demain.

Leur intérêt est suscité grâce à 2 éléments : 

> une cartographie d’inspiration qui les invite à s’exprimer sur des thématiques larges et inspirantes : 

> un sondage qui permet de comprendre qui ils sont et d’affiner des attentes en particulier

infographie confkids -comprendre des attentes particulier

La présentation des résultats a permis de mettre en valeur des attentes communes, comme autant de défis à relever.  Découvrez les principaux enseignements dans l’infographie ci-dessous ou demandez l’intégralité des résultats à contact@fanvoice.com

Share

Découvrez OREL50, MEMBRE DU MOIS

Tous les mois la communauté Fanvoice décide de mettre en avant un membre dont les contributions ont été appréciées par la communauté !

Ce mois-ci, nous avons décidé de vous présenter le portrait de Orel50, un membre actif de la communauté Fanvoice qui apprécie partager ses idées afin de faire évoluer les produits de demain ! Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus sur ses motivations à participer à nos projets.

membre du mois Fanvoice

Comment avez-vous découvert FANVOICE ?

J’ai découvert FANVOICE via une publication Facebook de « MOTUL France » sur le thème « QU’EST-CE QUI VOUS FERAIT PASSER À LA MOTO CONNECTÉE ? » qui permettait de gagner des accès VIP au MotoGP de Valence. Un cadeau de rêve pour n’importe quel motard !!!

Qu’est-ce qui vous a plu dans le concept ? 

Le concept de la boîte à idée connectée m’a beaucoup plu. Partagez des idées futuristes pour l’évolution de la moto c’est nouveau et je ne me suis jamais posé cette question auparavant… Une campagne permettant aux motards de s’exprimer et aider MOTUL à améliorer nos deux roues est innovante car qui de mieux que les utilisateurs pour améliorer leur train de vie moto ?!

Qu’est-ce qui vous motive à participer et contribuer sur la plateforme FANVOICE ? 

Je ne vous cache pas que les lots m’ont motivé à contribuer sur ce site. Adepte des jeux concours, je me suis lancé dans ce défi d’atteindre les 1 000 points. Les membres atteignant ce palier peuvent donc être tiré au sort afin de gagner le plus « gros » lot mis en jeu.

Avez-vous une anecdote sur une campagne ? 

Je n’ai pas encore d’anecdote, bien que la campagne ait été ouverte durant 3 mois… Je me suis inscrit une semaine avant la clôture et c’était très difficile pour moi de partager de nouvelles idées que les membres n’avaient pas encore évoquées. Pour y arriver, je me suis vraiment creusé la tête !

Avez-vous déjà parlé autour de vous de FANVOICE et pourquoi ? 

Oui, j’en ai parlé à ma copine. Les consommateurs partagent leurs idées et les marques les récompensent pour les plus impliqués. Un bon deal !

 

Merci à Orel50 pour ses réponses et son implication. À bientôt sur FANVOICE.

Share

Quand la RATP se met à la co-création

Impossible de manquer la grande campagne de co-création de la RATP ce mois-ci : partout en affiche dans le métro notamment des invitations à participer à leur grand appel à idées.

ratp et co-creation

Le principe : une plateforme online (https://idees.ratp.fr/) ouverte du 2 novembre  2016 au 6 février 2017, sur laquelle les usagers sont invités à partager leurs idées, donner leur avis, faire des commentaires et voter pour les idées qu’ils préfèrent.

Les 3 idées qui seront sélectionnées (par un jury d’abord, composé de responsables de l’entreprise et de personnalités extérieures, puis par les votes des usagers ensuite) seront réalisées par la RATP.

Plusieurs thématiques sont présentées aux participants, pour guider la réflexion mais chacun est libre également de s’exprimer comme il le souhaite.

RATP appel d'idées

A date 2 200 idées ont déjà été récoltées. Voici un exemple des idées les plus populaires :

RATP idée co-création

Un bel exemple de co-création d’une marque avec son public ! En tant qu’usager par ailleurs, nous avons hâte de connaître les idées gagnantes et voir comment elles changeront notre quotidien…

Complément d’information : 

À date du 27/01/2017, c’est à dire 20 jours après le début de la campagne, LA RATP a récolté 2196 idées sur sa plateforme.

Share