Archives du mot-clé campagne participative

FANVOICE, la solution clé en main pour vos projets participatifs

Les 800 projets participatifs que nous avons accompagnés depuis le lancement de FANVOICE ont forgé notre expertise du management des projets de co-création. De la mise en place à l’analyse en passant par le community management, notre méthodologie et les fonctionnalités de notre outil garantissent une excellence opérationnelle à chaque instant. Découvrez ici le pas à pas de la mise en place de votre projet ainsi que la valeur ajoutée de FANVOICE. 

Projets participatifs - Fanvoice

STEP 1 / Cadrer la stratégie de sa campagne participative : 3 ateliers suffisent

Notre méthodologie propose 3 ateliers de 2 heures pour aborder tous les points importants pour la création de votre projet.

Ces ateliers permettent notamment de :

> délimiter le sujet de la campagne

> définir les thématiques proposées à la réflexion des participants

> définir les questions qui seront adressées dans la partie sondage

> choisir les visuels d’illustration

> choisir les dotations

> définir le plan de recrutement et de communication

Ils rassemblent toutes les parties prenantes, des porteurs de projets au référent digital ou communication en passant par les équipes CRM ou Expérience client pour garantir une fluidité maximale.

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Lors de ces ateliers, plusieurs supports méthodologiques sont partagés par votre expert FANVOICE, à la fois pour vous inspirer, partager les bonnes pratiques mais aussi pour cadrer la rédaction des contenus et préparer la mise en ligne.

 

STEP 2 / Intégrer et mettre en ligne sa campagne : en 1 heure c’est possible !

Une fois la campagne cadrée et tous les éléments stratégiques validés, vient le temps de l’intégration de votre campagne sur votre plateforme digitale. Vous serez au préalable formé à cette action et notre HelpDdesk vous sera accessible 24h/24 pour trouver toutes les réponses à vos questions (et votre Directeur de Clientèle toujours joignable pour vous épauler si vous rencontrez une difficulté).

Il est temps de passer à l’action ! Naviguez à travers l’environnement de pré-production ainsi que le dashboard pour intégrer tous les éléments de votre campagne. Et prenez même plaisir à la voir se construire en live, sous vos yeux 🙂

Une fois que vos contenus sont intégrés et que vous avez fait une recette de cet environnement de pré-prod, il vous reste simplement à basculer votre campagne en production. Elle est directement accessible aux publics concernés sur votre Lab.

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice   Projets participatifs - Fanvoice

NB : vous êtes déjà client FANVOICE et voulez un refresh sur le sujet ? Consultez ici notre programme de formation. 

 

STEP 3 / Recruter les participants directement depuis le backoffice

Une fois la campagne en ligne, il est temps d’inviter les participants à s’exprimer. Pour cela, vous pouvez directement depuis le backoffice, créer votre mail de recrutement et l’envoyer aux personnes concernées.

Ensuite, c’est à vous de jouer pour accueillir les participants, répondre à leurs questions ou les inviter à compléter leurs réponses.

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

Vous pouvez, également depuis votre dashboard, configurer les comptes Community manager pour que tous les chef.fes de projet puissent rejoindre la campagne.

 

STEP 4 / Accéder aux statistiques de participation en temps réel à tout instant ! 

Votre dashboard sécurisé vous permet d’accéder à toutes les statistiques liées à votre campagne en temps réel. Liste des inscrits, taux de contributions, réponses au sondage, pré catégorisation des résultats… nos différents écrans vous permettent de piloter votre projet de façon simple et agile.

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

STEP 5 / Piloter et ajuster votre stratégie au plus près des publics qui la font vivre

Finalement, une plateforme FANVOICE vous permet de garder le contact avec vos clients finaux et vos collaborateurs, dans une logique d’innovation participative, d’études qualitatives ou encore d’amélioration continue ou de bêta-test. À travers un même framework technique, une multitude de cas d’usages peuvent être abordés, avec une seule et même finalité : mieux comprendre, mieux réagir et mieux transformer.

 

Vous voulez en savoir plus sur nos plateformes participatives, notre méthodologie et nos cas clients ? Envoyez toutes vos questions à contact@fanvoice.com, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Julie Devinant - Fanvoice

 

FacebookTwitterGoogle+Partager

Formation mutualisée : Intégrer sa campagne en 1 heure, c’est possible !

Formation mutualisée - Fanvoice

Formulaire de saisie, dashboard, taille des visuels…Nous vous proposons de découvrir à travers cette formation tous les prérequis à la mise en place d’une campagne de co-création.

C’est l’occasion à travers un cas concret de vous dévoiler toutes nos astuces pour intégrer rapidement les contenus de vos projets.
45 minutes suffisent… Et si vous avez des questions, on y répond !
SAVE THE DATE : 3 mars de 14h à 15h
Pour s’inscrire, cliquez ici.

(Les formations mutualisées gratuites sont réservées aux clients détenteurs d’une licence Fanvoice en cours de validité)

Impliquer 50 000 collaborateurs dans sa stratégie d’innovation, c’est possible ! Le cas Eiffage

Lors de la FANVOICE Academy du 23 janvier 2020, Mathieu BOUSSOUSSOU et Jean-Baptiste BERG, chargés d’innovation transverse chez Eiffage, ont présenté la Start.box, plateforme digitale au service de l’innovation. Mise en place de l’initiative, difficultés rencontrées, facteurs clés de succès: ils nous ont raconté comment en quelques années la Start.box est devenue un outil incontournable pour le groupe.

 

La Start.box, un outil pour mobiliser, inclure, valoriser et mettre en oeuvre

collaborateurs - Fanvoice

Lancée en 2017, la Start.box répond à plusieurs objectifs. Le premier est d’inclure tous les collaborateurs dans le processus d’innovation. Il s’agit aussi de lancer des campagnes mobilisatrices : 

  • pour des actions inscrites dans le plan stratégique, 
  • pour de nouveau services, de nouvelles offres, 
  • pour appuyer des enjeux interne RH, prévention…

La plateforme permet également de sélectionner les meilleures idées, de les récompenser, les valoriser et les mettre en oeuvre en impliquant le CODIR. 

Comme en témoigne Benoît de Ruffray, Président Directeur Général d’Eiffage : “Lors de l’élaboration de notre plan stratégique, nous avons mis en exergue les forces de notre Groupe et les moteurs de son développement, au premier rang desquels l’innovation

C’est après plusieurs semaines de travail collaboratif que la plateforme a pu voir le jour, à travers des réunions qui réunissaient notamment la Direction communication, mais aussi la Direction prévention (porteur de la 1ère campagne),  la Direction juridique ou encore la Direction sécurité et information.

collaborateurs - Fanvoice

 

“Fondation Eiffage” et “immo-Inno”, 2 campagnes emblématiques

A ce jour, 11 campagnes participatives ont été proposées aux collaborateurs du groupe, sur des sujets aussi variés que la prévention des accidents, le logement de demain, la mobilité ou encore le bas carbone. Plus de 11 000 collaborateurs ont rejoint le dispositif produisant 1500 idées et des centaines de commentaires. 

 

“Fondation Eiffage” : soutenir pour engager

La campagne invitait les collaborateurs à soutenir leur projet préféré. 2 580 personnes ont participé en 2 semaines, favorisant ainsi l’émergence d’un projet ensuite accompagné par la Fondation.

collaborateurs - Fanvoice

 

“Immo-Inno” : 3 étapes pour passer de l’idée au MVP (produit minimum viable)

Le premier temps de ce projet en 3 étapes permettait aux collaborateurs de partager leurs idées sur la Start.box. Les idées ensuite structurées en équipe, étaient approfondies à l’aide d’un consultant externe. Aujourd’hui ce sont 3 offres qui ont été développées.

collaborateurs - Fanvoice

 

Un dispositif de communication puissant pour accompagner le projet

L’implication de la direction générale au lancement de l’initiative ainsi qu’au lancement de chaque projet majeur (les invitations à participer partent de la boîte mail du PDG) est un des facteur clé de succès. Le matériel créatif développé autour du projet est également un point fort qui a permis à l’initiative de rayonner bien au-delà de la plateforme digitale, en s’invitant dans les bureaux et jusque sur les chantiers ou des bornes interactives permettent à tous ceux qui le veulent de déposer une idée.

Découvrez la Start.box ici

collaborateurs - Fanvoice Julie Devinant

Les ingrédients pour réussir son bêta-test produit : le témoignage de SOMFY

Le dernier opus de la FANVOICE Academy a permis à SOMFY de présenter en exclusivité son protocole de bêta-test produit basé sur sa plateforme My Somfy Lab, powered by FANVOICE.

De l’idéation au bêta-test, il n’y a qu’un pas ! 

La plateforme My Somfy Lab (lien vers la plateforme), en ligne depuis 2016, permet aux clients de la marque et à toute personne intéressée de s’exprimer sur des sujets aussi variés que la maison intelligente ou la protection des données personnelles. Somfylab Fanvoice

Hier consacrée avant tout à des exercices d’idéation grand public, la plateforme a été utilisée en 2019 pour accompagner les bêta-tests interne. Mélodie BARJHOUX, responsable My Somfy Lab à la direction innovation et Viet Lam NGUYEN, responsable qualité produit ont présenté un cas concret de bêta-test produit ainsi que ses facteurs clés de succès.

Utiliser une plateforme digitale pour accompagner le bêta-test, c’est gagner 30% de temps de gestion de projet 

Au départ un constat :  le processus traditionnel de bêta-test présentait des limites. La gestion des chantiers tests ne s’avérait plus assez efficace, avec de nombreuses contraintes pour le responsable qualité en charge du suivi. Il fallait envoyer un email à l’attention des futurs participants, puis attendre les retours et parfois des échanges en one to one, puis se rendre à domicile pour remettre le produit et attendre les retours des testeurs par email. Tous les feedbacks testeurs étaient recensés dans des fichiers excel ou word, sans partage de retours entre les différents testeurs. L’analyse ne pouvait être faite qu’en fin de projet, une fois tous les retours rassemblés en un seul et même endroit.équipe-projet-fanvoice

La plateforme My Somfy Lab a émergé comme une réponse simple pour répondre aux principaux enjeux :

  • Partage de feedbacks et commentaires live
  • Questionnaires
  • Analyse statistiques temps réel
  • Export de la base de données

Trois points restaient en suspens mais ont rapidement été gérés également via la plateforme.

La gestion des tickets a été rendue possible grâce à la fonctionnalité de badges disponible dans la plateforme qui permettait de taguer instantanément les feedbacks des testeurs pour catégoriser les actions à prioriser. La FAQ a été directement intégrée dans un onglet du site internet et le contrat de test a été dématérialisé, proposé à l’inscription des testeurs qui l’acceptaient au moyen d’une signature électronique. De l’avis du responsable qualité, c’est 30% de temps de gestion de projet qui a été gagné par rapport au processus traditionnel.

Une campagne pour recruter puis une campagne pour récolter les feedbacks

D’un point de vue opérationnel, une campagne de recrutement a été mise en place sur la plateforme suivie de la campagne de remontée de feedbacks.

La campagne de recrutement consistait en un sondage en ligne ouvert à tous les collaborateurs, qui permettait d’identifier les profils éligibles au test, qui étaient ensuite recontactés.

My-somfy-lab-fanvoice

Une fois les testeurs recrutés, une 2nde campagne leur était proposée pour partager leurs feedbacks d’usage du produit. Au préalable une réunion de lancement a permis de présenter le produit dans les grandes lignes et de rassembler les testeurs pour donner corps à cette communauté qui allait ensuite se retrouver en ligne pour échanger.

feedback Fanvoice Somfy

Comment s’organiser en internet pour garantir le succès de son bêta-test ?

Pour SOMFY, plusieurs éléments ont été indispensables pour garantir le succès de l’opération :

  • L’étroite collaboration entre l’équipe projet et l’équipe lab est centrale et tout doit être pensé en synergie. L’équipe projet apporte une expertise produit et l’équipe lab permet de traduire les besoins en briefs et en questionnaires
  • Toute l’expérience ne doit pas reposer exclusivement sur la plateforme. Les rencontres physiques ainsi que les échanges directs hors plateforme sont également importantes pour donner du sens à la communauté (en créant du lien, en rassurant, en palliant les difficultés techniques, en étant au plus près des testeurs)
  • Enfin chercher à procurer une véritable expérience au testeur tout au long du projet en capitalisant sur son pouvoir d’influence sur le produit et en s’appuyant sur la gamification (système de points gagnés en fonction de la participation) et la gratification (les testeurs les plus impliqués ont remporté un trophée)

Pour SOMFY, les avantages du bêta-test via la plateforme sont nombreux. Gagner du temps est le 1er argument, mais aussi simplifier le recrutement des testeurs et l’animation. L’aspect attractif de la plateforme ainsi que les statistiques et exports en temps réel sont également des éléments indispensables. Enfin, la création d’une communauté de testeurs, acculturés et facilement disponibles est une valeur ajoutée inestimable pour la pérennité des chantiers tests.

La marque nous confiait que sa roadmap de test produits sur la plateforme s’était largement remplie après ce 1er temps résussi : plus aucune disponibilité avant mars 2020… Alors comme le proposaient Mélodie et Viet Lam en fin témoignage : « lancez-vous ! »

Retour sur l’évènement en quelques images :Petit Déjeuner Fanvoice Somfy

Interview-Fanvoice-somfy

2019-10-14-Julie Devinant

Co-créer avec ses clients, c’est possible : l’exemple de décathlon

décathlon - Fanvoice

Le 18 juin dernier avait lieu avec Décathlon la 6ème session de la Fanvoice Academy 2019.
Ce moment de partage qui permet de mettre en lumière les initiatives de chacun en matière de co-création, mettait cette fois l’accent sur le dispositif d’une marque que l’on connaît tous bien : DECATHLON.

décathlon - Fanvoice

DECATHLON qui, selon une récente étude rendue (sondage Opinion Way pour Eclosion), est considérée comme l’enseigne préférée des Français. Et pour cause : l’enseigne place le client au centre de sa stratégie d’innovation : de l’idéation jusqu’au bêta-test. C’est ce qu’est venu nous expliquer Jean-Marc CAIRE, Chef de projet plateforme co-création chez DECATHLON FRANCE.

LA CO-CRÉATION : AU SERVICE DE LA MARQUE ET DE SES USAGERS

Depuis 1976 DECATHLON conçoit des équipements sportifs dans l’esprit de les rendre accessibles au plus grand nombre. Une ligne de conduite ambitieuse pour le groupe qui requiert toujours plus d’échanges avec ses clients.

C’est sous cet angle et tout naturellement que la co-création a su trouver sa place chez le géant Français du sport qui y voit des avantages multiples. « C’est l’occasion pour la marque de renforcer la relation et le lien avec ses clients et usagers des produits commercialisés. Mais pas seulement : la co-création permet de résoudre des problèmes techniques afin de proposer des produits plus innovants et de développer plus rapidement des produits plus centrés autour des besoins de ses utilisateurs » nous explique Jean-Marc CAIRE.

DE L’IDÉATION À LA CO-CRÉATION : UN DISPOSITIF PENSÉ EN ITÉRATIF

Réinventer une chaise, une table de camping, ou bien encore co-créer un haut de Fast-Hiking pour permettre à ses utilisateurs de gagner toujours plus en confort et en performance : voici certains objectifs que s’est assignée l’enseigne en se lançant dans ce type d’initiative.

Des objectifs ambitieux, rendus possibles autour d’un dispositif séquencé qui au cumul de toutes les initiatives la marque portées sur FANVOICE, a permis de générer pas loin de 4 000 idées et commentaires. Une matière inestimable au service de l’innovation utile.

En s’adressant à ses clients MOUNTAIN, autour d’une question chapeau relevant presque de la suggestion : « Et si on parlait camping en pleine nature ? », la marque s’est volontairement placée dans un cadre extrêmement large. Il s’agit là du point de départ. Et tout l’enjeu est de fédérer un maximum de personnes autour du projet collaboratif mis en ligne pour créer un noyau communautaire fort et ré-adressable dans un second temps.

décathlon - Fanvoice

Leviers, motivations, freins : tout y passe en matière de retours d’expériences. Une interaction riche qui permet à la marque de mieux comprendre ses typologies clients. Plus de 2 000 idées et commentaires en découlent, signe d’une dynamique communautaire forte et pérenne.

décathlon - Fanvoice

Le point d’orgue : une seconde campagne orientée quant à elle autour de la co-création, qui cette fois vise à inventer ou réinventer le mobilier de camping. Un exercice complexe qui a généré près de 500 idées et commentaires. Autant d’insights mis au service et à la connaissance de l’innovation pour le groupe.

Une stratégie reconduite sur un toute autre sport qu’est le Fast-Hiking et qui s’est une fois de plus avérée gagnante.

Car si la marque dans un premier temps a questionné sa communauté autour du haut idéal (irritants, petits plus, …), les chefs de produits n’ont pas perdu de temps pour embrayer autour d’une seconde phase permettant de présenter des premiers modèles et de valider ainsi le cahier des charges interne.

Couleurs, appétences, projection d’achat : la logique de questionnement est quant à elle beaucoup plus guidée (grâce au sondage et ses questions dites « fermées ») que la phase amont, permettant de recueillir des indicateurs pragmatiques avant un lancement sur le marché.

Des initiatives qui séduisent de plus en plus d’acteurs de la distribution ?

C’est en tous cas dans cet esprit que le géant suédois IKEA a validé également le cahier des charges de son tout nouveau magasin place de la Madeleine à Paris.

décathlon - Fanvoice Matthieu Chatellier

Membre du mois – MIMI33

Tous les mois la communauté Fanvoice décide de mettre en avant un membre dont les contributions ont été appréciées par la communauté !
Ce mois-ci, nous avons décidé de vous présenter le portrait de MIMI33, une membre active de la communauté Fanvoice qui apprécie partager ses idées afin de réinventer les produits et services de demain ! Nous souhaitions, comme d’habitude, en savoir un peu plus sur sa motivation à participer à nos projets.

communauté - fanvoice

Qu’est ce qui vous motive à participer et contribuer sur ce site ?

J’aime donner mon avis, lire celui des autres, partager des idées, en trouver de nouvelles. Les sujets sont variés, intéressants (cuisine, produits solaires, banques). On s’instruit, on partage notre avis avec des personnes de tous les horizons. Nous avons l’impression d’appartenir à une communauté, on peut faire avancer les recherches, on découvre de nouveaux produits… Et en plus, on peut gagner de très beaux cadeaux. J’en ai par ailleurs gagné 2 : un robot pour faire la cuisine et une caméra sportive.

Vous avez participé à plusieurs projets, quel est celui que vous avez le plus apprécié ?

Tous les sujets m’ont paru intéressants, mais mon préféré a été celui lié aux produits qui peuvent faciliter le quotidien en matière de cuisine. J’ai découvert des objets connectés (frigos qui font la liste de courses, applications pour faire la cuisine avec certains ingrédients que l’on a déjà chez soi). Les échanges ont été très enrichissants, variés et animés.

Que pensez-vous de la plateforme de co-innovation ? Y a t-il selon vous des choses à améliorer ?

Cette plateforme est très intéressante, moderne et variée. La seule chose à améliorer serait peut-être d’augmenter le nombre de cadeaux il n’y en a en effet que 3 à gagner pour l’ensemble des participants. On pourrait également offrir des petits cadeaux intermédiaires pour les top contributeurs, ce qui encouragerait à se creuser la tête pour trouver de nouvelles idées.

Si vous deviez laisser un message à l’équipe Fanvoice, quel serait-il ?

Merci pour tout et continuez comme ça.

Merci pour ces réponses MIMI33 et à bientôt sur Fanvoice

 

 

 

 

 

Idéation, co-création, bêta test : bien chiffrer pour décider.

Idéation, co-création, bêta test : bien chiffrer pour décider.

Par vos différentes approches études, campagnes etc. vous collectez des idées, des insights, des attentes, des leviers, des freins…

Le résultat est riche, toujours intéressant, et donne envie de lancer de nombreux chantiers ! Mais parfois (et même toujours…) nos clients doivent choisir, hiérarchiser, cadencer leurs projets d’innovation.

Plusieurs solutions pour trancher : la force de l’intuition, le choix stratégique du groupe, la chance… ou quelques chiffres bien utilisés, dans la démarche d’écoute de ses consommateurs.

Petit tour d’horizon des possibilités, en Idéation – co-création – bêta test, avec la plateforme Fanvoice.

 

Idéation : Et si nous imaginions la Food du futur ?

idéation - Fanvoice

Voici un sujet qui nous concerne tous et qui suscite de nombreuses réactions, craintes, envies, idées : plus de 1000 idées déposées sur Fanvoice.com

Mais comment pondérer ces idées, ces attentes, pour guider les professionnels du secteur qui ont besoin de faire des choix, tant en termes de développements de produits, de services, que de messages marketing ?

Dans notre cas : quelques questions de sondage, administrées en parallèle de l’expression libre des idées, vont révéler par exemple que pour la Food du futur, le goût arrive en tête à 57% à l’inverse du prix dont le niveau d’importance se situe étonnement à 4%.

Autre éclairage quantitatif intéressant : alors que les idées de nouveaux produits foisonnent, une simple question sur les innovations les plus attendues par les consommateurs nous apprend qu’ils pourront manger : des fleurs à 73%, des algues à 66% et des insectes, déjà à 25% !

Mais que valent ces chiffres ? Sont-ils représentatifs, demanderont certains ?

Petit détour méthodologique pour amateurs…

Non, ces résultats obtenus auprès d’une communauté de marque (ou panel de consommateurs motivés par les innovations culinaires) ne sont pas représentatifs d’un marché qui lui-même n’existe pas encore, puisque nous parlons d’innovation et sommes en amont de la chaîne de valeurs.

Alors, que représentent ces chiffres et que peut-on en dire ?

Ces chiffres seraient comparables à un vote à main levée que vous auriez fait lors d’une vingtaine de focus groupes, regroupant des personnes recrutées sur des critères d’intérêt pour l’innovation dans le domaine culinaire.

Ils détectent et révèlent donc des tendances. Ils peuvent par la suite donner lieu à des études de marché ou des campagnes adressées à des échantillons représentatifs. Ce sujet fera l’objet d’un autre article.

En attendant, si vous souhaitez parcourir les idées de cette campagne, elle est disponible ici https://www.fanvoice.com/food/futur/ sur notre plateforme.

 

Co-création : Et si votre groupe envisageait la mise en place d’un réseau de relais en région ?

Vous l’avez deviné, ce cas d’usage touche aux grandes questions de la digitalisation de la relation client et au défi de préserver sa valeur de proximité.

Alors que la dimension qualitative de cette campagne permet d’imaginer un grand nombre de nouveaux services à mettre en place en région, l’approche quantitative complémentaire apporte deux grands enseignements :

  1. Le succès du déploiement de ce projet sera conditionné dans un premier temps, par la qualité d’engagement de l’interne. Dans ce cas présent, c’est l’algorithme d’analyse sémantique de Fanvoice qui met notamment à jour que 34% des idées exprimées concernent le renforcement préalable de la communication / formation des collaborateurs, contre 28% des idées liées aux nouveaux services à mettre en place.

La pondération de ces sujets nous indique donc dans ce cas, la manière dont il sera nécessaire de cadencer le déploiement du projet (pour peu qu’on souhaite, bien entendu, l’engagement de ses collaborateurs sur le sujet).

  1. Le nom qui sera donné à ce futur réseau devra faire référence à la marque mère. Pour cet enseignement, c’est une question de sondage qui nous indique que 83% des collaborateurs attendent un nom affilié à la marque mère plutôt qu’un nom indépendant.
    Mais qu’en pensent les clients, me direz-vous peut-être ? Le chiffre ne concerne en effet que le souhait de l’interne et il serait judicieux de le comparer, dans une approche miroir à la perception et aux attentes des clients, voire à celle des futurs partenaires impliqués dans le projet.

Et si nous terminions en créant un nouveau vêtement de sport ?

Inspiré là aussi du cas réel d’une marque engagée de longue date dans la cocréation de produits avec ses clients, nous imaginons bien que la génération d’idée fournira de nombreuses attentes et cas d’usages pour les vêtements les plus agréables à porter, en fonction de son sport favori.

Mais à nouveau, au-delà de la richesse qualitative (qui nous exprime le « pourquoi, le comment, le… dans quelles circonstances ») nous pouvons bénéficier de chiffres pour trancher, choisir le vêtement à produire.

Un premier score d’intention d’achat, collecté en posant une simple question fermée dans le module de sondage permet d’apprendre que la version B du vêtement homme remporte d’adhésion avec 70% d’intention d’achat. La version A du modèle femme obtiendra quant- à elle un score tout aussi honorable de 59%.

Les jeux sont faits et la production pourrait commencer. Nous oublions cependant deux autres enseignements, apportés à nouveau par notre algorithme :

Les critères de déclenchement de l’achat du vêtement vont en effet reposer à 27% sur sa propriété d’aération et à 18% sur sa visibilité (enjeu de sécurité).

Nous découvrons aussi que 10% des idées constituent un débat, voire une querelle impossible à trancher sur le choix entre 2 couleurs …

Peut-être faudra-t-il finalement produire deux vêtements de couleurs différentes, et non pas seulement le vainqueur de l’intention d’achat ?

 

Quelques points de repères pour conclure.

La force de ces enseignements ne provient pas d’une méthodologie unique, statistique, rassurante car potentiellement reproductible toute chose égale par ailleurs.

Un bon échantillon qualitatif commence avec 30 personnes : les démarches communautaires en mobilisent facilement entre 50 et plusieurs centaines.

Un bon échantillon quantitatif commence à 100 personnes pour exprimer un pourcentage, s’il s’agit d’une population homogène. Si nous devons distinguer des sous-populations, il est d’usage de ne pas descendre en-dessous des 40 personnes. La taille de l’échantillon dépend donc surtout du niveau d’analyse souhaité.

S’il s’avère utile de constituer un échantillon représentatif, dans une approche étude de marché, Fanvoice saura vous accompagner et mobiliser les partenaires panélistes adaptés à votre sujet.

La qualité des enseignements d’une campagne viendra donc du croisement habile des méthodologies (quali, quanti, analyse sémantique), d’une vision des résultats dans la durée (les communautés pérennes permettent en effet de confirmer les enseignements obtenus), ou encore d’un croisement avec d’autres modes d’exploration du marché, qu’elles soient classiques ou plus innovantes, comme l’analyse des émotions par exemple.  Un autre sujet à venir chez Fanvoice…

idéation - Fanvoice Stephan Robert de Montgrand

Comment débriefer sa communauté après une campagne d’idéation ?

campagne d’idéation - Fanvoice

Ça y est ! Vous avez lancé vos premières campagnes d’idéation. Vos participants ont répondu par centaines, voir milliers et attendent à présent un retour de votre part. Alors comment procéder ? On vous dit tout…

Le temps du “one shot” et de l’opportunisme est révolu, et bien heureusement me direz-vous ! Trop longtemps, des panelistes ont répondu à des questionnaires sans même en connaître leurs finalités ou les résultats. Sous prétextes de quoi ? Une rémunération, une incentive poussant parfois au concourisme. Or, ne l’oublions pas, qu’il s’agisse de panels, de clients, de prospects, de collaborateurs, d’experts… derrière ces cibles, il s’agit avant tout d’humains, de vraies personnes qu’il convient de remercier à minima et de débriefer si vous le pouvez afin de faire vivre cette communauté dans le temps.

 

Remercier : la clé de voûte d’une démarche itérative

Remercier ses participants peut s’avérer d’une logique imparable. Pourtant trop d’entreprises dans des dispositifs d’écoute clients, collaborateurs, d’études ou bien de communautés oublient cette étape parfois considérée comme la dernière roue du carrosse. Vos participants se sont pourtant investis, ont parfois passé du temps à vous faire part de leurs idées, leurs attentes, leurs aspirations.

Le minimum syndical pour la marque est tout simplement de les remercier.

C’est en tous cas toute la philosophie des démarches engagées sur les plateformes que met en ligne FANVOICE. Une manière simple, efficace, de tenir une communauté en haleine, et de l’engager sur de futurs projets.

Aucun besoin de s’embarquer dans une prose dithyrambique, ni de révéler des secrets d’état. Il suffit de faire les choses simplement, par exemple :

1/ Remerciez explicitement l’ensemble de vos participants « Merci à tous !»

2/ Indiquez le nombre de contributeurs afin de valoriser la communauté qu’ils représentent

3/ Mettez à l’honneur les Top contributeurs : libre à vous de mentionner si vous le souhaitez des participants qui ont été particulièrement actifs ou pertinents dans la démarche

4/ Cette étape peut enfin être l’occasion ultime d’annoncer les grands gagnants tirés au sort à l’issue du projet lorsqu’une mécanique de gamification est activée (ce qui est le cas par défaut sur les plateformes FANVOICE).

 

Comment ? Deux manières d’agir en simultané :

1/ Avec la technologie FANVOICE, vos plateformes sont modulables, et même en ligne, les pages “campagnes” permettent l’implémentation de nouveaux blocs de contenus. C’est ainsi que nous avons l’habitude d’ajouter à la fin des campagnes un bloc de “remerciements”. Une manière explicite aussi de marquer la fin du projet qui a parfois duré quelques mois.

2/ En parallèle, il est de bon ton d’envoyer aux participants, un mail reprenant ce même contenu. Oui, on gagne du temps et de la cohérence en industrialisant.

campagne d’idéation - Fanvoice

L’exemple simple et concis d’un retour sur la plateforme EDF Pulse&You, suite à un test d’appli sur les appareils électriques

 

Débriefer pour impliquer

Outre les remerciements – il y va bien entendu du degré de confidentialité du sujet traité – il est également de bon augure de dévoiler certains enseignements. Une manière d’intégrer la communauté dans la stratégie de la marque, de la nourrir des enseignements qui en émanent. C’est à la marque d’arbitrer toute la granularité apportée dans la formulation de ces enseignements. Il ne s’agit pas forcément de partager l’idée disruptive sur laquelle va très prochainement travailler le métier, ni dévoiler les lignes stratégiques en matière de R&D. Mais d’expliquer la répartition des verbatim récoltés selon les catégories proposées dans le dépôt d’idées ou notre module “cartographie d’inspiration” par exemple, les idées les plus likées par la communauté… Une manière agile de mettre en lumière de premiers enseignements qui encore une fois valorisent le travail de chacun en matière de contribution.

campagne d’idéation - Fanvoice

L’exemple ci-dessus d’un retour de la part des équipes Harmonie Mutuelle suite à une campagne d’idéation sur “la newsletter idéale”

Il y va de l’inspiration et des moyens de chacun, mais pour ce faire, plusieurs manières d’agir : du texte, des visuels, des graphiques ou bien même encore l’infographie.

 

Prolonger l’expérience

La co-création est un cercle vertueux : l’idéation donnant lieu à l’étape de co-conception puis de beta-test. Ces plateformes permettant de répondre à chacune de ces phases (lorsque la marque se lance ainsi dans une démarche itérative), chacune des étapes énoncées au préalable (remerciement et debriefing) doivent être respectées afin de tenir engagée la communauté. Une communauté qui agit au sein d’un seul et même écosystème, à qui il conviendra de donner toute la visibilité sur le projet.

Des timelines inter-projet permettent cela, mais il est aussi intéressant d’engager des démarches de teasing au sein de ces blocs implémentés en fin de campagne. Une manière de montrer que ce n’est pas fini et que quelque chose, en l’occurrence une suite, se profile à plus ou moins longue échéance.

Enfin, si toutes ces démarches sont initiées online, il est également tout à fait possible de prolonger l’expérience à travers des démarches plus classiques que sont les groupes en présentiel.

campagne d’idéation - Fanvoice

L’exemple ci-dessus de Somfy qui prolonge l’expérience outre sa plateforme de co-création

Alors, vous êtes prêts ? A vous de jouer…

campagne d’idéation - Fanvoice Matthieu Chatellier

4 astuces pour gérer plusieurs campagnes de co-création en simultané

Vous animez une plateforme communautaire et vous pilotez la roadmap projets. Ces prochaines semaines, ce n’est pas 1 ou 2 campagnes que vous allez devoir superviser et animer en parallèle, mais 4 ou plus. Voici quelques astuces pour vous faciliter la gestion de ces campagnes simultanées ainsi que de votre communauté pour en assurer le succès. Testé et approuvé par EDF dans le cadre du programme communautaire EDF PULSE & YOU…

Astuce n°1 : prévoir les relances sur les différentes campagnes en amont

Au lancement de votre projet collaboratif, qu’il soit constitué de plusieurs étapes successives ou d’une seule, il convient d’établir en amont le plan de recrutement et de communication de sorte à ne plus avoir cet aspect à gérer une fois le projet lancé. Il s’agit notamment de prévoir le mail d’invitation à participer (dans les 1ers jours qui suivent le lancement), d’une relance une semaine après, puis a minima une alerte à deux semaines de la fin de campagne. Toutes ces actions ont pour vertu de maximiser la participation.

 

Exemple de l’effet des relances sur les inscriptions à une campagne :

Astuce n°2 : ne pas remettre à demain l’animation qui peut être faite aujourd’hui

Le community management est un élément clé pour assurer une bonne dynamique de campagne. Le community management consiste à accueillir et remercier les participants, mais aussi les inviter à creuser quand les idées ne sont pas assez précises.

La tentation est souvent grande de se dire : “je n’ai pas le temps aujourd’hui de regarder les nouvelles idées, je le ferai demain”, ce qui n’est pas forcément une bonne solution… En effet, si vous invitez des centaines, des milliers voire des millions de personnes à s’exprimer, l’effet d’échelle peut être rapide et vous pouvez être débordé en quelques jours. L’idée est donc de plutôt prendre connaissance des nouvelles idées tous les jours, pendant 5 minutes, surtout dans les deux premières semaines de la campagne, pour ne pas se laisser dépasser par l’enthousiasme des participants. Si les relances sont efficaces, les participants seront par ailleurs plus précis dans leurs retours et c’est l’analyse sémantique qui sera elle également aussi plus fine.

 

Exemple de message d’accueil et de relance :

Astuce n°3 : mettre en place un binôme de community managers pour répondre au mieux

En lien avec le précédent point, il peut être stratégique de mettre en place un binôme de community managers sur chaque projet : l’un des CM a pour vocation de gérer la modération, l’autre l’expertise.

La modération consiste en l’accueil, le remerciement et la relance. L’expertise consiste à apporter des réponses spécifiques à des questions métiers. Cela permet non seulement plus d’efficacité dans le traitement des propositions, mais cela permet également d’apporter de l’expertise, particulièrement appréciée des personnes engagées avec la marque.

 

Exemple d’une relance de type expertise (Pierre de Teqoya, dans le cadre d’un bêta test) :

Astuce n°4 : badger les idées pour digérer le contenu au fur et à mesure

En lien toujours avec les 2 précédents points, il est plus qu’utile de “traiter” les idées au fur et à mesure. En effet, au-delà de l’analyse qui peut être faite de tout le corpus en fin de projet, il est pertinent d’identifier au fur et à mesure des conversations, les idées qui retiennent particulièrement l’attention. Grâce à la fonctionnalité de “badging” de FANVOICE par exemple, on peut facilement marquer ces idées et les faire se distinguer du reste des conversations.

Ainsi, en un coup d’oeil ou presque, à chaque instant de la campagne, on peut facilement retrouver ce contenu inspirant.

Cela permet également de stimuler la participation en mettant en valeur les idées pertinentes au coeur des conversations, ce qui est également particulièrement apprécié par les participants.

 

Exemple d’une idée “badgée” par le porteur de projet :

Maîtriser son plan de relance et de communication, réaliser le community management au quotidien en alliant modération et expertise et enfin, marquer les idées au fil des conversations, voici 4 astuces simples pour assurer le succès de vos projets de co-création !

 

 



Membre du mois – Clara

Tous les mois la communauté Fanvoice décide de mettre en avant un membre dont les contributions ont été appréciées par la communauté !
Ce mois-ci, nous avons décidé de vous présenter le portrait de Clara, une membre active de la communauté Fanvoice qui apprécie partager ses idées afin de réinventer les produits et services de demain ! Nous souhaitions, comme d’habitude, en savoir un peu plus sur sa motivation à participer à nos projets.

Comment avez-vous découvert FANVOICE ?

Je travaille au sein du groupe SEB et celui-ci est impliqué dans la conception du premier « living lab français » centré sur la question de l’alimentation. C’est dans ce cadre que j’ai été invité à participer à la campagne « mieux manger, et si on en parlait ? » sur la plateforme FANVOICE. À ce moment là, j’ai découvert le concept de Fanvoice que j’ai tout de suite apprécié !
Qu’est-ce qui vous a plus dans le concept ?

Ce qui m’a plus dans le concept, ce sont les thèmes de campagne couvrant tous les domaines puis je trouve que le concept est innovant et vraiment enrichissant. De plus, la plateforme est un lieu de partage et d’écoute qui récompense la motivation d’améliorer notre quotidien. Je trouve ça génial.

Qu’est ce qui vous motive à participer et contribuer sur ce site ?

L’originalité des campagnes et les récompenses me motivent à me creuser la tête. Les questions guidées aident également à trouver des idées.

Avez vous une anecdote sur une campagne ?

Sur la campagne « Mieux manger, et si on en parlait? » j’ai énormément apprécié une idée qui est souvent revenue : « des cours de cuisine obligatoire aux enfants ». Je cuisine avec tout un panel de légumes et il arrive souvent que je fasse découvrir des légumes à mes amis, il existe énormément de fruits et légumes, pourquoi ne pas les faire découvrir dès l’enfance ?

Avez-vous déjà parler autour de vous de FANVOICE et pourquoi ?

J’en ai énormément parlé autour de moi, je suis surtout très fière que mon entreprise participe à ce type de support. Quelques personnes de mon entourage se sont inscrits et font désormais parti de la grande famille FANVOICE !

Merci pour ces réponses Clara et à bientôt sur Fanvoice