Archives du mot-clé voix

The voice, the new star of qualitative and quantitative studies

 

The vocal assistants, as all connected devices using the voice, are more and more used in our daily lives. To buy online, to get information, learn or check about something, to watch tv… these can all be done using the voice. So why not imagine a tool to listen to customers and to carry out surveys interconnected with these vocal assistants? The R&D team of Fanvoice has been working on the subject for several months, so let’s talk about about it.

The vocal assistant, a multichannel and multi-sector tool

Entertainement, health, communication, the vocal assistant have afficionados in all sectors, as you can see from the examples below, which have appeared in the last few months.

– BEAUTY : the new range of make-up by Lady Gaga uniquely sold through Amazon via a new voice command system.

– FOOD : the instant delivery of  Heineken, bier, in the Netherlands, by voice command thanks to a new service by Heineken called Drinkies created by Heinken and Google.

– SPORT : a advertising campaign centered around a voice application won an award in Cannes. It was about a new model of Nike trainers sold via a voice assistant, during an NBA basketball match in february.

– HEALTH : the association between the british  National Health Service and Amazon to give health advice via Alexa, and to answer questions such as « how do you treat a migraine » or « What are the symptoms of the flue ?”

– ENTERTAINMENT : the abitlity to access France Télévisions programs by voice command using compatible aps through google assistant.

– CULTURE : the creation of a google assistant interactive game called Journey to the Moon, by the Navy recrutiing command, to celebrate the 50th anniversary of the Appollo 11 moon landing.

Even if the market stills seems relatively small, the vocal market, in general, is on the increase. People naturally use the voice on a daily basis, the cultural adaptation in the interaction between man and machine by voice is more and more simple thanks to the enormous conversion launched by SIRI (who has been working on the subject since 2011) and massive democratization connected speakers that have been marketed for 2 years (Google Home, Alexa …).

As long as you have something to ask or say, the voice is faster, more natural, and more intuitive. According to an article in L’Usine Digitale, a voice interface can enter 161 words per minute against 53 for the keyboard. Not bad huh?

The voice shakes up shopping and soon brands ?

The voice seduces both consumers and marketers. With the voice assistants, appear new behaviors, new habits, as well as new ways to go shopping.

According to an online study, in which Microsoft addresses 5,000 US consumers, two-thirds of respondents believe that numerical assistants will not only help them make their purchase, but will be able to guide them according to their preferences and habits.

In this study, Satya Nadella, the CEO of Microsoft, emphasizes that a brand must only have its own agents, able to interact directly with customers and their personal digital assistants.

In France, a recent study by the firm Roland Berger and Viseo, shows there are 20 million users of voice assistants. So there is already a huge potential for brands, commerce, marketing … and studies !

A conversational agent for participatory studies?

As you can see, the use of voice is reinventing the future of the customer relationship and the relationship they have to the product and the brand.

Always on the lookout for new ways to listen to customers, FANVOICE is working on a new type of voice assistant: a conversational agent to administer questionnaires and collect answers. Coupled with the mobilization solutions of communities mastered by FANVOICE for 5 years, and the semantic analysis tools used by the startup since its origin, the potential is enormous.

This European R & D project, called « VoxAna » (for Vox Analytics), is conducted in collaboration with the SEB Group, Telecom Italia and POLIMI the Polytechnic School of Milan. The goal of this conversational agent is to integrate voice into the customer journey, potentially over the entire product life cycle.

This project now involves several hundred contributing consumers, you can also participate by joining the FANVOICE campaign designed for this purpose. The goal of the VoxAna experience and project is to understand from personal experiences, uses and feelings, what are the levers and brakes of this new customer listening channel, but also to understand the future needs and to consider the next priority developments to be carried out, based on the analysis of the feedback posted by contributors and future beta testers.

Linked to a dashboard and KPIs, the VoxAna semantic analytics solution will extract information about ideation, co-creation and beta-testing campaigns powered by the Fanvoice participatory platform, to analyze the most popular features and most requested products and tested solutions, and to detect the common expectations of users. The goal, of course, is to help marketers better understand the expectations of consumers, relying on new equipment more and more prevalent in their daily lives (End 2018, « According to Médiametrie, there were 1.7 million daily users of at least one of these connected speakers: HomePod, Amazon Echo, Google Home « ).

Does this project interest you ? Feel free to register and participate in the campaign, or to meet us at the first “VoiceTech” show, on November 26 and 27 in Paris.

Laurette Château
Consumer Insights Project Manager
l.chateau@alfstore.com

FacebookTwitterGoogle+Partager

La voix, ce nouveau canal de la relation marques-consommateurs : découvrez un PoC R&D entre SEB et la startup française FANVOICE !

Smartphones, objets et enceintes connectés… Les consommateurs emploient de plus en plus la voix. Depuis le développement de Siri, Google Home ou encore Alexa d’Amazon, les assistants vocaux s’immiscent progressivement dans tous les secteurs et transforment la relation marques-consommateurs. Pas de doute, nous entrons dans l’ère de la voix !

La voix, ce nouveau canal de la relation marques-consommateurs

Une disruption dans la relation homme-machine :

Par leur fonctionnement naturel, les assistants vocaux s’imposent facilement comme de nouvelles interfaces, plus intuitives, et apportent de nombreux usages et fonctionnalités.

Ils s’inscrivent dans les grandes tendances technologiques de fond (montée des plateformes online, IA, personnalisation, multiplication de terminaux, etc) et dans la lignée des transformations d’interfaces homme-machine, ce qui ne laisse aucun doute sur leur potentiel à modifier profondément les comportements et les usages.

Une étude récente de Dashbot révèle la cristallisation de quatre grande catégories d’usages des assistants vocaux : smart home, divertissement, information, et shopping.

Ce nouveau canal colle aux réelles attentes des consommateurs, friands de simplicité et de personnalisation. Parler est bien plus rapide qu’écrire et permet donc de gagner un temps considérable dans une journée. Parler facilite le quotidien et permet de réaliser plusieurs tâches en même temps. Parler est surtout accessible à tous.

Ainsi, la voix devient le premier canal digital qui touche autant les digital natives, les enfants que les populations plus éloignées du digital comme les seniors.

Un enjeu crucial pour les marques :

Les marques s’interrogent aujourd’hui sur la place des assistants vocaux dans leur marketing mix. Est-ce un medium publicitaire, une interface de vente, un nouveau canal de distribution, un point d’achat, un point de contact après-vente ou une intimité inédite avec leur client ? La réponse est peut-être tout à la fois.

En effet, l’interaction vocale avec les assistants personnels se fait toujours plus immédiate et personnalisée. Elle va permettre l’éclosion de nouveaux services utilisant le canal-voix.

Déjà de nouvelles stratégies multicanales apparaissent positionnant le vocal sur des étapes clés du parcours (order with voice and pay on-line, Talk & Collect, Voice Queuing, Voice delivery tracking, etc).

Au-delà des enjeux stratégiques, les marques devront comprendre l’impact du vocal sur les expériences et parcours clients. L’enjeu majeur des marques consiste alors à comprendre le comportement d’usage des utilisateurs afin d’activer de vrais leviers d’utilité et des promesses clients pertinentes (commodité, simplicité, confiance, etc) au travers de leurs applications vocales, notamment pour ne pas tomber dans le piège de la gadgetisation.

Ce principe sera à l’origine de l’évolution profonde des métiers du Marketing dans les entreprises, qui devront répondre à une question majeure : comment faire pour amener le client à spécifier la marque lorsqu’il commandera via son assistant ?

Un enjeu crucial pour les marques

Un bouleversement du Marketing et l’E-commerce :

Les assistants vocaux sont amenés à révolutionner la façon dont les marques et les consommateurs interagissent. Selon une étude réalisée par Capgemini auprès de plus de 5 000 consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne : environ un quart (24%) des personnes interrogées privilégieraient volontiers l’assistance vocale plutôt qu’un site Internet. Ce chiffre pourrait grimper à 40% dans les trois prochaines années.

Aujourd’hui, les assistants vocaux offrent de nouveaux points de contact vers les clients. Et de nombreuses marques ont déjà sauté le pas en France, et proposent différentes utilisations de ces assistants vocaux :

  • Podcast et rendez-vous : Sephora a créé son skill (interface vocale interactive) pour Google Home, il suffit de dire « OK Google, parler à Sephora », pour fixer un rendez-vous de mise en beauté dans un magasin, répondre à un quizz beauté, ou encore écouter des podcasts d’influenceurs beauté qui livrent leurs conseils.
  • Actualités à la demande : Radio France s’interrogeait sur le futur de la radio et le rôle des assistants, et a pris les devants. Elle est déjà disponible sur Google Home : « OK google : quelles sont les dernières actualités » et permet de lancer le dernier flash de France Info.
  • Ou encore, service client express : l’enseigne Boulanger a développé son application vocale pour Google Home pour faciliter la vie de ses clients. Il suffit de dire : « quels sont les horaires du magasin le plus proche ? » ou encore « je souhaite contacter le service client ».

Ainsi, la voix devient un véritable vecteur d’innovation, de création de valeur et surtout de différenciation. Toutefois, on constate que la phase la plus critique pour préparer les marques à la voix consiste à identifier et renseigner les différents points permettant d’entrer en contact avec les clients. Un défi à relever pour les maques afin de proposer une expérience notable et singulière.

Développer une stratégie vocale : un projet de R&D entre SEB et la startup française FANVOICE 

Dans le cadre d’un projet européen en Recherche & Développement sur la stratégie vocale (les assistants vocaux et la relation marques-consommateurs), la startup Française FANVOICE et le Groupe SEB collaborent sur un PoC appelé « Voxana » pour intégrer le vocal dans leurs parcours clients respectifs.
Il s’agit pour FANVOICE de proposer une solution analytique pour produits connectés à commande vocale.

Lancé en début 2019, ce PoC sera actif jusqu’en 2020 et intègre plusieurs phases et cas d’usage dans une logique itérative. Nous vous partageons quelques facteurs clés de succès pour accompagner les marques qui souhaitent développer une stratégie vocale :

  1. Comprendre les attentes utilisateurs : l’intégration du vocal dans un parcours client doit apporter une utilité (commodité, simplicité, confiance, etc) et proposer une expérience à valeur ajoutée. Pour cela, il est nécessaire de comprendre les attentes, les frustrations et le comportement d’usage des clients. La phase de co-création avec les clients se révèle déterminante pour comprendre leurs besoins et détecter leurs attentes.
  2. Sélectionner un nombre limité de cas d’usage : il s’agit de travailler en profondeur un nombre de cas d’usage limité où le « Voice First » est pertinent plutôt que de vouloir vocaliser l’ensemble de l’expérience pour répondre à une attente ou à une frustration.
  3. Viser la récurrence d’usage : privilégier un cas d’usage impliquant une utilisation récurrente de l’application vocale.
  4. Penser multi-canalité : éviter les parcours 100% voix, notamment lorsqu’il est nécessaire de rassurer le client dans le parcours selon le cas d’usage envisagé et le contexte d’utilisation de l’application.
  5. Test & Learn : travailler les cas d’usage de manière itérative afin d’acculturer les équipes, notamment via des PoC en cycle court, avant d’envisager un déploiement à l’échelle.

Les facteurs clés de succès d'un projet vocal

Une première étape de co-création réussie sur la plateforme FANVOICE !

Un des cas d’usage du PoC Voxana consiste à embarquer une communauté d’utilisateurs/bêta-testeurs dans une démarche de co-création couvrant trois phases : idéation, co-conception, et bêta-test.

Une première campagne d’idéation a été lancée par SEB et FANVOICE sur la plateforme FANVOICE. L’appel à idées avait pour objectif de comprendre l’expérience que la voix aurait à offrir demain aux consommateurs, et comment les potentiels utilisateurs intègreraient la voix dans leur quotidien, leurs usages, notamment en cuisine.

Il a été construit autour d’une question centrale posée « la voix en cuisine, dites-nous tout ! ». Le questionnement a été organisé en cinq grandes catégories : les usages et scénarii, les moments, les bénéfices, les préoccupations, et les attentes futures.

Une campagne très conversationnelle et réussie, qui a permis de fédérer un noyau communautaire de 112 contributeurs et de récolter au total 1141 idées et commentaires.

Une première étape de co-création réussie sur la plateforme FANVOICELes verbatims récoltés ont été analysés via un algorithme d’analyse sémantique & statistiques qui s’appuie sur une technologie d’Intelligence Artificielle (Machine Learning) développé par FANVOICE.

Une analyse complétée par nos experts des Insights pour construire une cartographie de l’expérience vocale de demain, permettant d’identifier les principaux thèmes convergents et de détecter les signaux faibles.

L’analyse de cette cartographie a aidé les équipes SEB et FANVOICE : à valoriser les principales thématiques émergentes (avec leurs poids et les corrélations entre elles) et à les interpréter au prisme de la problématique adressée, mais aussi à construire une segmentation des profils utilisateurs/personas selon les usages attendus.

Une approche de co-création par l’usage confirmée pour développer la suite du projet qui s’annonce prometteuse dans les prochains mois…

Fanvoice-IA-Machine-Learning-Data-Intelligence-Insights