Archives par étiquette : projets collaboratif

5 idées pour impliquer vos collaborateurs dans votre stratégie d’innovation

Votre stratégie d’innovation est centrale, elle vous permet à la fois de rester référent sur votre marché, mais aussi d’identifier de nouveaux potentiels business. Vos premiers clients sont vos collaborateurs et il est essentiel de les engager au plus tôt dans vos réflexions pour les interroger, recueillir leur précieux retour d’expérience et leur faire vivre votre stratégie. 5 idées concrètes issues de nos best cases client pour engager vos collaborateurs ! 

1- Invitez les à partager les difficultés du terrain et trouvez avec eux les solutions de demain 

Le cas d’école : le projet “Mobilisation général pour la prévention chez Eiffage : participez !” 

Ce que l’entreprise y gagne : “La plateforme héberge des campagnes mobilisatrices pour des actions inscrites dans le cadre stratégique, pour de nouveaux services et nouvelles offres, mais aussi pour appuyer des enjeux internes. La campagne prévention a permis d’identifier 3 idées lauréates qui ont ensuite été mises en projets et développées.”,

Mathieu Boussoussou, chef de projet Innovation

Le projet en détails :

2- Proposez des défis d’idées pour avancer plus vite sur vos chantiers stratégiques

Le cas d’école : le projet “Postez vos solutions bas carbone” du Groupe Eiffage

Ce que l’entreprise y gagne : “Nous avons recensé 587 idées dont les meilleures seront récompensées puis mises en œuvre. C’est faire ainsi appel à l’innovation inclusive”, explique Valérie David, directeur du développement durable et de l’innovation transverse d’Eiffage

3- Incluez les feedbacks de vente et les suggestions d’optimisation dans l’évolution de vos produits et services

Le cas d’école : “Faites évoluer AssurEnergie et Solution Dépannage Confiance avec nous” de EDF

Ce que l’entreprise y gagne : 

Le projet EDF Pulse & You en détails :

4- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos objets connectés 

Le cas d’école : Les chantiers tests de SOMFY

Ce que l’entreprise y gagne : “La méthode de bêta-test de My Somfy Lab a fait ses preuves, avec : 

  • 12 projets de bêta test digitaux en 2 ans
  • 3 mois gagnés dans la mise en place d’un chantier test
  • un gain de 60% d’efficacité dans ce type de protocole par rapport à la méthode classique
  • un vivier de 100 collaborateurs volontaires et motivés à chaque bêta-test”, Mélodie Barjhoux, project et communication manager

Le projet en détail :

5- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos applications

Le cas d’école : Crédit Agricole Ukraine

Ce que l’entreprise y gagne : Après 6 semaines de campagne et plus de 300 commentaires, idées ou anomalies remontées par les collaborateurs testeurs du Crédit Agricole Ukraine, le bêta-test a été un véritable succès pour la banque. Comme le souligne Stanislav Perevezentsev, Digital Analyst/Strategist au Crédit Agricole Ukraine : « Il était très important pour nous de pouvoir facilement identifier l’ensemble des bugs techniques, les communiquer aux équipes techniques et suivre l’avancement des corrections. Pour cela, nous avons utilisé le système de Badges disponible sur la plateforme, apposés aux idées postées. Ainsi, les testeurs et développeurs pouvaient à tout moment identifier directement dans la campagne quelles anomalies avaient été corrigées ou étaient en cours de traitement. » La catégorisation de chaque commentaire a permis au Crédit Agricole Ukraine de corriger en méthode agile plus de 50% des problèmes techniques signalés et ce avant la fin de la campagne.

Le projet en détail :

Toutes ces actions auront pour résultat une innovation plus juste, mais aussi une grande implication de vos collaborateurs. Cette proximité inédite sera par ailleurs vectrice d’attachement et vous permettra de plus facilement faire de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre marque et de ses missions. 

Julie Devinant

Share

Co-créer pour réinventer l’expérience client en magasin

Longtemps on a annoncé la fin de la distribution traditionnelle. Dématérialisation, instantanéité, compétitivité… le online et ses arguments de poids semblaient mettre à mal le bon vieux point de vente. Le magasin physique n’a pourtant pas disparu. Même mieux, hier canal de distribution, il est aujourd’hui lieu de vie et d’expériences. Cette mutation n’aurait pas pu s’opérer sans la prise en compte des attentes des clients, comme en témoignent les projets collaboratifs d’IKEA ou de But que nous vous décortiquons aujourd’hui. 

IKEA : un magasin unique co-conçu avec les clients parisiens

23, boulevard de la Madeleine : c’est la nouvelle adresse de l’enseigne scandinave qui a décidé de poser ses valises en plein cœur de Paris en mai dernier. Pour sortir un concept aussi unique, le géant suédois a fait appel à ses propres clients.

magasin - fanvoice

L’ambition de la marque a pris tout son sens dans une plateforme digitale qui a permis à plusieurs centaines de clients VIP de s’exprimer sur ce à quoi devrait ressembler le magasin. À quelques mois du grand lancement, IKEA a invité les détenteurs de la carte IKEA FAMILY en région parisienne à répondre aux questions suivantes : “un espace IKEA en ville, ça ressemblerait à quoi ? Qu’aimeriez-vous y voir ? Quelles expériences souhaiteriez-vous vivre ?”.

magasin - fanvoice

Afin de confirmer ou au contraire d’infirmer des pistes entreprises par la marque, les clients étaient invités à partager spontanément leurs idées mais aussi à répondre à quelques questions plus guidées Une articulation quali-quanti qui se révèle utile pour sonder, quantifier et finalement arbitrer entre ameublement ou accessoires par exemple.

Le magasin est donc à l’image des attentes de ses clients : peu contraignant, riche de produits et de services, centré sur l’expérience et non sur l’achat. Le circuit imposé disparaît, la déambulation est libre. L’ensemble du catalogue est accessible via des bornes digitales. Chacun peut également s’arrêter pour un café.

 

BUT construit l’expérience client de demain avec sa communauté

Le LAB’BUT, c’est  la plateforme de co-création entre la marque et ses clients. Créée en 2017, elle rassemble aujourd’hui plus de 1000 passionnés, investis dans le quotidien de l’enseigne.

magasin - fanvoice

7 projets participatifs ont déjà été proposés, pour couvrir des thématiques entre innovations et services.

magasin - fanvoice

Logiquement, on y parle expérience en magasin. Notamment dans le projet “Faisons de nos magasins des lieux de vie”. Ce projet collaboratif ambitieux permet d’investiguer la notion d’espace en magasin et d’expérience. Espace de détente cocooning pour prendre le temps de réfléchir, s’inspirer, espace enfants pour pouvoir faire ses achats en toute sérénité, espace dépôt agréable pour récupérer ses achats, espace attente  pour rendre ce temps moins contraignant : toutes ces pistes imaginées par la marque sont présentées en ligne et soumise à la réflexion de la communauté.

magasin - fanvoice

Ces insights (en l’occurrence près de 300 idées et commentaires collectés sur ce projet) complétés d’une approche plus guidée (via des questions administrées dans un sondage), aiguillent ainsi l’enseigne dans sa prise de décision, mesurant l’appétence, améliorant le concept, pour faire de ses magasins, de véritables lieux de vie.

Le dernier projet exploratoire de l’enseigne adresse le sujet la literie ! Cette verticale spécifique est ici adressée pour co-construire avec la communauté les services de literie de demain.

magasin - fanvoice

Qu’il s’agisse d’imaginer le magasin idéal, ou bien encore de conceptualiser certaines pistes novatrices, la co-création permet d’aller toujours plus loin dans la prise en compte des attentes consommateurs. Et les avis des communautés ont indéniablement trouvé leur place dans le retail physique.

magasin - fanvoice Matthieu Châtellier

Share

Co-création, Banque et Assurance : pari gagné !

Souvenez-vous, il y a un peu plus d’un an, nous nous sommes engagés dans une procédure de labellisation « FINTECH » avec l’accélérateur « FINANCE INNOVATION », afin de développer notre proposition de valeur pour la Banque et l’Assurance. 1 an plus tard, le bilan s’avère particulièrement positif. En plus de l’obtention du label, Fanvoice a participé à 5 événements d’envergure dédié au secteur de l’Assurance ou de la Finance, signé 5 nouveaux projets dans l’assurance, 3 projets dans la banque,  et 1 laboratoire d’innovation interne à l’échelle nationale avec une mutuelle. Nous avons même eu l’honneur d’être co-auteurs d’un livre blanc sur l’innovation dans la banque (chapitre « empowerment & intelligence collective »). Waouh. Quelle année ! Et le plus beau, c’est que nos clients poursuivent l’aventure avec nous sur d’autres projets en 2017.

logo-banque-assurance

Les projets collaboratif préférés du secteur ?

Le gros sujet du moment dans le secteur c’est le parcours client. Les marques sollicitent leurs clients sur de grands sujets de fond :

  • en mode « idéation » pour comprendre leurs usages, nouvelles habitudes de consommations et usages.
  • en mode « co-création » pour challenger des concepts, améliorer des projets à l’état de maquette, identifier des moteurs et freins d’adhésion par rapport à un nouveau projet d’offre.
  • en mode « Béta-test » pour tester les nouveaux parcours ou directement le prototype technique d’une nouvelle appli ou d’un service, avec éventuellement l’accompagnement d’une Caisse Régionale pour l’expérimentation d’un pilote sur le terrain avant un déploiement national.

En terme de modus operandi, nous constatons de plus en plus que les marques jouent la carte de l’ouverture en présentant ouvertement le sujet sur lequel elles sollicitent l’avis du client, tout en gardant une touche d’avant-première VIP en invitant les participants des béta-tests de prototypes dans des campagnes « privées » réservées à un nombre restreint (les « happy few »).

 

Si le sujet Banque-Assurance vous intéresse, découvrez par exemple : 

  • Comment AXA implique ses clients dans la simplification de ses contrats
  • Comment Le CRÉDIT AGRICOLE simplifie ses parcours clients immobilier grâce à ses clients
  • Comment DIRECT ASSURANCE a mené un béta-test géant de son nouvel objet connecté
  • Comment la CAISSE D’EPARGNE améliore sa relation client en impliquant… ses clients !

Fanvoice, co-creation, bank & insurance

Co-créer dans la banque et l’assurance, c’est possible !

Share