Archives par étiquette : fanvoice

Quatre exemples de co-création dans l’univers de la mobilité

La co-création dans l’univers de la mobilité

En termes de co-création, l’univers de la mobilité n’est pas en reste ! De la co-création des moyens de transport de demain à la co-création de nouvelles offres, plusieurs marques ont récemment fait appel à la foule ou à leurs clients dans le cadre de nouveaux lancements ou de réflexions stratégiques. Ces exemples concrets permettent de bien comprendre qu’on ne peut plus se passer de la voix des utilisateurs aujourd’hui… Décryptage. 

Pourquoi les acteurs de la mobilité s’appuient-ils sur la co-création ?

Quand Uber est arrivé en 2009, non seulement personne ne l’avait vu arriver mais aussi personne n’y croyait vraiment… Et pourtant, des années après on parle encore de cette fameuse Uberisation : l’explosion d’un secteur avec l’arrivée d’un service qui place le client au centre de l’offre et de l’expérience. Sans parler des effets de bord de ce modèle, ce que nous retenons c’est la place centrale des utilisateurs dans le service, depuis la prise en main via le téléphone mobile jusqu’à la notation des courses et la recommandation du service. Le secteur de la mobilité est comme les autres contraints depuis des années à penser customer first. C’est donc assez logiquement qu’on retrouve aujourd’hui des initiatives qui placent les utilisateurs au cœur des stratégies d’innovation et d’expérience, qu’il s’agisse de nouveaux moyens de transport, de nouvelles offres ou de nouveaux usages. 

Co-création d’une nouvelle offre mobilité : le cas EDF Pulse & You

Sur sa plateforme de co-innovation, EDF intègre en continu les réflexions des usagers dans la co-création de nouvelles offres. La mobilité est un sujet que les Pulseurs affectionnent particulièrement et qui a été adressé à travers plusieurs projets participatifs : 

> Un premier temps visait à comprendre les motivations des particuliers à passer à la mobilité électrique (et en creux les freins évidemment), 

EDF-La mobilité électrique

> un second temps permettrait de co-créer l’offre mobilité électrique de demain, en prenant en compte les attentes sur les sujets de la location ou de l’achat, des contrats et des services inclus ou en option, 

Co-créer l’offre mobilité électrique de demain

> un troisième temps complémentaire offrait la possibilité à chacun de tester la mobilité électrique à travers Everly, service innovant

Co-créer l’offre mobilité électrique de demain

A travers ces différents projets participatifs, plus de 1 500 témoignages d’expérience et d’attentes non satisfaites ont été partagés. Ces éléments ont ensuite été analysés par l’entreprise qui en a déduit sa feuille de route stratégique. 

Nouveaux usages mobilité : le cas SANEF et le péage sans barrière

Le Sanef lab, incubateur d’idées partagées, est une initiative lancée par Sanef pour innover aux côtés des usagers. Après un 1er projet autour de la simplification des trajets d’autoroute, c’est un bêta-test innovant qui a été orchestré. Dans le cadre de son expérimentation du péage sans barrière, l’entreprise a consolidé quelques dizaines de bêta testeurs en communauté sur sa plateforme et les a invité à s’exprimer sur ce nouveau service : points positifs, pistes d’amélioration, bugs.. Ce dispositif ambitieux permet de mettre ce nouveau service à l’épreuve de la réalité avant de le déployer à grande échelle dans des conditions optimales. 

Sanef lab :bêta-test paipor un bêta-test innovant

Financement de la mobilité pour les particuliers : le cas Crédit Agricole

Les banques s’emparent aussi du sujet de la mobilité, sous le prisme de son financement par exemple. C’est ce qu’a fait le Crédit Agricole Normandie Seine grâce à un projet participatif à destination de ses clients. En 1 mois, plus de 2020 feedbacks ont été rassemblés, comme autant de pistes de réflexions pour l’offre mobilité de demain de la caisse régionale. 

Crédit Agricole : Financement de la mobilité pour les particuliers

Co-création des transports de demain pour une mobilité inclusive : le cas Keolis Bordeaux Métropole

Keolis se lance également dans l’aventure du participatif grand public en proposant ses premiers projets collaboratifs en région autour du voyage idéal en transport en commun. Préparation du voyage, optimisation des temps d’attente, service en station et à bord : voici les thématiques principales sur lesquelles les usagers peuvent se positionner, en complément d’un sondage sur les habitudes de transport. 

Keolis Bordeaux Métropole : co-création des transports de demain pour une mobilité inclusive

EDF, Crédit Agricole, Sanef, Keolis : nul doute qu’avec ces exemples qui ne sont que quelques-uns parmi d’autres, la mobilité participative a de beaux jours devant elle ! Pour des transports plus inclusifs, plus responsables et plus utiles pour tous et pour chacun. 

Julie Devinant est Directrice Générale Adjointe de Fanvoice
Share

Du crowdsourcing au crowdfunding : les secrets de l’engagement de la foule

Interview experts Enerfip x Fanvoice – Mars 2021

Investir du temps et ses idées pour une marque, une entreprise, un produit ou investir de l’argent pour un projet, une cause, un retour sur investissement : ces deux types de démarches impliquent l’engagement d’un grand nombre d’individus, tantôt désignés comme participants, citoyens, communauté ou encore investisseurs. Quelles- sont les spécificités du crowdfunding et du crowdsourcing ? Ces deux approches mobilisent-elles les mêmes leviers d’engagements ? Quels sont les bénéfices attendus par ceux qui conduisent ces dynamiques et par ceux qui s’y engagent ?

Éléments de réponses avec Julie Devinant, DGA de Fanvoice, plateforme digitale participative qui permet d’engager des foules dans des projets de co-création et « qui a pour ambition de raccourcir la distance entre les marques et leurs clients ou leurs collaborateurs », et Léo Lemordant, Président et co-fondateur d’Enerfip, plateforme de financement participatif, qui propose au citoyen de placer son épargne en direct, dans des projets de la Transition Energétique.

Julie Devinant est Directrice Générale Adjointe de Fanvoice

Julie Devinant est Directrice Générale Adjointe de Fanvoice ; experte du pilotage des communautés (études prospectives, lancements de produits, bêta-tests pour AXA, EDF, Coca-Cola, La Poste…), elle débute sa carrière dans le Groupe Publicis au planning stratégique / consumer insight et rejoint Fanvoice en 2016 pour accompagner la mise en place des 1ères plateformes. Elle pilote aujourd’hui les équipes Conseil, Etude et Marketing. 

Léo Lemordant est président et cofondateur d'Enerfip, la plateforme de financement participatif dédiée à la Transition Energétique

Léo Lemordant est président et cofondateur d’Enerfip, la plateforme de financement participatif dédiée à la Transition Energétique, offrant aux citoyens des placements d’épargne verts et transparents. Ingénieur Centralien et PhD de Columbia University (New York), Léo a connu une première carrière scientifique et technique autour du cycle de l’eau, entre développement de concessions hydroélectriques et étude des relations entre végétation et climat. 

La notion de crowd implique une participation directe de la foule. Mais avant même de s’engager dans un projet spécifique, existe-t-il quelque chose qui rassemble les individus en foule ? 

Julie Devinant : Dans le crowd il y a une affinité, à un instant T, avec une entreprise et ses problématiques, qui rassemble les membres de la communauté. Les gens qui participent se sentent en proximité avec une marque. C’est vertueux à partir du moment où il y a cette affinité positive entre le participant et la marque. Ces individus ont envie de challenger les marques pour les rendre plus responsables, plus vertueuses, plus engagées et surtout pour qu’elles répondent mieux à leurs attentes de consommateurs et de citoyens.

Léo Lemordant : Chez Enerfip, on s’adresse à tous les publics, et on pourrait se dire qu’il n’est pas évident de fédérer un public aussi large. En effet, si le ticket minimum est de 10 euros, le plus grand ticket investi à ce jour est de 2,1 millions d’euros. On retrouve dans notre communauté aussi bien des étudiants fauchés qu’un directeur d’une grande banque française cotée en bourse… Tout le spectre de la population française se trouve ainsi représenté. Et ce qui rassemble les gens c’est évidemment les projets que nous proposons, qui permettent de réconcilier utilité sociale et environnementale avec la rémunération attractive de l’épargne.  

Il y a ainsi 3 raisons qui se superposent pour lesquelles les gens participent :

  • Investir dans quelque chose qu’on comprend et placer son épargne sur quelque chose d’utile. Pour les énergies renouvelables, cette utilité est évidente.
  • Court-circuiter les acteurs traditionnels. Chercher une solution hors-système et transparente, à l’opposé des acteurs traditionnels, qui appliquent des frais et dont on ne comprend pas bien le fonctionnement. On y trouve plus de sens, comme lorsqu’on achète des fruits en direct auprès des agriculteurs.
  • et évidemment les projets sont financièrement attractifs en soi. C’est une raison très prosaïque, mais notre produit est également un placement financier.

Crowdfunding ou crowdsourcing : quels sont les secrets de la réussite d’un projet ?

Julie Devinant : Pour le crowdsourcing les facteurs clés de succès sont l’honnêteté et la transparence de l’entreprise sur le but de sa démarche. S’il n’y a pas de partage de la visée opérationnelle derrière une opération de crowdsourcing, il est sûr qu’elle court à l’échec, voire qu’elle fera du tort à la marque. Il y a un second point : une fois que la marque a fait appel à la foule, qu’un projet s’est déroulé, il est important de partager les résultats, de dire ce que l’on a appris et ce, même dans le cas où on aurait appris peu de choses.

Il faut enfin un engagement des opérationnels, c’est-à-dire, un engagement des équipes en interne. Cela peut faire peur au chef de projet, chef de produit, responsable marketing … mais on se rend compte que c’est la meilleure façon de rendre ces initiatives vertueuses.

Enfin, l’ensemble s’inscrit bien entendu dans un plan stratégique global. Et il faut que la Direction Générale soit convaincue du bien-fondé de l’initiative.

Léo Lemordant : L’un des secrets est la sincérité du discours et l’un des métiers d’Enerfip, c’est de créer de la confiance. C’est crucial quand on touche à l’épargne des gens.

Ce que viennent chercher nos concitoyens, c’est être en prise direct avec la personne qui porte le projet. A titre d’exemple, nous avons systématisé les visioconférences avec un représentant de la société qui porte le projet (le directeur financier, la direction du développement, où même le PDG de la société), qui prend le temps de présenter son projet et de discuter avec les investisseurs. Ces visioconférences rencontrent un très large succès avec jusqu’à plus 300 participants ! On a des retours extraordinaires. 

Le rôle d’un chef de projet semble essentiel aussi bien dans les démarches de crowdfunding que dans celles de crowdsourcing. Quelles sont les bonnes pratiques pour mobiliser ces acteurs ?

Julie Devinant : Il y a en effet ce besoin d’avoir le porteur au plus près de la foule. Or, nous sommes sur des professionnels du marketing, de l’innovation qui ne sont pas toujours acculturés à prendre la parole et à être en contact direct avec des gens. Cela peut faire peur de devoir parler avec des gens qui consomment ses propres produits et services et qui sont là pour les critiquer. La plateforme Fanvoice a été conçue en ce sens. Elle démontre qu’il est « cool » de parler avec des gens et qu’il ne faut pas avoir peur.

On fait donc du coaching, de la formation. On accompagne les chefs de projets, et ma plus grande joie c’est d’avoir un chef de projet d’abord récalcitrant, puis qui en redemande et se réjouit de pouvoir pour la première fois parler en direct avec ses consommateurs.

Léo Lemordant : Chez nous, le chef de projet est plutôt du côté Enerfip, et c’est un véritable couteau-suisse. C’est lui qui va prendre un dossier, l’instruire financièrement, le présenter en comité de sélection, le préparer juridiquement, coordonner la communication, organiser le lancement de la collecte, puis suivre le recouvrement des fonds et suivre au long cours la vie du projet pour informer nos investisseurs des avancées. Il est absolument clé dans la mobilisation du porteur de projet, pour obtenir les bonnes informations à redistribuer à notre communauté, organiser une visio-conférence de présentation, etc… C’est le pivot entre le porteur de projet et les investisseurs.

Pour le Crowdfunding comme pour le Crowdsourcing, existe-t-il une notion géographique, de territoire ou de culture qui serait plus ou moins favorables au développement de projets ?

Julie Devinant : La dimension digitale de la plateforme place sur un second plan cette dimension de territoire en général. Il y a un parti-pris, comme avec le pseudonyme par lequel s’expriment les gens, qui est qu’on se moque de qui ils sont et d’où ils viennent. Ce qui importe c’est ce qu’ils pensent et leur posture de critique bienveillante pour les entreprises. Cette posture est celle des grands appels à idées ouverts et publiques. 

A contrario, nous avons aussi certains exercices de crowdsourcing dont la clé d’entrée est directement le territoire, comme pour les caisses régionales d’une banque, ou un grand organisme social à compétence départementale. Dans ce cas le sujet est traité à la maille d’un territoire, le projet est réservé uniquement aux personnes concernés par la problématique locale pour que les enseignements reflètent les attentes du territoire. 

Léo Lemordant : La dimension territoriale est très prégnante sur Enerfip, tout simplement car les projets que nous proposons sont de véritables projets d’aménagement du territoire. Les riverains en sont affectés, positivement ou négativement au premier chef. Et de fait, nous observons de vraies variations culturelles. De région en région, réussir à engager les gens peut être plus ou moins délicat. Nous allons fréquemment à la rencontre de nos concitoyens, à l’occasion de réunions publiques en période normale, avant la COVID. Ainsi il y a des territoires où l’on nous pose beaucoup de questions interro-négatives et où la méfiance se ressent. 

Ailleurs, le contexte est radicalement différent. Les gens viennent à la réunion publique ; restent une demi-heure à nous écouter ; et à la fin ils viennent nous dire que c’est génial et sortent le chéquier pour investir sur le champ. L’épargne est particulièrement révélatrice des pratiques culturelles régionales. 

Pour conclure cet échange, quels seraient les signes, aussi bien pour le Crowdfunding que pour le Crowdsourcing, qui montreraient que ces démarches se développent et correspondent à de profonds et durables changements de société ?

Julie Devinant : Je pense qu’il y a deux mondes qui coexistent : l’ancien et le nouveau. Le nouveau monde est celui des marques digital native. Elles se sont construites en partant du principe que le crowd fait partie de leur écosystème et qu’elles ne peuvent pas se passer du lien direct avec leurs consommateurs. 

C’est inscrit à chaque instant de leur existence : dans le consumer insight, dans le social selling et les réseaux sociaux sont au cœur de leur relationnel. Les entreprises sont devenues fondamentalement communautaires. Elles savent qu’aujourd’hui, un client n’achètera pas un produit ou une marque qui ne lui correspond pas ou qui accumulerait les critiques négatives sur internet. Chez Fanvoice, on aide justement ces entreprises, qui n’ont pas encore cette culture du crowd dans leur ADN, leurs outils ou leurs processus, à pivoter, à se donner les moyens de mettre le client au centre et à renforcer ce lien avec lui.

Léo Lemordant : Aujourd’hui, tous les paramètres sont au vert côté investisseurs, l’offre est attractive.  Ce qui nous montre que la tendance se développe et devient une tendance de fonds, c’est que l’on conquiert de plus en plus de publics premium. Cette tendance se diffuse aussi dans tous les milieux : le crowdfunding devient un produit d’épargne crédible et pas seulement une niche. Côté porteurs de projet, le crowdfunding devient de plus en plus une figure imposée d’un projet d’énergie renouvelable, à la demande expresse de la population, du personnel politique ou même car ce passage obligé est entré dans le corpus des bonnes pratiques du secteur. Certains ont également simplement des besoins de fonds ; le crowdfunding est une solution tout à fait viable et pertinente, nous sommes de plus en plus sollicités pour des montants très significatifs, et dans de plus en plus de secteurs différents. 

Pour en savoir plus :

J.devinant@fanvoice.com – fanvoice.com

leo@enerfip.fr – Enerfip.fr

Share

5 idées pour impliquer vos collaborateurs dans votre stratégie d’innovation

Votre stratégie d’innovation est centrale, elle vous permet à la fois de rester référent sur votre marché, mais aussi d’identifier de nouveaux potentiels business. Vos premiers clients sont vos collaborateurs et il est essentiel de les engager au plus tôt dans vos réflexions pour les interroger, recueillir leur précieux retour d’expérience et leur faire vivre votre stratégie. 5 idées concrètes issues de nos best cases client pour engager vos collaborateurs ! 

1- Invitez les à partager les difficultés du terrain et trouvez avec eux les solutions de demain 

Le cas d’école : le projet “Mobilisation général pour la prévention chez Eiffage : participez !” 

Ce que l’entreprise y gagne : “La plateforme héberge des campagnes mobilisatrices pour des actions inscrites dans le cadre stratégique, pour de nouveaux services et nouvelles offres, mais aussi pour appuyer des enjeux internes. La campagne prévention a permis d’identifier 3 idées lauréates qui ont ensuite été mises en projets et développées.”,

Mathieu Boussoussou, chef de projet Innovation

Le projet en détails :

2- Proposez des défis d’idées pour avancer plus vite sur vos chantiers stratégiques

Le cas d’école : le projet “Postez vos solutions bas carbone” du Groupe Eiffage

Ce que l’entreprise y gagne : “Nous avons recensé 587 idées dont les meilleures seront récompensées puis mises en œuvre. C’est faire ainsi appel à l’innovation inclusive”, explique Valérie David, directeur du développement durable et de l’innovation transverse d’Eiffage

3- Incluez les feedbacks de vente et les suggestions d’optimisation dans l’évolution de vos produits et services

Le cas d’école : “Faites évoluer AssurEnergie et Solution Dépannage Confiance avec nous” de EDF

Ce que l’entreprise y gagne : 

Le projet EDF Pulse & You en détails :

4- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos objets connectés 

Le cas d’école : Les chantiers tests de SOMFY

Ce que l’entreprise y gagne : “La méthode de bêta-test de My Somfy Lab a fait ses preuves, avec : 

  • 12 projets de bêta test digitaux en 2 ans
  • 3 mois gagnés dans la mise en place d’un chantier test
  • un gain de 60% d’efficacité dans ce type de protocole par rapport à la méthode classique
  • un vivier de 100 collaborateurs volontaires et motivés à chaque bêta-test”, Mélodie Barjhoux, project et communication manager

Le projet en détail :

5- Faites de vos collaborateurs les bêta testeurs de vos applications

Le cas d’école : Crédit Agricole Ukraine

Ce que l’entreprise y gagne : Après 6 semaines de campagne et plus de 300 commentaires, idées ou anomalies remontées par les collaborateurs testeurs du Crédit Agricole Ukraine, le bêta-test a été un véritable succès pour la banque. Comme le souligne Stanislav Perevezentsev, Digital Analyst/Strategist au Crédit Agricole Ukraine : « Il était très important pour nous de pouvoir facilement identifier l’ensemble des bugs techniques, les communiquer aux équipes techniques et suivre l’avancement des corrections. Pour cela, nous avons utilisé le système de Badges disponible sur la plateforme, apposés aux idées postées. Ainsi, les testeurs et développeurs pouvaient à tout moment identifier directement dans la campagne quelles anomalies avaient été corrigées ou étaient en cours de traitement. » La catégorisation de chaque commentaire a permis au Crédit Agricole Ukraine de corriger en méthode agile plus de 50% des problèmes techniques signalés et ce avant la fin de la campagne.

Le projet en détail :

Toutes ces actions auront pour résultat une innovation plus juste, mais aussi une grande implication de vos collaborateurs. Cette proximité inédite sera par ailleurs vectrice d’attachement et vous permettra de plus facilement faire de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre marque et de ses missions. 

Julie Devinant

Share

FANVOICE recrute un(e) super alternant(e) assistant(e) chef de projets !

Fanvoice recrute !

Nous cherchons un(e) super alternant(e) assistant/assistante chef de projets à partir de septembre 2021 ! FANVOICE, pionnier de la co-création est une plateforme participative intelligente. Elle permet de connecter les marques à leurs différents publics autour de conversations online. Sa technologie « smart-data » analyse automatiquement les feedbacks et idées des participants.

alternant - fanvoice

MISSION

Rattaché(e) à l’équipe Marketing et plus particulièrement à la Direction Conseil, vous serez en charge de :

  • Participer à la conception de campagnes participatives (co-création, bêta-tests, concours d’idées etc.).
  • Suivre le déploiement des campagnes (création des contenus, visuels, maquettes ainsi que mise en ligne).
  • Assurer la gestion au quotidien des demandes clients
  • Accompagner la création des supports de communication de la start-up (vidéo témoignage, site internet…).

Profil souhaité

  • Bac +3 minimum
  • Une 1ère expérience en communication / agence digitale / design graphique
  • Maîtrise du Pack Office La Maîtrise des outils de design graphique (Photoshop, InDesign) est un vrai plus !
  • Excellente communication écrite et orale

Durée

1 an – Envoyez vos candidatures en cliquant ici

Share

Infographie – Les idées des enfants pour le monde de demain (en partenariat avec Confkids)

Nous avons eu le plaisir de construire avec Deborah Le Bloas, fondatrice de Confkids, notre dernier appel à idées sur notre plateforme Fanvoice

Vos idée pour le monde de demain.

Ce projet unique a pour ambition de rassembler non pas des adultes, mais des enfants, accompagnés de leurs parents, pour recueillir leurs idées et leurs envies pour le monde de demain.

Leur intérêt est suscité grâce à 2 éléments : 

> une cartographie d’inspiration qui les invite à s’exprimer sur des thématiques larges et inspirantes : 

> un sondage qui permet de comprendre qui ils sont et d’affiner des attentes en particulier

infographie confkids -comprendre des attentes particulier

La présentation des résultats a permis de mettre en valeur des attentes communes, comme autant de défis à relever.  Découvrez les principaux enseignements dans l’infographie ci-dessous ou demandez l’intégralité des résultats à contact@fanvoice.com

Share

Découvrez 3 nouvelles fonctionnalités de la solution Fanvoice

Dernièrement, notre solution s’est étoffée de 3 nouvelles fonctionnalités permettant d’enrichir l’expérience utilisateur, ainsi que de rendre les administrateurs des plateformes plus autonomes et efficaces afin de construire et suivre leurs projets participatifs. Nous avons conçu et pensé ces fonctionnalités grâce aux retours d’expérience de nos clients ! 

LE COMPTEUR LIVE : SUIVRE SES PROJETS EN TEMPS RÉEL

Sur plusieurs de nos plateformes, nous avons mis en place un compteur live qui fait apparaître de manière animée et en temps réel, le nombre de contributions, de participants, de sondages répondus et de likes. 

Cette fonctionnalité est disponible au niveau d’un projet participatif mais aussi de manière plus globale au niveau de la plateforme et de tous ces projets, en apparaissant sur la homepage. 

L’EMAIL MANAGEMENT : CONTACTER SA COMMUNAUTÉ DIRECTEMENT DEPUIS LE DASHBOARD 

Une nouvelle fonctionnalité est apparue dans le dashboard (back-office) permettant aux administrateurs d’une plateforme d’envoyer un email à leur communauté en toute agilité ! 

Plusieurs possibilités s’offrent aux administrateurs, partir d’un template déjà défini par les équipes Fanvoice ou alors créer son propre template d’emailing. Celui-ci peut être envoyé à des participants d’un seul projet, une partie de la communauté, ou alors toute la communauté.

Dans ce module d’email management, le client à la possibilité de créer autant de modèles qu’il souhaite afin de pouvoir les réutiliser et gagner du temps dans l’élaboration de ces messages et l’animation de sa communauté. Les clients peuvent également visualiser les envois par le biais de l’historique d’envois permettant de connaître la fréquence d’utilisation de ce module et limiter ainsi l’afflux d’envoi d’email à la communauté.

METTRE EN LIGNE SON PROJET : UNE AUTONOMIE COMPLÈTE GRÂCE À DES FONCTIONNALITÉS PLUS PUISSANTES

Depuis la création à la mise en ligne du projet en passant par l’intégration, tout se passe en toute autonomie depuis la plateforme.

Un module cartographie d’inspiration plus accessible

Les administrateurs peuvent implémenter en toute autonomie leur cartographie d’inspiration, directement depuis le dashboard (back-office) et définir les zones cliquables des différentes thématiques. 

Un module sondage plus flexible

Lors de l’intégration des questions, les clients peuvent modifier l’ordre des réponses au sein d’une question, mais également changer l’ordre des questions du sondage. Les clients ont aussi la possibilité de “jouer” leur sondage autant de fois qu’ils le souhaitent afin de vérifier l’intégration et le bon déroulé du questionnaire. 

En bonus : nous avons également revu le design des réponses aux sondages dans notre dashboard et nous avons intégré l’outil de segmentation qui permet de faire des tris croisés et une prélecture des résultats depuis le backoffice et avant l’intervention des chargés d’étude. 

Nos équipes techniques ne s’arrêtent plus et ne cessent de faire évoluer ces fonctionnalités pour les rendre toujours plus simples. Vous voulez en savoir plus et mieux les appréhender pour vos projets ? Si vous faites partie de nos clients, inscrivez-vous à nos prochaines formations annoncées sur notre site internet fanvoice.fr.

Share

POINT DE VUE – L’apport de l’analyse sémantique dans une dynamique de co-création

Analyse sémantique

L’analyse des contributions postées pendant les projets communautaires, qu’ils soient des idéations, tests de concepts ou bêta-tests, permet d’identifier des grandes tendances, des signaux faibles, des leviers, freins, arguments de promotion, conditions d’appropriation de produits ou services. Le partage des enseignements participe à l’alignement des métiers de l’entreprise et à la prise de décision stratégique. Enfin, un retour sur les résultats, même partiel, à la communauté, entretient la relation entre les différents projets.

  1. Une analyse sémantique chez Fanvoice : pourquoi et à quel moment ?

Grâce à la plateforme participative Fanvoice, les marques peuvent créer et nourrir une relation forte et dans la durée avec leurs communautés (communautés de clients, prospects, collaborateurs, amateurs des produits et services ou curieux des thématiques abordées par la marque).

Cette relation qui se veut constructive, riche, instructive voire inspirante, autant pour la marque que pour les membres de la communauté, est ponctuée de différents projets de co-création à l’année. Selon Fanvoice, il n’existe pas de communauté réelle sans moments forts vécus ensemble. Le lien communautaire se crée bien sur le “faire ensemble”.

Lors de ces projets, les membres des communautés sont donc invités à s’exprimer sur plusieurs thématiques. Ils partagent ainsi leur vision, leurs opinions, leurs attentes, leurs aspirations, leurs jugements, par rapport à un produit ou service, leur perception de la marque elle-même par rapport au sujet proposé.

L’ensemble de données produit (verbatims thématisés, likes et commentaires, réponses à des questions de sondage) constitue un corpus qu’il est possible de consulter en temps réel dans un tableau de bord mais aussi par différentes formes de requêtes : recherche par mots clés, extraction des idées les plus génératrices de débats, des idées les plus appréciées, ou encore les idées les plus illustrées de visuels. Ce corpus est cependant le plus souvent très riche, très volumineux et contient des idées en apparence très diverses voire divergentes.

Dans ce cas, comment appréhender une telle matière ? Comment obtenir les réponses aux questions précises que l’on se pose sur ses projets, ses produits, ses services, son marché, ses clients? Comment saisir, aussi bien les grandes attentes, que les signaux faibles, potentiels annonciateurs de tendances de demain ou même de sujets sensibles ?

Une analyse peut alors être demandée à Fanvoice. Elle prend le plus souvent la forme simple d’un rapport PowerPoint de 20 slides. Mais que contient-elle vraiment ? Quelle valeur apporte-t-elle à la marque, voire à la relation marque – communauté, qui peut aussi se nourrir des enseignements issus de projets menés ensemble ?

  1. La valeur de l’analyse des données d’un projet de co-création.

Avant de détailler les différents apports de l’analyse des données produites par la communauté, rappelons que Fanvoice, dans son approche du marketing communautaire, propose 3 grandes familles de projets : les campagnes d’idéation, les campagnes de test de concepts et les campagnes de bêta-test de produits ou services. La mise en œuvre, le plus souvent de manière alternée, de ces trois familles de projet permet en effet de couvrir l’ensemble du spectre de l’innovation, mais aussi des processus d’amélioration continue ou encore d’écoute, qu’elle soit écoute clients ou écoute citoyenne.

Analyse de co-création

2.1. La valeur d’une analyse issue d’un projet d’idéation :

Une idéation est un exercice projectif, une projection dans l’avenir, une exploration d’un univers d’attentes, de tendances et de possibles.

“Inventez le bien être à la française en 2032!” https://www.edfpulseandyou.fr/epv/futur/ Voici un sujet proposé par un grand énergéticien à sa communauté, afin d’explorer à la fois les grandes attentes des français, leurs représentations de l’avenir, mais aussi le rôle assigné à la marque dans cet environnement futur.


Au-delà du milliers d’idées et commentaires recueillis, quelle a été la valeur créée ?

Bons nombres d’enseignements liés à la position de la marque restent confidentiels, mais apprenons déjà que 2032 sera marquée, dans la vision de la communauté, par un développement des énergies renouvelables, un essor technologique des objets connectés, mais un essor cadré par une volonté de “consommation intelligente.” 

Quel apport pour la marque ? Un univers d’attentes, un spectre de valeurs, des besoins et des exigences à satisfaire, un style de vie à atteindre… autant d’insights qui potentiellement guideront la conception et la promotion de nouveaux produits ou services.

analyse-verbatim

Exemple de visualisation des insights par la cartographie Insights Map Fanvoice

2.2. La valeur d’une analyse issue d’un projet de test de concepts :

Un grand acteur de l’assurance souhaite proposer de nouveaux services de prévention santé au travail (https://www.monassurancecitoyenne.com/sante-entreprise/idees/). Il conçoit alors 5 concepts mêlants des applications à des services ou à des produits innovants et les soumets à sa communauté, par l’invitation suivante :

Prendre soin de vous pour rester en bonne santé.”

Valeur apportée par l’analyse de près de 2000 idées et commentaires ? Chaque concept est passé au crible d’une évaluation qui relate :

  • sa pertinence intrinsèque (répond-il à un besoin avéré?),
  • ses avantages et ses inconvénients,
  • ses usages futurs (conditions d’utilisation imaginées),
  • ses optimisations possibles,
  • ses conditions de succès.

Concernant par exemple le concept d’un “Nutritionniste dans sa poche”, l’analyse révèlera, dans la perception communautaire, la dimension sociétale de l’enjeu, l’impérieuse envie de connaître ses propres besoins physiologiques, de gérer les effets de son stress ou encore de bénéficier d’une expertise médicale associée.

Par ailleurs, sur l’ensemble des concepts proposés, apparaîtra la force d’une pratique collective, la nécessité de mesurer ses progrès pour se motiver, ou encore le besoin d’être guidé vers les lieux ressources, qui constituent le l’environnement favorable à une meilleure alimentation …

Bilan pour la marque : les concepts sont hiérarchisés, la marque sait sur quelles initiatives elle est légitime et attendue. Elle identifie les conditions de succès et anticipe les potentiels risques de rejets. Elle peut décider, de manière éclairée, quels services elle va développer.

2.3. La valeur d’une analyse issue d’un projet de bêta test :

Après avoir identifié au sein de sa communauté un puissant insight concernant un besoin d’air pur, cet énergéticien propose directement aux membre de sa communauté de tester chez eux, au quotidien, un vrai purificateur d’air (https://www.edfpulseandyou.fr/purificateur/teqair/) !

Chacun reçoit son appareil, le branche, puis vient jour après jour, s’exprimer sur la plateforme Fanvoice.

Après la collecte de près de 2 000 idées et commentaires, l’analyse révèle la richesse d’un retour d’expérience en situation réelle :

  • mode d’appropriation par les utilisateurs,
  • usages réels après plusieurs semaines d’utilisation,
  • arguments clés du discours de promotion,
  • questions restées en souffrance,
  • objections potentielles par rapport à la technologie utilisée.

Bénéfices pour le concepteur de l’appareil ? Un cahier des charges précis pour la version suivante du purificateur. Une version qui sera sans doute enrichie d’un monitoring de l’action de purification, d’un système d’alerte anti-polluants ou encore de compatibilités avec la domotique de la maison. 

Idéation, test de concepts, bêta-test : ces méthodologies permettent donc de révéler de précieuses informations pour les marques, mais que deviennent ces dernières après avoir été stabilisées dans un livrable ?

  1. La diffusion de l’analyse des données produites lors des projets

Il serait réducteur de considérer que la démarche de co-création ne se joue que ponctuellement, au moment d’un projet, entre la marque et sa communauté.

La co-création est en effet une posture plus globale qui prendra davantage de puissance si elle diffuse, dans un premier temps, dans la relation communautaire et dans un second temps dans le partage des enseignements au sein des départements de la marque.

Le retour d’une partie des enseignements à la communauté semble une évidence mais il peut cependant être négligé. Si chaque fin de projet voit les participants chaleureusement remerciés et si chaque projet suivant comporte l’enthousiasme de la nouveauté, faire le lien entre les projets, montrer que les besoins ont été écoutés et pris en compte, vient profondément nourrir la qualité de la relation communautaire. Nombreux sont les membres qui identifient ces enchaînements et remercient d’approfondir un sujet qui leur tient à cœur. Les bonnes pratiques Fanvoice recommandent donc toujours de partager un retour, même partiel, sur les projets menés et de toujours valoriser le lien entre un nouveau projet et les enseignements issus du précédent.

Analyse sémantique- synthèse de campagne

Comme par exemple ICI avec la réalisation d’une infographie des principaux enseignements.

“Le premier ROI pour nous c’est le désilotage !”  Voici comment nos clients décrivent souvent la valeur créée par un projet. Dans le prolongement de la dynamique de co-création, l’analyse et la stabilisation des résultats favorise le partage entre différents métiers : le marketing, le design, la communication, le digital, la direction générale …

Ce partage d’une analyse menée par un tiers, indépendant des jeux habituels de l’organisation, favorise le plus souvent l’acceptation d’un état des lieux, ainsi que la prise de décision qui s’ensuit. L’analyse déclenchera un Go / No go sur la commercialisation d’un produits ou service, un chantier d’optimisation, une nouvelle orientation stratégique.

Pour Fanvoice, c’est même la capacité de la marque à mettre en oeuvre un nouveau projet ou une optimisation qui constituera la valeur réelle de l’ensemble d’un projet. A cet effet, Fanvoice aura toujours à coeur de proposer l’accompagnement des résultats au sein des organisations.

Stéphan Robert de Montgrand

Directeur des études

Fanvoice

Share

FANVOICE, la solution clé en main pour vos projets participatifs

Les 800 projets participatifs que nous avons accompagnés depuis le lancement de FANVOICE ont forgé notre expertise du management des projets de co-création. De la mise en place à l’analyse en passant par le community management, notre méthodologie et les fonctionnalités de notre outil garantissent une excellence opérationnelle à chaque instant. Découvrez ici le pas à pas de la mise en place de votre projet ainsi que la valeur ajoutée de FANVOICE. 

Projets participatifs - Fanvoice

STEP 1 / Cadrer la stratégie de sa campagne participative : 3 ateliers suffisent

Notre méthodologie propose 3 ateliers de 2 heures pour aborder tous les points importants pour la création de votre projet.

Ces ateliers permettent notamment de :

> délimiter le sujet de la campagne

> définir les thématiques proposées à la réflexion des participants

> définir les questions qui seront adressées dans la partie sondage

> choisir les visuels d’illustration

> choisir les dotations

> définir le plan de recrutement et de communication

Ils rassemblent toutes les parties prenantes, des porteurs de projets au référent digital ou communication en passant par les équipes CRM ou Expérience client pour garantir une fluidité maximale.

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Lors de ces ateliers, plusieurs supports méthodologiques sont partagés par votre expert FANVOICE, à la fois pour vous inspirer, partager les bonnes pratiques mais aussi pour cadrer la rédaction des contenus et préparer la mise en ligne.

 

STEP 2 / Intégrer et mettre en ligne sa campagne : en 1 heure c’est possible !

Une fois la campagne cadrée et tous les éléments stratégiques validés, vient le temps de l’intégration de votre campagne sur votre plateforme digitale. Vous serez au préalable formé à cette action et notre HelpDdesk vous sera accessible 24h/24 pour trouver toutes les réponses à vos questions (et votre Directeur de Clientèle toujours joignable pour vous épauler si vous rencontrez une difficulté).

Il est temps de passer à l’action ! Naviguez à travers l’environnement de pré-production ainsi que le dashboard pour intégrer tous les éléments de votre campagne. Et prenez même plaisir à la voir se construire en live, sous vos yeux 🙂

Une fois que vos contenus sont intégrés et que vous avez fait une recette de cet environnement de pré-prod, il vous reste simplement à basculer votre campagne en production. Elle est directement accessible aux publics concernés sur votre Lab.

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - FanvoiceProjets participatifs - Fanvoice   Projets participatifs - Fanvoice

NB : vous êtes déjà client FANVOICE et voulez un refresh sur le sujet ? Consultez ici notre programme de formation. 

 

STEP 3 / Recruter les participants directement depuis le backoffice

Une fois la campagne en ligne, il est temps d’inviter les participants à s’exprimer. Pour cela, vous pouvez directement depuis le backoffice, créer votre mail de recrutement et l’envoyer aux personnes concernées.

Ensuite, c’est à vous de jouer pour accueillir les participants, répondre à leurs questions ou les inviter à compléter leurs réponses.

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

Vous pouvez, également depuis votre dashboard, configurer les comptes Community manager pour que tous les chef.fes de projet puissent rejoindre la campagne.

 

STEP 4 / Accéder aux statistiques de participation en temps réel à tout instant ! 

Votre dashboard sécurisé vous permet d’accéder à toutes les statistiques liées à votre campagne en temps réel. Liste des inscrits, taux de contributions, réponses au sondage, pré catégorisation des résultats… nos différents écrans vous permettent de piloter votre projet de façon simple et agile.

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

Projets participatifs - Fanvoice Projets participatifs - Fanvoice

STEP 5 / Piloter et ajuster votre stratégie au plus près des publics qui la font vivre

Finalement, une plateforme FANVOICE vous permet de garder le contact avec vos clients finaux et vos collaborateurs, dans une logique d’innovation participative, d’études qualitatives ou encore d’amélioration continue ou de bêta-test. À travers un même framework technique, une multitude de cas d’usages peuvent être abordés, avec une seule et même finalité : mieux comprendre, mieux réagir et mieux transformer.

 

Vous voulez en savoir plus sur nos plateformes participatives, notre méthodologie et nos cas clients ? Envoyez toutes vos questions à contact@fanvoice.com, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

Julie Devinant - Fanvoice

 

Share

FANVOICE recrute un(e) super stagiaire assistant(e) chef de projets !

Fanvoice recrute !

Nous cherchons un(e) super stagiaire assistant/assistante chef de projets à partir de septembre 2020 ! FANVOICE, pionnier de la co-création est une plateforme participative intelligente. Elle permet de connecter les marques à leurs différents publics autour de conversations online. Sa technologie « smart-data » analyse automatiquement les feedbacks et idées des participants.

Stagiaire - Fanvoice

MISSION

Rattaché(e) à l’équipe Marketing et plus particulièrement à la Direction Conseil, vous serez en charge de :

  • Participer à la conception de campagnes participatives (co-création, bêta-tests, concours d’idées etc.).
  • Accompagner la création des supports de communication de la start-up (vidéo témoignage, site internet…).
  • Suivre le déploiement des campagnes (création des contenus, visuels, maquettes ainsi que mise en ligne).
  • Assurer la gestion au quotidien des demandes clients

Profil souhaité

  • Bac +3 minimum
  • Une 1ère expérience en communication / agence digitale / design graphique
  • Maîtrise du Pack Office La Maîtrise des outils de design graphique (Photoshop, InDesign) est un vrai plus !
  • Excellente communication écrite et orale

Durée

3 à 6 mois – Envoyez vos candidatures à contact@fanvoice.com

Share

Découvrez les 3 nouvelles fonctionnalités FANVOICE 2020

Nous sommes ravis de vous annoncer que la solution Fanvoice se dote de 3 nouvelles fonctionnalités d’ores et déjà disponibles sur vos plateformes communautaires. Nous les avons pensées suite aux retours d’expérience de nos clients. Elles permettent d’enrichir l’expérience Utilisateurs et Administrateurs ainsi que maximiser les échanges au sein de vos projets collaboratif.

 

DES NOTIFICATIONS PUSH INSTANTANÉES POUR INFORMER LES UTILISATEURS DES RÉACTIONS SUR LEURS CONTRIBUTIONS

 

Certains d’entres vous l’ont peut-être déjà remarqué, une nouvelle petite icône a fait son apparition ces dernières semaines sur les pages Campagne, dans le menu à côté du bouton S’INSCRIRE…Une petite bulle discrète mais qui se révèle très utile !

A quoi sert-elle ? Et comment fonctionne-t-elle ?

Cette infobulle notifie automatiquement et en temps réel l’utilisateur dès qu’une de ses idées a été commentée ou likée, ou si un de ses commentaires a été liké par la communauté ou un community manager.

Fanvoice

Si l’utilisateur est connecté au Lab, et qu’une de ses contributions a généré une réaction, alors un chiffre apparaît sur l’icône et une ou plusieurs notifications s’affichent précisant la nature de ces réactions.

Au clic sur l’une de ces lignes, l’idée concernée apparaît dans un popup permettant de visualiser les nouvelles réactions suscitées.

Fanvoice

Voici une nouvelle fonctionnalité qui permet d’optimiser encore plus l’échange intracommunautaire et l’efficacité de l’animation faite par le Community Manager.

 

AFFICHER UNIQUEMENT SES CONTRIBUTIONS PARMI TOUTES LES IDÉES POSTÉES

 

Une campagne d’idéation, de co-conception ou encore de bêta-test peut recueillir des dizaines, des centaines voire des milliers d’idées, commentaires et likes de la part de la communauté. Difficile d’y retrouver ses propres contributions et les réactions associées !

Désormais, les utilisateurs peuvent filtrer l’affichage des idées et commentaires en fonction de leurs propres contributions : leurs idées, leurs commentaires ou bien leurs likes uniquement (que ce soit sur une idée ou bien sur le commentaire d’une idée), en utilisant le menu déroulant du champ « Filtrer ».

Fanvoice

Cette nouvelle fonctionnalité est particulièrement intéressante pour les Community Managers des Labs qui pourront dès lors facilement retrouver leurs commentaires et prendre connaissance des réponses de la communauté.

 

CONFIGURER L’ENVOI DES EMAILS DE BIENVENUE SUR CAMPAGNE

 

Il est aujourd’hui possible d’activer ou de désactiver l’envoi des emails de bienvenue, réceptionnés suite à son inscription à une campagne.

Par défaut, à la création d’une nouvelle campagne, l’envoi de cet email est activé. Pour modifier ce paramétrage, allez dans l’onglet « Gestion de campagne » / « Configuration de la campagne » et cochez la case « Activée : Non ». Les envois seront alors bloqués. À tout moment, vous pouvez (ré)activer l’envoi si vous le souhaitez.

Cette fonctionnalité s’inscrit dans un chantier global de « Gestion des emails » sur lequel travaille activement l’ensemble des équipes Fanvoice.

Nous vous donnons rendez-vous très vite dans une prochaine Newsletter pour découvrir la suite de ces évolutions de notre solution FANVOICE. Si vous avez une question, rapprochez-vous de votre directeur de clientèle qui se fera un plaisir de vous répondre !

 

Share