Archives par étiquette : edf

SAVE THE DATE : notre FANVOICE DAY aura lieu le 26 novembre 2020 / event 100% digital

Le FANVOICE DAY, c’est une journée de présentations, de témoignages et d’échanges autour de la co-création et l’intelligence collective. Crise sanitaire oblige, nous choisissons un format 100% digital qui nous garantit plus de flexibilité. 

 

Le FANVOICE DAY c’est pour qui ?

Cette journée s’adresse à tous nos clients et partenaires ainsi qu’à tous ceux intéressés par la co-création et l’intelligence collective. Alors SAVE THE DATE ! Le programme détaillé arrive bientôt, mais découvrez ci-dessous ceux qui ont déjà répondu présent pour témoigner à nos côtés :

FANVOICE DAY

Le principe du FANVOICE DAY

> 1 journée 100% digitale d’échanges et de convivialité, 

> 10 intervenants qui partagent leurs retours d’expérience lors de webinars live, 

> 4 webinars ouverts à tous, avec un temps de questions / réponses, 

> 2 webinars réservés à nos clients et partenaires pour des échanges VIP, 

> 2 webinars de l’équipe FANVOICE qui vous présente les nouveautés logiciel, 

> la possibilité de prendre RDV en amont de l’event avec nos clients pour des échanges en one to one et des réponses garanties à toutes vos questions ! 

 

 

Share

EDF innove avec le premier challenge pour développer l’Industrie au Féminin

Récemment, EDF a lancé son premier challenge pour renforcer l’attractivité des métiers de l’industrie auprès des jeunes filles et des femmes. Le challenge, disponible sur la plateforme EDF Pulse & You est ouvert aux salariés et au grand public. Il permettra de recueillir des idées innovantes et proposer des actions pour faire connaître, orienter et mieux valoriser les femmes dans l’industrie.

Industrie au féminin - Fanvoice

 

La plateforme EDF Pulse & You, qui fêtait ses 4 ans en mars dernier rassemble le grand public et les salariés de l’entreprise en un même espace avec une même ambition : permettre à chacun de partager ses idées au service de l’innovation. Depuis son lancement, plusieurs produits ont été réfléchis ou co-créés sur la plateforme dont IZI by EDF à travers ce projet ou encore CHECK grâce à cet appel à idées. Ce sont également plusieurs produits innovants de startups qui sont proposés en bêta test pour le plus grand bonheur des 5 000 Pulseurs impliqués quotidiennement. 

 

Les objectifs du challenge Industrie au Féminin

Industrie au féminin - Fanvoice

 

> encourager la mixité au sein du Groupe

Depuis 20 ans, le Groupe EDF est convaincu que la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont des facteurs essentiels de progrès social et de performance durable. Le Groupe souhaite accentuer son engagement pour inciter les jeunes femmes à s’orienter vers les carrières scientifiques et techniques. Aujourd’hui en France, le taux de féminisation des métiers techniques est seulement de 14%. 

 

> favoriser l’innovation participative

C’est l’occasion pour chacun de s’exprimer autour de 5 thématiques. Comment mieux parler de l’industrie et susciter des vocations auprès des femmes ? Comment donner envie aux jeunes filles au collège de s’orienter vers les filières techniques ? Comment valoriser la présence des femmes dans une équipe technique ? En quoi la présence des femmes aide à lever des fonds ? Et enfin, comment et pourquoi l’industrie 4.0 favorise l’accès des femmes aux métiers techniques ?

Quelques chiffres clés : 

Industrie au féminin - Fanvoice

Une mécanique d’open innovation inclusive

Les bonnes idées viennent de partout… de l’interne comme de l’externe. C’est le constat qu’a fait EDF qui embarque non seulement les salariés mais aussi le grand public dans cette aventure. L’open innovation est une très belle occasion de pouvoir toucher et sensibiliser les salariés et les internautes avec un angle nouveau, participatif et surtout collaboratif. À quelques jours de la fin du challenge, ce sont 270 propositions qui ont été récoltées côté salariés et plus de 600 côté grand public. 

 

Une ambassadrice de choix, lauréate d’un précédent projet innovant 

En mars 2019, les étudiants et jeunes diplômés étaient invités à venir décrire le Job de leur rêve chez EDF pour tout simplement le décrocher. Un projet qui permettait à l’entreprise d’identifier non pas de nouvelles compétences mais un état d’esprit : l’engagement. C’est Marine Weicherding qui a remporté le challenge et qui occupe aujourd’hui un poste d’Appui Technique au service prévention des risques. Elle est aujourd’hui l’ambassadrice du projet Industrie au féminin. Découvrez son interview ci-dessous. 

 

Des exemples concrets qui montrent que la co-innovation est aujourd’hui non seulement au service du marketing et de la compréhension client mais aussi des ressources humaines pour qui elle est un puissant levier. 

 

Sources :

https://www.edf.fr/edf-recrute/pourquoi-choisir-edf/un-employeur-responsable/co-developpons-l-industrie-au-feminin

https://www.edf.fr/edf/co-developpons-l-industrie-au-feminin-le-1er-challenge-d-edf-en-faveur-de-la-mixite

Industrie au féminin - Julie Devinant Fanvoice

 

Share

Vous aussi, imaginez avec vos clients, votre rôle dans le monde de demain

Globalement les études montrent que chacun attend des marques de la responsabilité, de la solidarité, de l’écoute, de la proximité, de la conviction et des valeurs. Mais comment cela se concrétise pour votre secteur ? Entre déclaration d’intention et action, qu’attendent réellement vos clients ? La plateforme participative FANVOICE est essentielle pour se rapprocher d’eux et pour sonder leurs attentes.  Au-delà des spéculations des uns et des autres, il revient aujourd’hui aux marques d’aller au contact de ceux qui influencent demain, de les écouter et de prendre en compte leurs aspirations pour co-construire notre demain.

 

UN PROTOCOLE FLEXIBLE POUR CO-CONSTRUIRE LE MONDE DE DEMAIN

La crise révèle l’importance de la collaboration. Demain s’appréhende et se construit dès maintenant avec vos consommateurs, vos collaborateurs, vos partenaires. Les engager dans des discussions exploratoires ou des exercices de co-création est un moyen concret de réconcilier écoute et action.

 

Nous vous proposons un protocole clé en main et flexible pour relever ce défi :

1/ un gabarit (site internet) avec des textes prédéfinis à adapter

2/ 3 ateliers de co-conception de votre projet avec un expert FANVOICE

3/ une adaptation du gabarit à vos couleurs et votre univers visuel

4/ des focus thématiques personnalisables en fonction de vos problématiques

5/ une dizaine de questions fermées complémentaires

6/ un accompagnement au recrutement et au community management de votre projet

6/ une analyse sémantique des résultats en fin de projet

7/ un projet en ligne en quelques jours (2 à 5 jours en fonction de votre rétroplanning)

 

Pour en savoir plus, envoyez votre demande à contact@fanvoice.com

 

Actuellement par exemple, nous questionnons le rôle des marques et les défis qu’elles devront relever demain pour répondre aux nouvelles attentes de leurs clients.

rôle - Fanvoice

Au-delà d’un questionnement large, nous proposons 5 focus thématiques et une dizaine de questions fermées complémentaires. Les focus thématiques sont nés des discussions que nous avons avec une dizaine de marques depuis le début du confinement, qui nous ont partagé leurs interrogations :

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

QUELQUES APPLICATIONS : 

 

1/ EDF interroge l’après confinement avec ses clients et questionne le rapport à l’énergie

Sur sa plateforme de co-innovation EDF Pulse & You, EDF invite sa communauté à réagir sur l’après confinement, au prisme de ce qui pourrait changer durablement, des nouveaux projets à mettre sur pied ou encore du rapport de chacun à l’énergie.

 

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

 

2/ Viasanté  reste en contact avec ses clients et interroge le rôle d’une mutuelle

La communauté Viasanté est elle mobilisée en ce moment sur les astuces pour mieux vivre le confinement ainsi que sur le rôle de sa mutuelle dans un tel moment.

 

rôle - Fanvoice

rôle - Fanvoice

 

3/ FM Logistic renforce la proximité avec ses collaborateurs 

Sur Influence My FM, plateforme collaborative dédiée à l’invention de la supply chain de demain, les collaborateurs de l’entreprises sont actuellement rassemblés dans un projet privé (seuls les collaborateurs peuvent accéder aux échanges) autour du confinement et de son après. Une façon concrète de garder le lien, de maximiser le sentiment d’être ensemble et utile à l’entreprise.

rôle - Fanvoice

 

 

rôle - Julie Devinant Fanvoice

Share

Job de mes rêves by EDF Pulse And You : le projet de co-innovation qui dépoussière les RH

En mars dernier, le projet “Job de vos rêves” était mis en ligne sur la plateforme EDF Pulse And You. Très différent des précédents exercices proposés à la communauté, il allait se révéler aussi surprenant que performant… 

RH - FanvoiceÀ travers ce projet participatif, les étudiants et jeunes diplômés étaient invités à décrire le job de leur rêve… pour potentiellement le décrocher ! Un premier CDI a été signé, preuve de l’efficacité du dispositif. Sandra MERMUYS, chargée de mission communication marque employeur et chef de projet met en lumière ce projet.

 

Un projet sans précédent aux résultats explosifs

Sandra MERMUYS était chef de projet pour la campagne “Imaginez le job de vos rêves et décrochez votre emploi chez EDF !”. Ce projet est né d’un constat : l’ère du recrutement 4.0 dans laquelle nous sommes, amène une nouvelle façon d’envisager les choses. L’entreprise doit aujourd’hui séduire ses futurs collaborateurs en faisant notamment preuve d’inventivité et d’originalité et non seulement en proposant des offres d’emploi sur des plateformes de recrutement. La plateforme d’open innovation EDF Pulse And You a semblé un bon canal pour proposer une expérience différente, en identifiant non pas de nouvelles compétences mais un état d’esprit : l’engagement.

Selon Sandra MERMUYS, “le projet a été un véritable catalyseur de changement… Les processus chez EDF sont souvent assez complexes et ce projet a permis de faire les choses simplement. La démarche est inversée par rapport à la normale, ce sont les idées postées par les participants candidats, leurs profils qui permet ensuite à nous EDF de proposer la meilleure offre. “

Le volume de participants et le nombre d’idées (2 162 idées et commentaires) en font une des campagnes record de la plateforme EDF Pulse And You. C’est une preuve que la démarche a fait mouche auprès des étudiants et jeunes diplômés. La qualité était par ailleurs bien au rendez-vous avec des propositions de jobs tels que futurologue en énergie ou de production d’énergie via des satellites solaires. La chef de projet ajoute : “En interrogeant les candidats sur leurs rêves de job, nous avons constaté avec joie que beaucoup de leurs rêves existent chez nous et que nous sommes sur la bonne voie. Leurs rêves nous ont cependant permis de constater que nos offres ne sont peut-être pas écrites de la meilleure des façons. Les mots utilisés sont importants pour faciliter la projection des candidats. Un des challenges pour nous aujourd’hui est de relooker l’intégralité des fiches métiers, pour enlever une complexité apparente et dans un second temps faire le même travail sur les annonces.”

La co-création peut donc servir des propos autres que marketing ou innovation. En invitant les candidats à s’exprimer sur ce que serait le job idéal, EDF à travers ses RH, adapte sa façon de recruter. Les mêmes protocoles peuvent être appliqués pour de la formation ou de l’intraprenariat pour toujours plus d’efficacité !

RH - Fanvoice Julie Devinant

Share

Zoom sur la co-création « miroir »

Quand clients et collaborateurs s’expriment sur les mêmes sujets, dans des espaces différents, on apprend beaucoup plus ! C’est le postulat de base des projets “miroirs” lancés récemment par BNP Paribas et EDF auprès de leurs communautés digitales.

Un protocole « miroir », c’est quoi ? 

Le principe est simple : posez la même question à une communauté interne et à vos clients, dans 2 « silos » distincts pour ne pas mélanger les discussions. Vous y trouverez une symétrie… ou pas, mais vous y trouverez toujours des insights précieux.

Certains clients n’hésitent pas à partager leurs feedbacks sur des plateformes, mais d’autres ne savent pas qu’elles existent, ce qui pose déjà une bonne raison d’ouvrir la conversation à d’autres types de remontées d’informations, comme celles entendues par les collaborateurs au contact des clients, voire le point de vue des collaborateurs eux-mêmes sur le sujet.

Dans cette nouvelle approche de l’écoute client, incluant potentiellement le collaborateur comme client lui-aussi de l’entreprise, relais de la voix du client, ou « client interne » d’un service, les protocoles d’écoute miroir sont de plus en plus utilisés. Ils participent activement à la détection de leviers d’amélioration dans la transformation digitale des entreprises, en permettant d’aligner et de mettre en perspectives des voix différentes sur le même sujet, permettant bien souvent de détecter des attentes communes potentiellement à traiter en priorité.

C’est ce que font notamment BNP Paribas Banque Privée sur sa plateforme digitale « Les Influenceurs » ou EDF sur « EDF Pulse & You ».

EDF co-innove

 

La liste des sujets qui peuvent être abordés en miroir est longue, dans la mesure où la méthode recouvre l’ensemble des discussions autour de la marque, de l’expérience de marque ou encore de ses produits et services :

> Redéfinir une expérience digitale :

Cercle des influenceurs- avis

Collaborateurs-donnez votre avis

 

Le type de questions adressées à la communauté :

  • qu’avez-vous apprécié du site internet ?
  • selon vous, que devons-nous améliorer ?
  • quels sujets aimeriez-vous voir aborder dans les prochains mois ?

Bien évidemment, les questions vont être sensiblement différentes en fonction de la communauté concernée (interne ou externe), mais les verticales de discussions restent les mêmes.

> Redéfinir une expérience de marque :

EDF- votre relation aujourd'hui et demain

les nouveaux marqueurs de l'expérience client

 

Le type de questions adressées à la communauté :

  • comment qualifieriez-vous votre relation avec la marque ?
  • qu’aimeriez-vous faire de différent ?
  • à quels moments avons-nous été particulièrement utiles ?

>  Tester des solutions innovantes :

purificateur d'air innovant

créer le service-purification de l'air

 

Le type de questions adressées à la communauté :

  • que pensez-vous de ce produit ?
  • à quel usage peut-il répondre ?
  • à quel prix l’acheteriez-vous ?

Visuellement, les projets sont distincts et réservés à un public en particulier (les écosystèmes collaborateurs sont souvent « privés » contrairement aux espaces clients généralement ouvert au grand public). Ainsi, les conversations sont étanches et les enseignements plus faciles à confronter.

Qu’attendre d’un protocole d’écoute miroir ? 

Le fait de mettre sur un même niveau (ou presque) le recueil de la voix collaborateur et de la voix client est très bien accueilli dans les entreprises. L’écoute client était en effet hier cantonnée au consommateur final, ce qui laissait peu de place pour les collaborateurs dans l’écriture et la mise en place des stratégies qu’ils allaient ensuite faire vivre ou subir.

La vertu est grande, notamment pour les tests d’interfaces digitales ou d’applications. En effet le retour éclairé des collaborateurs dans la façon de présenter les choses, mais aussi parce qu’ils sont potentiellement des utilisateurs finaux eux-mêmes permet de mettre le tout en perspective. Par ailleurs, d’un point de vue enseignements, plusieurs éléments sont intéressants à prendre en compte.

> La participation des différentes communautés internes ou externes est un indicateur en soi. Une participation très forte côté grand public sur un sujet et très faible côté collaborateur sur le même sujet peut indiquer par exemple la distance des collaborateurs face à ce sujet. Et inviter à faire par exemple de la pédagogie ou à identifier et résoudre des points bloquants.

> Les enseignements ensuite en termes d’attentes ou de frustrations sont utiles et intéressants à faire dialoguer. Par exemple, une remontée asymétrique sur la qualité de la relation client peut être le point de départ facilitant l’acceptation d’un projet de transformation ou d’une nouvelle formation pour certaines équipes.

 

Les écoutes miroir se développent dans les entreprises et permettent aux dirigeants de réconcilier deux mondes hier encore très éloignés et pourtant intimement liés : celui des utilisateurs finaux et celui des collaborateurs de l’entreprise, véritable coeur du réacteur. Quand on sait qu’entretenir une relation de qualité avec ses collaborateurs est au moins aussi important qu’entretenir une relation de qualité avec les clients finaux, ces protocoles semblent simplement une évidence.

Julie Devinant-Favoice

Share

IZI BY EDF : l’offre de services “travaux” co-créée avec la foule

Lancée début février 2019, IZY by EDF c’est une nouvelle plateforme qui permet d’accéder à des services du quotidien en quelques clics. Elle s’adresse aux particuliers ou aux professionnels pour la réalisation de petits travaux à la demande ou de projets plus importants d’équipement ou de rénovation. L’offre inclut également des services d’accompagnement comme la télésurveillance. Une belle histoire qui commençait quelques mois auparavant sur EDF Pulse & You, plateforme de co-innovation entre EDF et ses clients particuliers… (powered by FANVOICE)

Une campagne de co-création pour mieux comprendre les attentes du public en termes de petits travaux au quotidien

Quand il a été question de savoir ce que la plateforme allait proposer en termes de services et de parcours, il est apparu évident que demander directement aux futurs utilisateurs était LA meilleure solution… La plateforme de co-innovation EDF Pulse & You permet justement de rassembler EDF et ses clients pour créer ensemble les produits et services de demain. Forfait en ligne, devis par téléphone, trois devis par mail ou une liste d’artisans : il est bien question ici de savoir quelle est la clé d’entrée la plus pertinente pour l’offre.

edf - Fanvoice

Les « Pulseurs » (participants sur EDF Pulse & You) ont donc été invités à se positionner sur la solution qui leur semblait la plus opportune en motivant leurs choix via un sondage mais aussi de l’expression spontanée. Une grande question leur était posée pour amorcer la réflexion “La plateforme idéale pour réaliser vos travaux ?”, puis des focus plus spécifiques étaient faits pour entrer dans le détail.

edf - Fanvoice

Ce sont ainsi des centaines de réponses à des questions fermées d’appréciation des options ainsi que des centaines de motivations qui ont été rassemblées. De quoi mieux comprendre les besoins et designer la plateforme la plus pertinente.

edf - Fanvoice

IZI by EDF : une plateforme conçues par et pour les utilisateurs

Au final, chaque client bénéficie d’un accompagnement gratuit à chaque étape de son projet grâce à des conseillers spécialisés IZI by EDF, tous basés en France. Sur la plateforme où tout commence, le client exprime son besoin facilement et trouve rapidement la prestation de travaux associée. Un devis est fait, immédiatement et gratuitement. Le client est également maître de la date de début et de l’heure de commencement des travaux.

edf - Fanvoice

Faire appel à la foule pour concevoir ensemble les offres de demain : une étape centrale dans la co-innovation

Idéation, co-conception et bêta-test sont les trois grandes étapes quand il est question de co-innovation. L’idéation permet d’ouvrir les perspectives et de recueillir toutes les bonnes idées sur un sujet en particulier. La co-conception, à l’image de ce qui a été fait pour IZI by EDF permet de valider des orientations stratégiques ou encore prioriser des développements futurs en amont d’un lancement. Le bêta test enfin, permet de mettre son produit ou service à l’épreuve de la réalité.  de faire la chasse aux bugs ou encore de finaliser certaines fonctionnalités.

C’est ce que font des marques comme EDF mais également Axa via sa plateforme Mon Assurance Citoyenne (lien vers la plateforme) ou encore Somfy via son laboratoire My Somfy Lab… Des initiatives win-win quand les projets se concrétisent, que les produits voient le jour et les utilisateurs au rendez-vous !

edf - Fanvoice Julie Devinant

Share

Co-création : quand le chemin est aussi instructif que la destination

L’objectif d’une démarche de co-création est bien entendu de récolter, de la part des différents publics de la marque, un grand volume d’idées, commentaires, insights, sur un sujet donné. Cependant, la manière dont se déroulent les 3 à 5 semaines d’une campagne, s’avère aussi révélatrice d’enseignements sur l’image de la marque et la qualité de la relation qu’elle entretient avec ses publics.

fanvoice-cocreation

La marque est-elle légitime à vouloir se positionner sur tel ou tel sujet ?

La phase de présentation du projet s’avère essentielle pour préciser dans quel but la marque aborde un sujet et ce qu’elle attend comme type de contribution de la part des participants.

Lorsqu’Axa se propose par exemple d’investir le champ de la prévention, tout en invitant ses publics à entrer dans une nouvelle relation partenaire (From Payer to Partner), le bon accueil de la démarche et la multiplicité des attentes exprimées, confirment la légitimité de la marque ainsi que l’ouverture des clients à son expertise sur ce sujet.

 

Avant d’être « plutôt pour » ou « plutôt contre » : le sujet est-il digne d’intérêt ?

Le niveau d’importance d’un sujet est sans doute l’un des biais les plus courants en termes de présupposés, dans une démarche de questionnement.

Curieux et impatients d’obtenir des réponses à des questions cruciales pour la marque, il est fréquent de projeter ses propres enjeux sur les personnes dont on attend des réponses.

Une réelle démarche exploratoire et une posture d’écoute dès le début de la campagne permettent de valider que le niveau des enjeux est sinon partagé, au moins compris et reconnu par les participants.

Quand par exemple le concept de « Vêtement intelligent » d’Axa, qui corrige les postures au travail et protège des maux de dos, rencontre le vécu douloureux des participants, l’importance du sujet est pleinement validée.

fanvoice-cocreation

Derrière les critiques ou les frustrations exprimées, qu’en est-il de l’attachement à la marque ?

Tester un prototype, c’est tester un objet en cours de conception.

Sa qualité est donc encore imparfaite, et l’étendue du service est encore limitée.

Dans ce cas, comment interpréter les critiques ou les frustrations exprimées par les personnes qui testent ce prototype ?

Les « Pulseurs » (membres de la communauté EDF), qui ont eu la mission de tester le prototype de Chatbot de la marque, ont vraisemblablement exprimé un haut niveau d’exigence par rapport à la promesse de « Maître B » mais aussi un haut niveau de qualité de service, de la part d’une « institution » comme EDF.

Un grand défi pour le chatbot qui doit rapidement homogénéiser le niveau de ses services, comme la fourniture de documents en ligne, mais aussi prouver dès les premiers échanges, ses capacités d’apprentissage en termes de conversation (dimension de learning machine).

fanvoice-cocreation

A quel point un support de com (logo, avatar…) peut-il révéler des traits d’image de la marque ?

Evaluer un support, c’est aussi souvent s’exprimer sur son émetteur…

A nouveau dans le cas du Chatbot d’EDF, les Pulseurs auront clairement exprimé l’attente d’un chatbot au design sérieux et à la hauteur de la dimension institutionnelle de la marque.

Un réel sujet d’incarnation de la marque mais aussi d’adéquation entre l’image du chatbot et celle de l’entreprise.

Légitimité de la marque, importance du sujet, attachement à la marque et représentation de celle-ci sont donc autant d’aspects qui ressortent en filigrane de nombreuses campagnes de co-création.

Des éléments précieux qui peuvent nous guider sur les freins, les leviers d’adhésion, mais aussi sur les éventuelles étapes du processus d’appropriation d’un nouveau produit ou service.

Des éléments qui ouvrent aussi vers de nouveaux projets de co-création !

 

En savoir plus sur le Chatbot EDF :

Bêta-Tester ses nouveautés pour mieux les lancer : décryptage !

 

Stéphan Robert de Montgrand

Directeur des études

Share

Beta-testing : Un nouveau format pour tester vos applis

Et si vous pouviez lancer un bêta-test sur une nouvelle appli avant même de produire la moindre ligne de code ? C’est possible à présent avec FANVOICE. Pour mieux répondre aux attentes des services marketing et innovation, FANVOICE lance de nouveaux outils chaque trimestre. Ce mois-ci nous vous présentons un nouveau gabarit de campagne pour vous permettre de tester, co-créer et améliorer vos UX.

Simuler une navigation, à partir de simples images

Ce nouveau format de campagne reprend les classiques de FANVOICE : briefing, gamification, design ultra simple et incitatif, dépôt de Feedback spontané ainsi qu’une petite nouveauté : l’intégration d’un parcours client cliquable, en se basant uniquement sur des écrans « images ». Ce module peut intégrer un prototype monté par vos équipes sur les outils de prototypage  INVISION ou MARVEL APP, et nous pouvons même réaliser cette prestation pour vous, sur la base de vos maquettes. Puis il suffit aux testeurs de découvrir l’interface, expérimenter les zones rendues « cliquables », puis donner une appréciation du parcours testé via un questionnaire fermé, ou suggérer des améliorations via la zone de dépôt de Feedbacks « ouverts » habituelle. La co-création passe aussi par là !

projet-edf&moi

Des bêta-tests plus rapides, plus concrets

Après les tests de concepts en mode « idéation », ces tests d’interfaces permettent à la fois de valider des hypothèses d’un point de vue « quanti » et d’identifier des moteurs, freins et leviers grâce à la partie « quali », avant même le développement d’un MVP.
Ainsi vos équipes disposent de retours concrets, au plus tôt, pour un cahier des charges plus complet, d’une roadmap d’évolutions de l’appli priorisée (selon les feedbacks récoltés), mais aussi d’un outil parfait pour identifier des leviers d’amélioration de l’expérience utilisateur, avant même de lancer le moindre développement technique (assurant ainsi un chiffrage technique plus réaliste par vos prestataires).

Pour expérimenter un exemple de ce module, nous vous invitons à découvrir cette campagne lancée par FANVOICE pour EDF…

Ce module est paramétré par Fanvoice sur demande. N’hésitez pas à contacter nos équipes.

Share

Interview de Gael LEBOULCH : la plateforme de co-création d’EDF par FANVOICE

Comme vous le savez, nous avons lancé avec EDF en Avril dernier une plateforme de co-innovation permettant de réunir en un même endroit, EDF, ses clients et des startups dans une dynamique inédite de co-création à grande échelle.

EDF Pulse & You

Après de nombreux projets lancés sur la plateforme collaborative EDF Pulse & You, Gaël LEBOULCH, responsable du projet à la direction marketing est le pilote du projet.
Il explique dans la vidéo ci-dessous les avantages de cette approche pour son projet…

Share

HECTOR : comment vendre plus d’objets connectés grâce à la co-création ?

article-hector-phase2

EDF a récemment lancé la plateforme EDF Pulse & You qui a pour vocation de faire se rencontrer et dialoguer les clients particuliers et des startups autour du bien-être à domicile. Cet espace de co-création innovant permet à la marque de mettre en avant des innovations de créateurs, de recueillir l’avis de tech-addicts et mieux comprendre les attentes des consommateurs.

La startup Hector, au produit éponyme, cherchait à recueillir des avis sur son dernier né : une station météo nouvelle génération, afin d’accélérer ses ventes en adaptant au plus vite le produit aux attentes du public. Les 2 marques ont décidé de porter ensemble le projet qui, avec le recul, nous semble être un très bel exemple de l’apport de la co-innovation dans le développement d’un produit et sa commercialisation ! Nous vous racontons ici cette histoire en 2 temps de discussions 🙂

TEMPS 1 : IDÉATION – 30 mars / 30 juin 2016

L’entreprise a choisi de se lancer dans une consultation en 2 temps, d’abord sur un “crowdstroming” (brainstorming géant ouvert à tous) puis un beta-test limité à 100 personnes.

Le premier temps de discussion portait sur le produit en lui-même, sur lequel les individus pouvaient donner leur avis en termes d’usages. La question centrale de l’idéation étant la suivante : “ce qui nous intéresse aujourd’hui est de savoir ce que vous feriez d’Hector, comment vous l’utiliseriez. A ce stade de l’expérimentation, en avril 2016, Morgan et Valentin, les créateurs d’Hector, enfilent alors un tout nouveau costume, celui de “community managers”. En effet, d’avril à fin juin, ce sont pas moins de 640 personnes qui viennent proposer des idées d’usages générant ainsi 1190 idées et commentaires pour améliorer la V1 du produit. Une matière riche en surprise et suggestions sur laquelle ils réagissent pour demander plus de précisions, mais aussi répondre aux questions qui leur sont posées.

hector-phase-ideation

Rapidement, au travers des conversations, les pilotes du projet participatif se rendent compte que les participants envisagent surtout Hector dans des usages quotidien, au coeur de leur vie de famille (pour suivre les évolutions de température des différentes pièces de la maison ou dans leur frigos et caves à vin). Émergent également des usages liés à des professions très particulières (chocolatier ou apiculteur), comme autant de pistes à explorer pour les créateurs. Insights, attentent consommateurs, idées de partenariats pour développer le business… Les feedbacks fusent !

Spontanément, les individus donnent leur avis également sur le projet dans son ensemble : le nom donné au produit, ses fonctionnalités, sa compatibilité avec les devices mobiles… Ouvrant ainsi autant de nouvelles opportunités de discussions et de matière à travailler pour les créateurs de l’objet connecté.

En plus des dizaines d’insights forts détectés, cette première phase a permis d’identifier 100 individus particulièrement impliqués, aux idées fines et pertinentes, à qui la V1 de Hector a été envoyé pour un test in real life cette fois-ci.

TEMPS 2 : BETA TEST – 6 juillet / 15 octobre 2016

Dans la foulée et dès juillet 2016, le 2ème temps de discussion a été ouvert. Il s’agissait pour la marque de recueillir les avis des testeurs à qui elle avait demandé de prendre en considération quelques points d’importance : le packaging, le prix, le lieu de vente, l’application… (cf capture d’écran présentée ci-dessous)

cartographie-hector-phase2

Si la première phase a mobilisé un grand nombre d’individus, la seconde phase se révèle encore plus implicante ! En effet, les 100 bêta-testeurs jouent le jeu à fond puisqu’on compte aujourd’hui 943 témoignages, retours de participants sur leur vécu d’Hector au quotidien. De nouveau une mine d’informations pour les créateurs qui recueillent cette fois-ci des éléments très concrets liés à l’utilisation, non pas projetée mais vécue, de leur produit.

DES DISCUSSIONS AUX OPTIMISATIONS PRODUITS ET MARKETING

Tout au long de ces mois de discussions, Morgan, Valentin et Vincent ont pris note, ont réfléchi et ont réagi aux feedbacks des participants. Et c’est finalement non pas uniquement le produit qui a évolué mais beaucoup d’éléments connexes : packaging, branding, support de communication… La stratégie globale de distribution a elle aussi été impactée, en quelques mois.

Au final, quelques évolutions majeurs ont été annoncée par le fondateur en cette fin d’été :

  • le produit en lui-même, notamment sa robustesse. En effet, un certain nombre de personnes ont fait des retours sur des éléments fonctionnels (placement de la pile, emboîtement des différentes pièces…). Ainsi, cela a été complètement repensé et aujourd’hui ceux qui se procureront Hector l’auront avec une pile déjà installée, un cube in-démontable et une ventouse repensée.
  • le naming du produit qui hier station météo connectée devient Cube Connecté, pour encapsuler toutes les fonctionnalités de l’objet connecté qui ne se limite pas qu’à la météo. C’est d’ailleurs comme cela qu’il est présenté depuis sur le site internet (https://www.misterhector.com/)
  • la personnalisation du produit, plébiscitée par les participants au projet est un élément qui a été rapidement pris en compte par les créateurs puisque dès maintenant vous pouvez apposer logo ou symbole sur le petit cube. Cette nouveauté ouvre ainsi à l’entreprise de nouvelles opportunités de commercialisation (cadeaux d’entreprise, marque blanche…).

personnalisation-hector

  • de même, la mise en valeur de la multitude d’usages liés à Hector, multitude révélée dans la phase d’idéation du projet de co-création grâce aux retours des participants, multitude tangibilisée sur le site internet pour séduire un plus grand nombre :

usage-hector

  • enfin, le packaging a été complètement revu et sa nouvelle version arrive quelques mois plus tard

Une véritable mue pour la start-up Hector qui, grâce au programme EDF Pulse & You prépare une rentrée toute en nouveautés ! C’est finalement un projet d’envergure, réalisé en seulement quelques mois qui a permis au produit d’évoluer, de mieux répondre aux attentes clients et même d’identifier de nouvelles opportunités business. Les participants les plus actifs et pertinents ont par ailleurs été distingué et remercié. In fine, une opération de co-création agile, win-win, et 100% vertueuse, comme on les aime chez FANVOICE.

Share