Co-créer en région, c’est possible ! Quelques exemples de communautés locales inspirantes…

Innovons ensemble fanvoice

La co-création peut se jouer à différentes échelles (internationale, nationale ou locale). Les enjeux ne sont évidemment pas les mêmes et les facteurs de succès non plus. Comment co-créer avec une communauté locale d’individus réunis sur un même territoire et qui en partagent les réalités et les valeurs ? On vous dit tout ! 

Ikea Fanvoice

Pour comprendre les attentes des futurs clients du magasin parisien, quoi de mieux que de demander à des clients parisiens ? C’est le parti-pris d’IKEA, en amont du lancement de son magasin à La Madeleine. Grâce à une plateforme de co-création montée pour ce projet, plusieurs centaines de familles parisiennes ont pu participer à la conception de ce nouveau lieu. De ces échanges, IKEA a notamment retenu que celles-ci “voulaient avoir une expérience différente, que ce magasin soit comme une extension de leur appartement”. Du coup, le géant suédois a adapté l’aménagement du magasin et les services liés…

En quelques jours, grâce à une invitation par mail, ce sont plusieurs milliers de clients de la marque qui ont partagé leurs envies pour ce nouveau magasin. La réflexion, articulée autour des éléments à y trouver, de l’expérience magasin ou encore des engagements durables de la marque a permis de récolter plus de 1 900 idées et commentaires, et de très nombreuses réponses aux sondages proposés…

Le cas Crédit Agricole Brie Picardie : fédèrer ses clients autour du dynamisme de la région

Crédit-Agricole-Brie-Picardie-Fanvoice

En juin 2018, le Crédit Agricole Brie Picardie mettait en place un projet de co-création inédit à destination de ces clients.

En 4 mois de conversations, plus de 2 400 suggestions ont été récoltés sur la plateforme collaborative de la marque “CA-Lab.fr”. Les clients étaient invités à s’exprimer sur l’engagement de la banque au niveau local ainsi que la forme que cela pouvait prendre. Ce 1er projet de co-création a permis de constituer ce vivier communautaire qui sera très bientôt de nouveau sollicité sur un nouveau sujet.

Le cas CPAM des Yvelines : inviter ses adhérents pour inventer l’assurance maladie de demain

Assurance Maladie Fanvoice

Rassembler une communauté d’adhérents pour imaginer l’assurance maladie de demain, c’est ce qu’a fait récemment la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Yvelines (78). Au total, plus de 300 idées ont été déposées autour de 4 thématiques : des droits et des démarches plus simples, faire évoluer nos échanges, l’agence du futur et la place de la CPAM dans la santé.

Parmi les sujets étudiés : les rendez-vous à distance entre assurés / conseillers ou l’organisation d’une journée porte ouverte concrétisée en septembre 2019 sur le site de Guyencourt ! Rien à dire, c’est du 100% local, et ça fonctionne !

Le cas Bouygues Immobilier : questionner les habitants sur un programme immobilier en construction

Bouygues Immobilier Fanvoice

Château Valmante c’est une bâtisse située en plein coeur de Marseille dans le 9ème arrondissement. C’est autour de ce lieu d’exception qu’a été pensé l’un des derniers programmes immobiliers de Bouygues Immobilier.

Pour penser au mieux en amont cet espace de vie au-delà des appartements, une campagne de co-création a été menée. Elle a permis d’inviter des résidents de l’arc méditerranéen à s’exprimer pour partager leurs envies de services notamment. Attentes locales, consultation locale ! Bouygues Immobilier a ainsi invité plusieurs milliers de contacts à rejoindre l’opération : “grâce aux réponses recueillies par notre partenaire Fanvoice, nous utiliserons les idées qui auront reçu le plus d’enthousiasme. Nous affinerons ainsi le programme pour proposer un Domaine à l’image de ses co-créateurs” précisait Rémy Courtès, Directeur de l’Agence Bouygues Immobilier Provence Sud.

Bilan : 4 points clés pour co-créer avec une communauté locale

> un recrutement ciblé et qualifié : pour s’assurer de la pertinence des réponses des participants et capitaliser sur un sentiment d’appartenance fort

> un community management en écho des valeurs locales : animer les conversations en connivence avec les participants sera très important. Le fait que tous partagent des points communs facilitent les clins d’oeil et permet d’engager au maximum

> une identité visuelle qui matérialise l’ancrage local : au-delà des mots, utiliser des visuels fédérateurs qui rappellent le territoire semble évident mais sera l’un des ingrédients pour matérialiser la communauté

une communication amplifiée en local : tous les relais de communication locaux seront à promouvoir au-delà de l’invitation initiale à participer (par mail en général). Affichage, journal local, réseaux sociaux, milieu associatif… Un grand nombre de leviers sont disponibles pour faire connaître et faire résonner plus fort le sentiment communautaire

2019-10-14-Julie Devinant

FacebookTwitterGoogle+Partager