Co-création + Big Data pour augmenter la satisfaction client

Tous les jours, des milliers de fans et de clients ont des idées pour améliorer des produits du quotidien. Mais qu’en font les marques au juste ? Pas grand chose, la plupart du temps. Pourtant, de nombreux pure-players ont fait du participatif et de l’avis client un fond de commerce très rentable et profitable aux entreprises comme aux consommateurs.

crowdsourcing & co-creation

La co-creation et le marketing participatif

Dans le tourisme par exemple, Trip Advisor et AirBnB font du pur crowdsourcing : les internautes proposent des offres, les qualifient, certains les critiques ouvertement, ce qui permet à l’offre de s’améliorer (pourvu que son porteur soit réactif)… Au final, les internautes veulent tous un produit qui leur ressemble, ou qui répondent à leurs exigences en tout cas, dans le cadre de leurs voyages, certes, mais aussi dans leur quotidien. Et si les marques écoutaient davantage la voix des clients ?

Surtout sachant que 43% des nouveaux produits lancés en Europe sont un échec dans les 12 mois qui suivent leur lancement, et que la cause principale de ces échecs est la plupart du temps une inadéquation entre attentes clients et fonctions produit (source Ernst & Young et ACNielsen).

FANVOICE permet à ces « voix » de s’exprimer plus facilement et d’influencer les marques, tout en permettant à ces dernières de mieux comprendre leurs consommateurs.
Le principe est très simple : FANVOICE permet aux marques d’organiser facilement des brainstormings géants sur Internet, pour améliorer des produits ou en inventer de nouveaux. Tout le monde peut participer et donner son avis. Les participants peuvent gagner des points échangeables contre des cadeaux. Plus ils jouent le jeu, plus ils gagnent de points.
Puis FANVOICE analyse automatiquement les réponses, grâce à des technologies BIG DATA, pour permettre aux marques d’identifier les attentes « communes » de la foule, et les aider à créer de meilleurs produits, plus pratiques et accessibles au plus grand nombre.
C’est de l’innovation participative (open innovation) et tout le monde y gagne…

Voici une petite vidéo pour comprendre comment ça fonctionne…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager