Archives de l’auteur : Fanny Bouisse

Passer de l’idée au projet : le cas “Un chantier, une inno” du groupe Eiffage

“Un chantier, une innovation”, c’est l’un des projets participatifs orchestrés sur la plateforme StartBox, boîte à idées numériques du groupe Eiffage. Le sujet : l’ensemble des collaborateurs d’Eiffage Construction Nord-Ouest était invités à participer à un jeu-concours d’innovation ! Retour sur la dynamique du projet et le passage des idées aux projets. 

La Startbox : plateforme numérique d’innovation participative

Encourage l’innovation, c’est l’un des moteurs majeurs du développement du groupe. Eiffage Construction et ses collaborateurs y participent activement, notamment à travers la Startbox. L’outil, mis à disposition par la direction du développement durable et de l’innovation transverse, a pour objectif d’organiser des campagnes thématiques d’appel à idées, de susciter, rassembler et partager les idées innovantes, ainsi que de récompenser et mettre en oeuvre les meilleures idées.

Présentation du jeu-concours Un chantier, Une innovation

Pendant 9 mois, l’ensemble des collaborateurs d’Eiffage Construction Nord-Ouest était invité à participer à un jeu-concours. Concrètement, les collaborateurs pouvaient proposer leurs idées parmi 6 thématiques :

  • la prévention sur les chantiers (prévention des situations à risques, matériel pour réduire les risques d’échec…)
  • les offres différenciantes (support technologique, stratégie commerciale…)
  • construction et améliorations techniques terrains (procédés, outils, organisation…)
  • travaux et services (mobilité, réactivité…)
  • initiative environnementale (suivi et traçabilité des livraisons sur chantier, gestion des déchets…)
  • bien-être au travail (efficacité des salariés sur les chantiers et au bureau, équilibre vie pro / vie perso…)

Pitchs des pré-sélectionnés et révélation des gagnants

Après une pré-selection faite par le jury début janvier, les collaborateurs pré-sélectionnés ont eu l’occasion de défendre leur idée en “pitchant” fin janvier 2020. Par la suite, les lauréats ont été annoncés !

Découvrez cette journée événement en vidéo :

Lors de l’événement, 4 start-ups ont pu présenter leur activité également devant les collaborateurs, toujours dans cette démarche d’encouragement et de partage de l’innovation.

Les projets sont actuellement en cours d’incubation… à suivre !

FacebookTwitterGoogle+Partager

Malakoff Humanis lance sa plateforme participative Open MHind et s’engage auprès d’associations

En cette rentrée 2020, Malakoff Humanis lance Open MHind, sa nouvelle plateforme participative – powered by Fanvoice – pour échanger en direct et dans le temps avec ses clients, ses collaborateurs, le grand public, et notamment :

  • Imaginer et co-créer les futurs produits et services de Malakoff Humanis,
  • Construire avec la communauté la relation client de demain,
  • Faire découvrir et tester en avant-première les nouveautés Malakoff Humanis.

Tout au long de l’année, la communauté sera consultée à travers différents appels à idées et à projets en ligne pour recueillir ses attentes, ses avis et ses idées sur des sujets tels que la santé, le digital, la prévention et l’accompagnement santé.

 

Sur Open MHind, échanger c’est également s’engager pour aider des associations

À chaque campagne sur Open MHind, Malakoff Humanis mettra en lumière et financera des actions en faveur de l’une des associations soutenues par la Fondation Malakoff Humanis Handicap dont la mission est de faciliter l’accès aux soins et à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Les participants auront leur rôle à jouer puisque leurs contributions tout au long de la campagne – dépôt d’idées, réponses au questionnaire, commentaires et likes postés sur les autres idées de la communauté – permettront de cumuler des points et atteindre des paliers. En fin de campagne et pour chaque palier atteint, un tirage au sort sera réalisé parmi les participants les plus engagés et actifs dans la campagne. Les actions apportées à l’association seront alors financées par Malakoff Humanis au nom des membres de la communauté tirés au sort.

 

Un protocole de test inédit pour promouvoir le lancement d’Open MHind

Afin d’accompagner le dispositif promotionnel multicanal imaginé par la marque, et recruter au plus tôt les premiers membres de la communauté avant même le lancement de la première campagne, un tout nouveau protocole de test a été imaginé et mis en place : une campagne spécifique pour recruter la communauté clients et grand public Open MHind.

Cette campagne est utilisée dans un premier temps comme page d’atterrissage des différents canaux de communication utilisés par la marque (bannières site public, espace client, newsletters, réseaux sociaux, …). Elle permet en outre à chacun de découvrir en détail la démarche, manifester son intérêt en s’inscrivant à la plateforme, et ainsi être plus facilement recontacté pour les futures campagnes de co-création.

En quoi consiste la campagne de recrutement ?

  1. Un texte introductif présente la démarche et la plateforme Open MHind, introduit le sujet de la première campagne à venir, et invite les internautes à rejoindre la communauté,
  2. Un questionnaire rapide permet de faire connaissance avec les nouveaux membres et de sonder les sujets sur lesquels ils souhaiteraient échanger lors des prochains projets,
  3. Une zone d’expression libre pour dès à présent proposer à Malakoff Humanis des idées d’amélioration de services.

 

Un premier échange autour de la relation digitale avec sa mutuelle

À partir de mi septembre 2020 et pendant 3 mois, Malakoff Humanis invite ses clients et le grand public à venir exprimer leurs idées pour imaginer ensemble la relation digitale idéale avec sa mutuelle : quelles communications, solutions et services digitaux pour un accompagnement au quotidien ?

Cet échange s’articule autour de 4 thématiques de réflexion, et un questionnaire complémentaire. Les participants qui le souhaitent peuvent également s’inscrire pour poursuivre l’aventure avec la marque, et tester dans quelques mois, en avant-première, les nouveaux Webinars Prévention Santé de Malakoff Humanis.

Pour cette première campagne, Malakoff Humanis a fait le choix de mettre en avant et soutenir l’association ROSE UP qui accompagne, informe et défend les droits des femmes touchées par le cancer pendant et après le cancer. Les participations à cette campagne permettront de faire bénéficier à 20, 25 ou 50 femmes :

  • D’une matinée de soins détente et d’un atelier individuel de coaching retour à l’emploi,
  • D’un atelier collectif d’activité physique adaptée à une femme atteinte du cancer et un atelier collectif nutrition,
  • Ou encore d’un numéro de Rose Magazine (conseils, articles, dossiers…).

Un très bel engagement que nous sommes heureux de vous faire découvrir.

FANVOICE recrute un(e) super Apprenti Lead Manager !

Nous cherchons un(e) super apprenti Lead Manager à partir de septembre 2020 !

FANVOICE, pionnier de la co-création est une plateforme participative intelligente. Elle permet de connecter les marques à leurs différents publics autour de conversations online. Sa technologie « smart-data » analyse automatiquement les feedbacks et idées des participants.

MISSION

Rattaché(e) à la Direction Commerciale, vous serez en charge de :

  • Définition de la stratégie de lead generation BtoB Grands Comptes
  • Activation et suivi opérationnel : création des contenus, mise en place / suivi des campagnes et des séquences
  • Prospection / activation opérationnelle des séquences de sales automation
  • Suivi CRM et gestion BDD

Profil souhaité

  • Bac +3 minimum
  • Une 1ère expérience en sales / lead management serait un vrai plus
  • Excellente communication écrite et orale

Durée

Minimum 12 mois – Envoyez vos candidatures à f.tamet@fanvoice.com

FANVOICE, la solution clé en main pour vos projets participatifs

Les 800 projets participatifs que nous avons accompagnés depuis le lancement de FANVOICE ont forgé notre expertise du management des projets de co-création. De la mise en place à l’analyse en passant par le community management, notre méthodologie et les fonctionnalités de notre outil garantissent une excellence opérationnelle à chaque instant. Découvrez ici le pas à pas de la mise en place de votre projet ainsi que la valeur ajoutée de FANVOICE. 

STEP 1 / Cadrer la stratégie de sa campagne participative : 3 ateliers suffisent

Notre méthodologie propose 3 ateliers de 2 heures pour aborder tous les points importants pour la création de votre projet.

Ces ateliers permettent notamment de :

> délimiter le sujet de la campagne

> définir les thématiques proposées à la réflexion des participants

> définir les questions qui seront adressées dans la partie sondage

> choisir les visuels d’illustration

> choisir les dotations

> définir le plan de recrutement et de communication

Ils rassemblent toutes les parties prenantes, des porteurs de projets au référent digital ou communication en passant par les équipes CRM ou Expérience client pour garantir une fluidité maximale.

Lors de ces ateliers, plusieurs supports méthodologiques sont partagés par votre expert FANVOICE, à la fois pour vous inspirer, partager les bonnes pratiques mais aussi pour cadrer la rédaction des contenus et préparer la mise en ligne.

 

STEP 2 / Intégrer et mettre en ligne sa campagne : en 1 heure c’est possible !

Une fois la campagne cadrée et tous les éléments stratégiques validés, vient le temps de l’intégration de votre campagne sur votre plateforme digitale. Vous serez au préalable formé à cette action et notre HelpDdesk vous sera accessible 24h/24 pour trouver toutes les réponses à vos questions (et votre Directeur de Clientèle toujours joignable pour vous épauler si vous rencontrez une difficulté).

Il est temps de passer à l’action ! Naviguez à travers l’environnement de pré-production ainsi que le dashboard pour intégrer tous les éléments de votre campagne. Et prenez même plaisir à la voir se construire en live, sous vos yeux 🙂

Une fois que vos contenus sont intégrés et que vous avez fait une recette de cet environnement de pré-prod, il vous reste simplement à basculer votre campagne en production. Elle est directement accessible aux publics concernés sur votre Lab.

 

NB : vous êtes déjà client FANVOICE et voulez un refresh sur le sujet ? Consultez ici notre programme de formation. 

 

STEP 3 / Recruter les participants directement depuis le backoffice

Une fois la campagne en ligne, il est temps d’inviter les participants à s’exprimer. Pour cela, vous pouvez directement depuis le backoffice, créer votre mail de recrutement et l’envoyer aux personnes concernées.

Ensuite, c’est à vous de jouer pour accueillir les participants, répondre à leurs questions ou les inviter à compléter leurs réponses.

Vous pouvez, également depuis votre dashboard, configurer les comptes Community manager pour que tous les chef.fes de projet puissent rejoindre la campagne.

 

STEP 4 / Accéder aux statistiques de participation en temps réel à tout instant ! 

Votre dashboard sécurisé vous permet d’accéder à toutes les statistiques liées à votre campagne en temps réel. Liste des inscrits, taux de contributions, réponses au sondage, pré catégorisation des résultats… nos différents écrans vous permettent de piloter votre projet de façon simple et agile.

STEP 5 / Piloter et ajuster votre stratégie au plus près des publics qui la font vivre

Finalement, une plateforme FANVOICE vous permet de garder le contact avec vos clients finaux et vos collaborateurs, dans une logique d’innovation participative, d’études qualitatives ou encore d’amélioration continue ou de bêta-test. À travers un même framework technique, une multitude de cas d’usages peuvent être abordés, avec une seule et même finalité : mieux comprendre, mieux réagir et mieux transformer.

 

Vous voulez en savoir plus sur nos plateformes participatives, notre méthodologie et nos cas clients ? Envoyez toutes vos questions à contact@fanvoice.com, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

 

De l’appel à personnes à l’appel à idées : la belle histoire de la CAF à votre écoute !

La CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales) a lancé le 3 février 2019, une plateforme collaborative en ligne, destinée à tous les citoyens, qu’ils soient allocataires ou non. Cette plateforme nommée « LA CAF À VOTRE ÉCOUTE » permet à chacun de donner son avis sur les équipements et services proposés par les Caf, de faire des suggestions, et de participer à de nombreuses consultations. L’enjeu pour l’institution est de “co-construire avec les usagers”, c’est-à-dire de faire des prestations dispensées par la Caf, des services au plus proche de leurs préoccupations. Un projet ambitieux pour une institution aussi importante, que l’on vous propose de découvrir depuis son commencement, à travers cet article.


1. LA GENÈSE DU PROJET

Sur le territoire français, plus de 12 millions de foyers sont accompagnés par une CAF (Caisse d’Allocations Familiales), soit 32 millions de personnes couvertes. 101 Caf travaillent au quotidien pour verser les prestations, proposer des équipements et services aux familles (en lien avec des partenaires), accueillir et informer les allocataires en facilitant leur accès aux droits.

Pour proposer à leurs publics des réponses toujours plus adaptées à leurs besoins, les Allocations Familiales doivent ainsi toujours mieux comprendre l’expérience des usagers, leurs difficultés et leurs attentes. Ce challenge ambitieux est porté au niveau national par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), au travers de différents dispositifs d’écoute des usagers (test des nouvelles offres, séances de créativité et sondage).

Cette plateforme collaborative a ainsi vu le jour, conçue initialement dans un but précis : recruter en ligne des allocataires issus de toute la France, souhaitant participer à des ateliers physiques en région. Une manière efficace pour l’institution de centraliser toute l’organisation des dispositifs d’écoute déjà existants en présentiel. Victime de son succès, cette plateforme a finalement largement dépassé ces enjeux initiaux, permettant outre le recrutement et la qualification de profils, l’émergence de retours d’expérience, d’idées… En questionnant sur des sujets tous aussi divers que concrets, la CNAF a ainsi rapidement constaté tout l’émulation rendue possible en ligne, adoptant en définitive ce type de consultation en ligne de façon pérenne.

Lancée par la Cnaf dans le cadre d’une démarche nationale, la plateforme La Caf à votre écoute se développe désormais à l’échelle locale. En effet, les Caf qui le souhaitent peuvent acquérir un module local de la plateforme pour proposer des consultations aux citoyens de leur territoire. Ce changement d’échelle permet ainsi de créer un engagement de proximité pour chacune des 101 Caf de France.

Peu de temps après le lancement de cette offre, on dénombre 6 espaces locaux référencés sur la plateforme, avec une demande croissante de communautés locales.

Cette initiative inédite permet à tous les citoyens de s’exprimer sur les sujets au cœur de l’activité des Caf, aussi impliquants et concrets que les colonies de vacances, les mails pour échanger avec sa Caf, le handicap au quotidien, la gestion d’une séparation… Chacun peut se saisir facilement de ces sujets et apporter son expérience personnelle pour enrichir les échanges.

 

2. L’ÉTENDUE DU PÉRIMÈTRE

14 campagnes ont déjà été mises en ligne en 17 mois d’existence. La Caf à votre écoute a ainsi permis à 11.000 personnes d’exprimer leur point de vue et de partager leurs idées sur les politiques publiques mises en œuvre par les Allocations Familiales (ex : congé parental), ainsi que les modalités de la relation client (ex : motifs de contact, format des emails).

Voici tous les projets qui ont été proposés à la réflexion des usagers sur la plateforme

Deux modalités de consultation sont offertes : un mode simplifié par réponse aux questions d’un sondage; un mode plus ouvert par dépôt d’idées. Ces deux modalités peuvent très bien être combinées, de façon à avoir des retours usagers les plus complets possibles. Pour le mode de consultation ouvert, les participants s’expriment librement au gré des questions posées. Ils peuvent aussi poster des idées, des attentes, ou bien faire part d’expériences passées. La possibilité de liker et commenter les idées de la communauté insufflent une forte dynamique d’échange, permettant de récolter des centaines voire des milliers de suggestions.

Dans la conception même de la plateforme, a été prévu un outil d’analyse sémantique, fondé sur un algorithme. Il permet, lorsque cela est nécessaire, un décryptage plus fin des idées émises et la priorisation des points saillants évoqués par les usagers.

Avec cette plateforme, le citoyen est mis au centre d’une véritable démarche de co-construction d’un service public proche de ses usagers, organisée par la Cnaf.

Cette démarche se veut transparente et permet de donner des nouvelles de l’évolution des projets mis en consultation, par la publication des résultats.

 

3. LES BÉNÉFICES ESCOMPTÉS

La plateforme La Caf à votre écoute permet ainsi de multiplier à grande échelle des consultations, complémentaires à celles réalisées en présentiel dans le cadre des autres dispositifs d’écoute usagers (consultations physiques avec des plus petits groupes). La dématérialisation de la consultation permet de toucher un plus grand nombre de gens, de rayonner plus facilement sur le territoire, mais également de diversifier les publics participant, notamment en touchant des personnes qui ne peuvent pas se rendre à des séances en présentiel.

Administrées sur des périodes d’environ deux mois, les campagnes génèrent un volume important de contributions sur un temps relativement long, ce qui permet de réduire les biais liés à l’actualité ou la situation personnelle des contributeurs à un instant donné.

De plus, cette plateforme joue le rôle de vitrine de la démarche d’écoute usagers des Allocations Familiales. Elle est utilisée pour communiquer directement sur les résultats des campagnes auprès des contributeurs, grâce à la publication d’une infographie dédiée (« Ce que nous avons appris grâce à vous »). En plus d’être associés à la réflexion des Allocations Familiales, les citoyens sont ainsi tenus au courant, de manière transparente, des avancées des différents projets sur lesquels ils ont été consultés.

S’instaure dès lors une relation de confiance autour d’un cadre innovant, facilement accessible, simple d’utilisation et d’interprétation.

 

4. UN REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR

La plateforme participative va également se diversifier dans les projets proposés à la consultation :

De plus en plus de campagnes de consultation sur des sujets très larges vont être proposées aux citoyens (ex : la relation entre les allocataires et leur Caf pendant la période de confinement). Ces campagnes d’un nouveau genre vont permettre d’identifier les préoccupations des contributeurs, pour ensuite proposer de nouvelles campagnes plus ciblées, sur les sujets repérés.

Des campagnes internes à destination des collaborateurs des Caf et de la Cnaf vont prochainement être mises en place. Parmi les sujets envisagés, on peut citer : le réaménagement des espaces, le retour d’expérience suite à la crise sanitaire ou encore la remontée des aspirations et visions à plus ou moins long terme.

Un regard résolument tourné vers l’avenir avec une place singulière accordée à la voix usagers et la voix collaborateurs !

5 idées reçues sur la co-création

Au détour d’un récent échange avec la Direction Innovation d’un grand groupe, j’ai pu mesurer à quel point la co-création était encore méconnue voire caricaturée. Alors que je proposais de réfléchir à un dispositif de co-création, on m’a répondu “oui enfin, on ne va pas demander à nos clients s’ils préfèrent le logo en bleu ou en rouge…”. Comme si la co-création se limitait à cet exercice superficiel et n’offrait aucun autre bénéfice. Les idées reçues ont la vie dure, aussi me suis-je dit qu’il avait encore de la pédagogie à faire. Ce billet d’humeur y participe ! 

  • NON, la co-création ce n’est pas demander aux gens s’ils préfèrent le logo de la marque en bleu ou en rouge

Et ce serait dommage de ne l’envisager que sous ce prisme réducteur. La co-création peut consister en un exercice d’idéation, de compréhension de besoins ou d’attentes non satisfaits, de co-conception d’un produit, d’un service, d’une offre, d’une raison d’être, ou encore un bêta-test, d’une interface, d’une application, d’un produit, d’un service… La co-création présente une palette d’actions dont la variété n’a d’égale que la richesse de ses enseignements.

La Roue de la co-création @fanvoice.fr : de l’idéation à la fidélisation

In fine, la co-création recouvre tout exercice qui nécessite de faire appel à l’intelligence collective pour résoudre les challenges business qu’une entreprise doit relever. La crise sanitaire a d’ailleurs révélé le caractère crucial de cette expertise pour réfléchir avec toutes les parties prenantes à la raison d’être de son entreprise. Cela nous amène à notre deuxième point : les publics concernés.

 

  • NON, la co-création n’est pas destinée uniquement  aux influenceurs 

Souvent, on entend parler de co-création avec des influenceurs, des personnes triées sur le volet, sur lesquelles on s’appuiera pour amplifier le dispositif. C’est bel et bien de la co-création, mais disons qu’elle est surtout utile pour servir sa communication et ses RP…

La co-création concerne en réalité toutes les parties prenantes de l’écosystème de la marque : les consommateurs finaux, les clients, les prospects, les collaborateurs, des experts, les influenceurs… et potentiellement, dans les approches ouvertes, toutes les personnes qui se sentent assez proches et concernées par la marque pour interagir avec elle et participer à son amélioration continue.

“Consommateurs finaux, clients, prospects, collaborateurs, experts…  tous les publics sont concernés par la co-création à partir du moment où il y a un intérêt réciproque à entrer en relation et en intelligence. C’est de cette richesse et de la confrontation des points de vue que naissent les plus belles histoires.”

Chez FANVOICE, nous invitons à prendre en compte la voix du client en considérant l’individu dans toutes ses dimensions, à savoir Consommateur, Collaborateur et Citoyen, trois réalités qui nous habitent tous, se complètent et se répondent en permanence.

 

  • NON, la co-création ne concerne pas que l’innovation produit 

Il est vrai qu’historiquement la co-création s’est fait connaître à travers des cas produits, comme par exemple la conception d’une nouvelle voiture ou d’une nouvelle gamme de produits de beauté. Mais aujourd’hui, elle couvre un spectre beaucoup plus large qui transcende la simple innovation. On peut co-créer pour comprendre, co-créer pour tester, co-créer pour fédérer. Et ce sont donc tous les métiers d’une entreprise qui sont concernés : le marketing, la RSE, l’expérience client, la stratégie… Plus récemment, les ressources humaines ont bien compris l’avantage d’intégrer des attentes des collaborateurs et futures recrues dans les réflexion autour du sens du travail.

Je vous invite d’ailleurs à lire ces cas clients, témoignages d’exercice de co-création qui vont bien au-delà de l’innovation produit et montre toute la puissance de la démarche :

SOMFY et son approche miroir, EDF et son challenge autour de l’industrie au féminin, Crédit Agricole Ukraine et le bêta test interne de son application mobile, 6 success stories d’intelligence collective au service de la stratégie d’entreprise.

  • Non, la co-création ne remplace pas les études classiques et NON ce n’est pas faire appel à un panel

La co-création apporte une ressource fondamentale pour les entreprises : une communauté. Rassembler toutes les parties prenantes et les faire vivre en communauté, c’est se donner tous les moyens d’interroger à l’envi et en continu des individus engagés et investis d’une mission. Celle de donner du sens à leur quotidien, à leur consommation et donc donner du sens aux marques.

“Dans une dynamique communautaire, nous ne recrutons  pas des participants ; ce sont les individus qui viennent à nous, vers la marque pour co-créer”

Cette ressource communautaire vient en complément des études classiques et permet d’innover en termes de protocole, au contact d’un public particulièrement engagé et prêt à tester des nouveautés. Les communautés de sens et d’intérêt offrent l’opportunité de sonder des attentes, de valider des évolutions, d’être dans une approche de “sensing investigation”.

J’aime l’expression de l’un de nos clients qui, à la question “mais comment recrutez-vous les participants ?”, a simplement répondu “nous ne recrutons personne, ce sont les gens qui viennent à nous”. C’est là une différence fondamentale avec les approches qui font appel à des panels d’individus présélectionnés pour certains attributs. Ce qui nous amène au point suivant : la différence entre communauté et panel…

La difficulté dans la transition qui s’opère sur le marché des études, c’est d’arrêter de penser panel et représentativité pour penser communauté et engagement. Parce qu’il est vain d’essayer d’appliquer une totale représentativité à sa démarche communautaire, au risque simplement de la saboter au lancement.

“Il est vain d’appliquer une logique représentativité au lancement d’une initiative communautaire, au risque de la saboter. Il s’agit avant tout de capitaliser sur des affinités. Vient ensuite le temps de l’analyse et de l’interprétation ”

En effet, une communauté de marque est constituée d’individus en affinité avec la marque. Elle reflète donc en partie l’ADN de la marque, en lien avec les typologies de produits ou de services qu’elle propose. Il s’agit donc d’une représentativité de marque et non d’une représentativité socio démographique. Encore une fois, enquête sur un public représentatif et co-création s’inscrivent en complémentarité, font appel chacune à des méthodologies précises. Si vous vous surprenez à parler de “panel communauté”, c’est que vous n’êtes pas clairs sur la méthodologie que vous mobilisez 😉 .

 

  • Non, la co-création ne résoudra pas tous vos problèmes…mais elle vous apportera une réponse concrète pour booster votre engagement client

Compréhension des besoins de vos clients, amélioration continue, intégration des collaborateurs au coeur de la stratégie d’entreprise, co-conception de produits ou de services, appel à idées… La co-création apporte une réponse concrète à beaucoup de questions de performance et permet notamment d’optimiser l’expérience client (externe et interne) en apportant de l’agilité et de la réactivité à travers des boucles de feedbacks continues. Et c’est le sens de l’histoire des entreprises : plus de conversations, moins de tour d’ivoire, plus d’excellence, moins de silos !

 

Vous voulez en savoir plus ? => contact@fanvoice.com

 

FANVOICE recrute un(e) super stagiaire assistant(e) chef de projets !

Fanvoice recrute !

Nous cherchons un(e) super stagiaire assistant/assistante chef de projets à partir de septembre 2020 ! FANVOICE, pionnier de la co-création est une plateforme participative intelligente. Elle permet de connecter les marques à leurs différents publics autour de conversations online. Sa technologie « smart-data » analyse automatiquement les feedbacks et idées des participants.

Fanvoice-Carroussel

MISSION

Rattaché(e) à l’équipe Marketing et plus particulièrement à la Direction Conseil, vous serez en charge de :

  • Participer à la conception de campagnes participatives (co-création, bêta-tests, concours d’idées etc.).
  • Accompagner la création des supports de communication de la start-up (vidéo témoignage, site internet…).
  • Suivre le déploiement des campagnes (création des contenus, visuels, maquettes ainsi que mise en ligne).
  • Assurer la gestion au quotidien des demandes clients

Profil souhaité

  • Bac +3 minimum
  • Une 1ère expérience en communication / agence digitale / design graphique
  • Maîtrise du Pack Office La Maîtrise des outils de design graphique (Photoshop, InDesign) est un vrai plus !
  • Excellente communication écrite et orale

Durée

3 à 6 mois – Envoyez vos candidatures à contact@fanvoice.com

Co-création miroir : présentation du cas MY SOMFY LAB et mise en perspective

La co-création miroir consiste à faire réagir 2 publics stratégiques en même temps, sur un même sujet, dans 2 écosystèmes distincts et étanches. Ainsi, une même problématique peut être adressée à un public de décideurs interne et un public d’utilisateurs finaux par exemple. Les résultats sont bien sûr mis en perspective pour une vision à 360°. 

 

MY SOMFY LAB et la co-création miroir

En ce moment même, sur la plateforme de co-innovation MY SOMFY LAB, un protocole miroir est proposé. Les communautés grand public et collaborateurs de la marque sont sollicitées sur un même sujet dans 2 campagnes distinctes.

Mélodie BARJHOUX, project et communication manager à la Direction Innovation, nous en dit un peu plus de cette initiative “Nous avons initié ce projet miroir avec notre pôle RSE afin de structurer notre stratégie de développement durable, en prenant en compte les changements sociétaux et nouveaux besoins qu’implique la période que nous vivons. À travers cette enquête collaborative nous avons invité tous les collaborateurs Somfy à s’exprimer sur le « demain » de notre entreprise et en parallèle, nous interrogeons également des consommateurs sur leurs attentes dans ce domaine.”

Elle ajoute : “Cette initiative a été portée par le directeur de la RSE qui a notamment annoncé le lancement du projet auprès de tous nos collaborateurs français. L’idée est de confronter trois notions : les nouvelles tendances liées à cette période, nos précédents travaux liés à notre gouvernance RSE et les attentes de nos collaborateurs (en terme de satisfaction client, pratiques responsables, performance environnementale, bien-être en entreprise…)”.

Et enfin : “La finalité du projet est de nous permettra de définir ensemble, une vision et des priorités communes visant à donner du sens à nos actions.”.

La campagne grand public se concentre elle autour de 5 thématiques proposées à la réflexion des participants, comme autant de piste de réflexion et d’innovation pour la marque :

 

La co-création miroir, une démarche éprouvée et utilisée par plusieurs entreprises

BNP Paribas à travers sa plateforme Les Influenceurs ou encore EDF avec EDF Pulse & You utilisent notamment ce protocole pour le marketing ou l’innovation.

Retrouvez en détails ici 2 cas précis :

> BNP sur la redéfinition d’une expérience digitale 

> EDF sur la redéfinition d’une expérience de marque

 

Les apports de la co-création miroir pour les entreprises

Le fait de mettre sur un même niveau le recueil de la voix collaborateur et de la voix client est très bien accueilli dans les entreprises. L’écoute client était en effet hier cantonnée au consommateur final, ce qui laissait peu de place pour les collaborateurs dans l’écriture et la mise en place des stratégies qu’ils allaient ensuite faire vivre ou subir.

La vertu est grande, notamment pour les tests d’interfaces digitales ou d’applications. En effet le retour éclairé des collaborateurs dans la façon de présenter les choses, mais aussi parce qu’ils sont potentiellement des utilisateurs finaux eux-mêmes permet de mettre le tout en perspective. Par ailleurs, d’un point de vue enseignements, plusieurs éléments sont intéressants à prendre en compte.

> La participation des différentes communautés internes ou externes est un indicateur en soi. Une participation très forte côté grand public sur un sujet et très faible côté collaborateur sur le même sujet peut indiquer par exemple la distance des collaborateurs face à ce sujet. Et inviter à faire par exemple de la pédagogie ou à identifier et résoudre des points bloquants.

> Les enseignements ensuite en termes d’attentes ou de frustrations sont utiles et intéressants à faire dialoguer. Par exemple, une remontée asymétrique sur la qualité de la relation client peut être le point de départ facilitant l’acceptation d’un projet de transformation ou d’une nouvelle formation pour les équipes.

EDF innove avec le premier challenge pour développer l’Industrie au Féminin

Récemment, EDF a lancé son premier challenge pour renforcer l’attractivité des métiers de l’industrie auprès des jeunes filles et des femmes. Le challenge, disponible sur la plateforme EDF Pulse & You est ouvert aux salariés et au grand public. Il permettra de recueillir des idées innovantes et proposer des actions pour faire connaître, orienter et mieux valoriser les femmes dans l’industrie.

 

La plateforme EDF Pulse & You, qui fêtait ses 4 ans en mars dernier rassemble le grand public et les salariés de l’entreprise en un même espace avec une même ambition : permettre à chacun de partager ses idées au service de l’innovation. Depuis son lancement, plusieurs produits ont été réfléchis ou co-créés sur la plateforme dont IZI by EDF à travers ce projet ou encore CHECK grâce à cet appel à idées. Ce sont également plusieurs produits innovants de startups qui sont proposés en bêta test pour le plus grand bonheur des 5 000 Pulseurs impliqués quotidiennement. 

 

Les objectifs du challenge Industrie au Féminin

 

> encourager la mixité au sein du Groupe

Depuis 20 ans, le Groupe EDF est convaincu que la mixité et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont des facteurs essentiels de progrès social et de performance durable. Le Groupe souhaite accentuer son engagement pour inciter les jeunes femmes à s’orienter vers les carrières scientifiques et techniques. Aujourd’hui en France, le taux de féminisation des métiers techniques est seulement de 14%. 

 

> favoriser l’innovation participative

C’est l’occasion pour chacun de s’exprimer autour de 5 thématiques. Comment mieux parler de l’industrie et susciter des vocations auprès des femmes ? Comment donner envie aux jeunes filles au collège de s’orienter vers les filières techniques ? Comment valoriser la présence des femmes dans une équipe technique ? En quoi la présence des femmes aide à lever des fonds ? Et enfin, comment et pourquoi l’industrie 4.0 favorise l’accès des femmes aux métiers techniques ?

Quelques chiffres clés : 

Une mécanique d’open innovation inclusive

Les bonnes idées viennent de partout… de l’interne comme de l’externe. C’est le constat qu’a fait EDF qui embarque non seulement les salariés mais aussi le grand public dans cette aventure. L’open innovation est une très belle occasion de pouvoir toucher et sensibiliser les salariés et les internautes avec un angle nouveau, participatif et surtout collaboratif. À quelques jours de la fin du challenge, ce sont 270 propositions qui ont été récoltées côté salariés et plus de 600 côté grand public. 

 

Une ambassadrice de choix, lauréate d’un précédent projet innovant 

En mars 2019, les étudiants et jeunes diplômés étaient invités à venir décrire le Job de leur rêve chez EDF pour tout simplement le décrocher. Un projet qui permettait à l’entreprise d’identifier non pas de nouvelles compétences mais un état d’esprit : l’engagement. C’est Marine Weicherding qui a remporté le challenge et qui occupe aujourd’hui un poste d’Appui Technique au service prévention des risques. Elle est aujourd’hui l’ambassadrice du projet Industrie au féminin. Découvrez son interview ci-dessous. 

 

Des exemples concrets qui montrent que la co-innovation est aujourd’hui non seulement au service du marketing et de la compréhension client mais aussi des ressources humaines pour qui elle est un puissant levier. 

 

Sources :

https://www.edf.fr/edf-recrute/pourquoi-choisir-edf/un-employeur-responsable/co-developpons-l-industrie-au-feminin

https://www.edf.fr/edf/co-developpons-l-industrie-au-feminin-le-1er-challenge-d-edf-en-faveur-de-la-mixite

 

L’INTELLIGENCE COLLECTIVE POUR FAIRE PROGRESSER L’ENGAGEMENT CLIENT

Un client engagé, c’est un client qui va plus facilement consommer les produits ou les services d’une entreprise. Fidèle à la marque, il va s’y intéresser, parfois la suivre sur les réseaux sociaux, s’y attacher, allant même jusqu’à la recommander. Un collaborateur, que l’on peut définir comme le 1er client de l’entreprise, sera d’autant plus curieux, plus productif, plus impliqué dans son travail au quotidien qu’il est engagé. C’est pourquoi, l’engagement est un objectif de plus en plus « prisé » des entreprises, qui vont chercher à en faire progresser le score, année après année.

ALORS QUELLE(S) SOLUTION(S) POUR FAIRE PROGRESSER L’ENGAGEMENT DE VOS CLIENTS ET COLLABORATEURS ?

Plusieurs axes existent pour engager ses clients internes et externes : améliorer leur connaissance par des dispositifs d’écoute, anticiper leurs attentes en proposant des offres nouvelles et personnalisées, communiquer singulièrement et de la bonne manière, … L’un des leviers principaux est d’adopter une démarche véritablement client centric.

L’intelligence collective va permettre de fédérer des publics internes, externes, partenaires pour co-créer avec eux les marques, les produits et les services de demain.

Le choix d’une plateforme de co-création permet de positionner le client au centre de la relation, ce qui va faciliter les retours d’expérience entre les différentes parties prenantes – internes ou externes –  d’un écosystème.

UNE DYNAMIQUE D’INTELLIGENCE COLLECTIVE EN LIGNE RÉUSSIE ÇA PASSE PAR QUOI ?

Afin d’engager vos clients à travers un tel logiciel, il est primordial de prendre en considération son utilisation, en  Front comme en Back office :

Les contenus doivent être simples et l’interface ludique : le membre de votre communauté est, finalement, un client exigeant qui a besoin de comprendre l’intérêt du pitch très rapidement. Si l’information n’est pas suffisamment claire et accrocheuse, elle sera perdue dans la masse des multiples sollicitations reçues par votre cible.

Les projets proposés doivent pouvoir être suivis en temps réels afin d’optimiser l’engagement de la cible : suivez toutes vos statistiques, assurez-vous du bon développement de la communauté… et écoutez la ! Les membres seront toujours sensibles au fait que vous demandiez des avis, des retours, que vous remerciez l’engagement, etc.

QUELS BÉNÉFICES ?

Connaissance client enrichie, relation renforcée, expérience optimisée, pertinence dans la prise de décision : autant de bénéfices que va apporter un logiciel d’intelligence collective.

C’est finalement un outil véritablement au service de la stratégie d’entreprise pour :

Anticiper

En étant en lien direct avec les retours d’expériences et en faisant dialoguer des audiences complémentaires vous allez ainsi pouvoir anticiper des changements de comportements et de consommations.

Innover 

En accompagnant la création de nouveaux services  et de nouveaux produits sur votre plateforme d’intelligence collective, vous allez ainsi mieux comprendre les besoins et plus facilement adapter votre proposition de valeur au marché.

Fédérer

En incluant vos collaborateurs et vos clients externes dans votre stratégie, vous les valorisez, et allez gagner en proximité.

DÉCOUVREZ NOS CONSEILS POUR LANCER ET RÉUSSIR SON PROJET DE CO-CRÉATION À TRAVERS SES ARTICLES