Archives mensuelles : mai 2020

Les communautés internes au service de la stratégie et de l’efficacité des entreprises

Les grèves liées à la réforme des retraites suivies d’une crise sanitaire sans précédent ont bouleversé la manière de travailler au sein des entreprises. Le télétravail forcé, pour lequel tout le monde n’était pas préparé et outillé de la même façon, perturbe les interactions au sein des entreprises. Une situation à risque tant pour les collaborateurs, dont l’équilibre psychosocial se voit fortement chahuté, que pour les entreprises qui doivent agir rapidement.

Les modes de fonctionnement au quotidien et les méthodes de management s’ajustent. Les approches collaboratives se multiplient afin de répondre au mieux aux enjeux. Nous vous proposons de découvrir à travers cet article les bénéfices de telles approches tant en période de crise qu’à plus long terme, avec certains exemples d’entreprises qui ont su développer de façon pérenne leurs communautés internes.

 

 

ENJEU 1 : PRÉSERVER SES SALARIÉS EN RESTANT ATTENTIF À EUX

Une récente étude réalisée pour Deskeo durant la période du 19 au 24 mars 2020, et relayée par le journal Le Progrès, met en lumière les nombreuses conséquences du confinement sur le moral des salariés et collaborateurs. On peut ainsi y lire que 76% des Français se disent mal à l’aise chez eux, regrettant ainsi leur bureau.

À défaut de pouvoir instantanément améliorer leur confort à distance, il est primordial pour les entreprises de garder un contact avec leurs collaborateurs. Et cela doit se faire bien au-delà des discussions en ligne, des séries de mails et des sessions de web conférences largement utilisées ces derniers temps. De nombreux salariés à distance sont par ailleurs contraints de gérer des problématiques externes à leur cadre professionnel, et spécifiques à ce contexte de crise (garde d’enfants, maladie de certains membres de la famille, …). Ce qui ajoute de la complexité et de la tension. Pour répondre au sentiment d’éloignement et à cette tension, l’employeur peut proposer écoute et bienveillance via des outils digitaux ad hoc.  

 

ENJEU 2 : DONNER DU SENS AU TRAVAIL ET AU PROJET D’ENTREPRISE

Maintenir l’engagement de ses salariés représente un véritable défi pour les entreprises. Car l’engagement des salariés pour une entreprise est une source de performance importante. Quand les employés se sentent bien, écoutés et valorisés, il y a de grandes chances que cela se reflète dans l’expérience des clients finaux. Un cercle vertueux se met alors en place.

 

ENJEU 3 : RENFORCER LE DIALOGUE SOCIAL DANS UN ENVIRONNEMENT INCERTAIN

Télétravail, chômage, activité partielle, gel des budgets et des recrutements, diminution des salaires, … le monde du travail est sous tension. Apporter des réponses aux salariés pour contrer l’incertitude est nécessaire. Face à la situation actuelle, le gouvernement est très clair sur le sujet : « à situation exceptionnelle, moyens de dialogue renforcés ». Par conséquent, il est primordial que l’employeur s’adapte pour maintenir le dialogue social et mettre ainsi en place rapidement des moyens d’alerte et de remontées d’informations. Il s’agit de véritablement mettre le numérique au service du dialogue social.

Les communautés internes constituent très clairement une réponse à cet enjeu majeur. Au-delà de la gestion actuelle de la situation, cette dynamique de dialogue social renforcé devrait constituer un atout majeur lorsqu’il s’agira de traiter les effets à moyen et long terme. 

 

SOLUTION 1 : FACILITER LES REMONTÉES D’EXPÉRIENCES

Un dispositif de remontée d’expériences, à l’image du projet collaboratif adressé sur Fanvoice.com va permettre à chacun de « vider son sac ». Une manière ludique de renouer le contact, de montrer à tous qu’on est « dans le même bateau ». Certains vont s’en amuser et rebondir sur les idées dans le but de converser, d’autres vont livrer leurs bonnes pratiques tant en matière d’organisation, que de gestion du temps, ou de responsabilisation des enfants par exemple.

Autant d’échanges qui vont encourager les membres et qui vont permettre d’insuffler, à distance, une dynamique de groupe, un esprit d’équipe, de soutien et de bienveillance.

C’est par exemple ce que réalise en ce moment même la Banque Populaire du Sud sur la plateforme collaborative LE WOK (le site communautaire imaginé à l’initiative de la Fédération Nationale des Banque Populaire et qui rassemble des sociétaires, clients, collaborateurs autours de divers sujets). Le projet collaboratif est libellé « SPÉCIAL CONFINEMENT : Prise de température ». Le jeu de mot peut faire sourire mais témoigne néanmoins de toute la bienveillance de « l’employeur » à l’égard de ses équipes, invitées à partager leurs retours d’expériences pour vivre plus sereinement le confinement.

FM LOGISTIC (entreprise logistique française) a elle aussi adopté une initiative voisine sur son site collaboratif INFLUENCE MY FM. Face à la situation actuelle, le groupe répond à un enjeu majeur : garantir que la nourriture et les biens de grande consommation arrivent jusqu’aux consommateurs. Et pour ce faire, ce sont tous les collaborateurs qui sont mobilisés. Il est ainsi apparu tout naturel pour la direction de s’adresser à ses collaborateurs restés à la maison afin de leur permettre de s’exprimer sur leur quotidien, mêlant pour certains vie de famille et vie professionnelle.

 

SOLUTION 2 : INNOVER EN CONTINU AVEC SES COLLABORATEURS 

Lancée en 2017, la Start.box répond à plusieurs objectifs. Le premier est d’inclure tous les collaborateurs dans le processus d’innovation. Il s’agit aussi de lancer des campagnes mobilisatrices : 

  • pour des actions inscrites dans le plan stratégique, 
  • pour de nouveaux services, de nouvelles offres, 
  • pour appuyer des enjeux interne RH, prévention…

Eiffage c’est 63 000 collaborateurs mais aussi 63 000 innovateurs qui peuvent s’exprimer librement sur La Startbox. Ce dispositif d’innovation participative propose en effet aux collaborateurs de communiquer toutes leurs bonnes idées à travers différents projets proposés à l’année.

La plateforme permet également de sélectionner les meilleures idées, de les récompenser, les valoriser et les mettre en oeuvre en impliquant le CODIR.  Comme en témoigne Benoît de Ruffray, Président Directeur Général d’Eiffage : “ Lors de l’élaboration de notre plan stratégique, nous avons mis en exergue les forces de notre Groupe et les moteurs de son développement, au premier rang desquels l’innovation ”.

 

SOLUTION 3 : FAVORISER LA CULTURE DU BÊTA-TEST

L’open prospective permet à chacun d’être acteur de l’innovation en dénichant des solutions étonnantes et en y apportant un regard critique. C’est le pari fait par Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) qui invite ses collaborateurs à se mettre dans la peau du client final pour remonter des tendances de marchés, tester des innovations d’autres marchés transposables au leur, et remettre l’expérience client au cœur de la stratégie.

Dans le cas de CACF, une plateforme digitale a été mise en place pour accéder aux différentes “campagnes de tests » et partager ses feedbacks. Ainsi la communauté de “beta-testeurs” prend véritablement corps sur la plateforme, les collaborateurs étant visibles et pouvant échanger les uns avec les autres pour confronter leurs points de vue.

C’est une des démarches choisies par l’entreprise pour accélérer sa transformation digitale. Ainsi, plusieurs communautés “locales” de testeurs ont été créées (notamment en Allemagne et au Portugal) pour dénicher de nouveaux produits ou services misant sur une expérience différente, et les tester. Un protocole inédit qui a pour vertu non seulement de faire gagner en agilité mais aussi d’engager différemment les collaborateurs. Une centaine d’entre eux ont déjà rejoint l’initiative.

Aujourd’hui, ce sont près de 2 Français sur 3* qui souhaitent davantage télétravailler à l’issue de cette crise. Ces chiffres laissent entrevoir des changements qui vont s’opérer à plus long terme. Il y a fort à parier que les dispositifs digitaux d’écoute et d’inclusion des collaborateurs dans la stratégie et la prise de décision des entreprises vont se multiplier pour le bien de tous et de chacun.

 

* Enquête réalisée auprès de 2.915 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 2 au 8 avril 2020. 

 

Vous aussi, imaginez avec vos clients, votre rôle dans le monde de demain

Globalement les études montrent que chacun attend des marques de la responsabilité, de la solidarité, de l’écoute, de la proximité, de la conviction et des valeurs. Mais comment cela se concrétise pour votre secteur ? Entre déclaration d’intention et action, qu’attendent réellement vos clients ? La plateforme participative FANVOICE est essentielle pour se rapprocher d’eux et pour sonder leurs attentes.  Au-delà des spéculations des uns et des autres, il revient aujourd’hui aux marques d’aller au contact de ceux qui influencent demain, de les écouter et de prendre en compte leurs aspirations pour co-construire notre demain.

 

UN PROTOCOLE FLEXIBLE POUR CO-CONSTRUIRE LE MONDE DE DEMAIN

La crise révèle l’importance de la collaboration. Demain s’appréhende et se construit dès maintenant avec vos consommateurs, vos collaborateurs, vos partenaires. Les engager dans des discussions exploratoires ou des exercices de co-création est un moyen concret de réconcilier écoute et action.

 

Nous vous proposons un protocole clé en main et flexible pour relever ce défi :

1/ un gabarit (site internet) avec des textes prédéfinis à adapter

2/ 3 ateliers de co-conception de votre projet avec un expert FANVOICE

3/ une adaptation du gabarit à vos couleurs et votre univers visuel

4/ des focus thématiques personnalisables en fonction de vos problématiques

5/ une dizaine de questions fermées complémentaires

6/ un accompagnement au recrutement et au community management de votre projet

6/ une analyse sémantique des résultats en fin de projet

7/ un projet en ligne en quelques jours (2 à 5 jours en fonction de votre rétroplanning)

 

Pour en savoir plus, envoyez votre demande à contact@fanvoice.com

 

Actuellement par exemple, nous questionnons le rôle des marques et les défis qu’elles devront relever demain pour répondre aux nouvelles attentes de leurs clients.

Au-delà d’un questionnement large, nous proposons 5 focus thématiques et une dizaine de questions fermées complémentaires. Les focus thématiques sont nés des discussions que nous avons avec une dizaine de marques depuis le début du confinement, qui nous ont partagé leurs interrogations :

QUELQUES APPLICATIONS : 

 

1/ EDF interroge l’après confinement avec ses clients et questionne le rapport à l’énergie

Sur sa plateforme de co-innovation EDF Pulse & You, EDF invite sa communauté à réagir sur l’après confinement, au prisme de ce qui pourrait changer durablement, des nouveaux projets à mettre sur pied ou encore du rapport de chacun à l’énergie.

 

 

2/ Viasanté  reste en contact avec ses clients et interroge le rôle d’une mutuelle

La communauté Viasanté est elle mobilisée en ce moment sur les astuces pour mieux vivre le confinement ainsi que sur le rôle de sa mutuelle dans un tel moment.

 

 

3/ FM Logistic renforce la proximité avec ses collaborateurs 

Sur Influence My FM, plateforme collaborative dédiée à l’invention de la supply chain de demain, les collaborateurs de l’entreprises sont actuellement rassemblés dans un projet privé (seuls les collaborateurs peuvent accéder aux échanges) autour du confinement et de son après. Une façon concrète de garder le lien, de maximiser le sentiment d’être ensemble et utile à l’entreprise.