Archives mensuelles : décembre 2018

Co-création et sécurité sociale : la CPAM des Yvelines et ses assurés imaginent l’assurance maladie de demain

La CPAM des Yvelines a récemment lancé un projet de co-création en ligne. Une approche ludique qui s’inscrit dans la continuité d’ateliers réalisés en interne.

Voilà déjà un certain moment que la CPAM des Yvelines réalisait des ateliers de co-création en physique. L’occasion pour les participants de poster leurs idées (post it) sur un arbre créé à cet effet.

Depuis quelques semaines à présent, la CPAM souhaite élargir son rayonnement dans l’approche de co-création en mettant en ligne une campagne d’idéation (comme son nom l’indique, principalement portée sur l’appel à idées). Un projet ouvert à l’ensemble des assurés Yvelinois.

Le point de départ du projet

Le rôle de la sécurité sociale ne se limite pas seulement à la prise en charge du versement des prestations sociales auprès de ses assurés.

Et c’est notamment dans cette perspective que la CPAM des Yvelines a lancé un projet de co-création afin de traiter d’idées nouvelles autour de thèmes importants qui touchent tout le monde à un moment de sa vie.

Une manière ambitieuse et novatrice d’affirmer ses missions et ses valeurs tels qu’apporter l’accès universel aux droits et aux soins, la préservation de la santé, l’efficacité du système de santé et sa capacité à innover.

Le projet : « De vous à nous : la relation avec l’assurance maladie de demain, c’est quoi ? » 

Une expérience inédite qui, deux mois après son ouverture, comptabilise près de 300 idées et commentaires.

Une initiative remarquée et très largement reprise des médias – en témoigne l’article suivant du Parisien : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-avez-vous-des-idees-pour-ameliorer-les-services-de-la-secu-07-10-2018-7913202.php

L’appel à idées portent sur un certain nombre de thèmes que pose la CPAM : des droits et des démarches plus simples, un contact toujours plus simple et pratique, l’agence du futur, et comment se sentir mieux accompagné en matière de prévention et santé.

Une analyse sémantique pour mettre en perspective tous les enseignements

La fin du projet résonnera avec le temps de l’analyse. En effet, à la fin de la campagne, ce sont des centaines de verbatim qui seront passés au crible de l’intelligence artificielle développée par FANVOICE. L’enjeu : identifier les attentes des assurés qui convergent pour agir en conséquence.

Si la démarche vous séduit : il vous reste un mois pour participer puisque la fin de campagne sonnera aux 12 coups de minuit, le 31. Pour contribuer, rien de plus simple, RDV ici !

FacebookTwitterGoogle+Partager