Archives mensuelles : mars 2017

Innovation : InCapsule by IFOP et Fanvoice rendent la co-création plus prospective

innovation-ifop-fanvoice

FANVOICE et Incapsule by Ifop présentent une nouvelle offre commune à l’occasion du printemps des Etudes (Paris), le 20 avril 2017 à 14h30 (Salle LABARRE).

A cette occasion, Martine Ghnassia et Isabelle Grange, Co-Fondatrices de Incapsule by Ifop et Gael Muller, Directeur Général de FANVOICE, présenteront « Co-Création Miroir « , un dispositif associant deux communautés en ligne, missionnées sur un thème commun à explorer.

L’idée : un e-club d’experts (composé de théoriciens, praticiens, start ups, influenceurs, créateurs…) collaborant en ligne sous formes de battle d’idées, en rupture avec les modes d’interrogation traditionnels des experts et une communauté grand public, identifiant et challengeant des idées,  stimulée par des challenges.

Cette démarche agile vise à apporter aux acteurs marketing des pistes et des idées pour leur business, plus fraiches, plus innovantes, plus concrètes, et plus actionnables car mises en perspective. Pour le Printemps des Etudes, le duo InCapsule by Ifop x FANVOICE lancera la première thématique de ce dispositif : « Co-création Miroir sur Le Futur de l’Alimentaire ».

Pour découvrir l’offre en détail, rendez-vous ici.

Pour découvrir en avant-première l’interview de trois experts de la communauté « Food », jetez un oeil sur la page dédiée à l’opération sur le site de l’Ifop.

Pour assister au lancement de cette offre au Printemps des Etudes, demandez votre badge pour assister à la conférence ici.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager

Co-création : la Caisse d’Epargne invente la banque de demain avec ses clients

Voici encore un beau cas de co-création dans la Banque, poursuivi par des actions concrètes : en fin d’année dernière, la Caisse d’Epargne Loire-Centre a proposé à ses clients de participer à un premier brainstorming géant online. Le sujet : “réinventer la relation idéale avec sa banque”. Plusieurs focus en particulier étaient adressés : joindre sa banque, être conseillé, gérer ses comptes et activités quotidiennes et la banque du futur. Trois mois de discussions riches d’enseignements qui ont permis à la marque de mettre en place des actions très concrètes.

caisse-epargne-campagne

LA CO-CRÉATION POUR MIEUX COMPRENDRE LES ATTENTES DES CLIENTS

Parmis les insights détectés, certaines propositions des clients ont émergées, plebiscitées par la communauté, et notamment l’attente d’une banque accessible, disponible, flexible et multicanale. Par exemple, si le mail reste le moyen de contact privilégié, des canaux nouveaux comme le chat ou la possibilité de prendre directement un rendez-vous dans l’agenda de leur conseiller sont des besoins clé pour les contributeurs.

=> La prise de rendez-vous dans l’agenda est un chantier qui avait déjà été amorcée au sein de la Caisse d’Epargne Loire Centre, mais les feedbacks récoltés ont permis d’enclencher une nouvelle réflexion sur le chat. Ainsi, une expérimentation va être prochainement menée pour proposer aux clients un dialogue en direct lorsqu’ils naviguent sur le site internet et sur leurs abonnements bancaires.

Les ⅔ des clients ont plébiscité une relation humaine et de confiance avec leur conseiller qui reste le pivot de la relation. Ils sont en attente de plus de flexibilité avec des rendez-vous à distance réalisés en visio et un accès plus diversifié à l’information, comme la possibilité d’assister à des conférences sur le site ou par internet.

=> Prochainement, ce sont donc des rendez-vous en visio avec les clients qui seront mis en place. La conférence en ligne va également être testée sur cette Caisse Régionale.

DU BESOIN D’UNE AGENCE HUMAINE ET RÉACTIVE AU TEST D’UN PROTOTYPE INNOVANT

Pour les clients participants, l’agence du futur doit être conviviale, accueillante, avec des conseillers disponibles. Le déplacement en agence étant réservé uniquement aux projets importants, l’idée de vivre une vraie expérience est une attente forte.

=> Toutes ces idées ont permis d’alimenter la réflexion sur un projet de nouveau concept d’agence. C’est d’ailleurs ce sujet qui sera bientôt proposé à  la communauté Caisse d’Epargne Loire Centre ainsi que les clients concernés par cette nouvelle agence, qui seront invités à réagir sur des prototypes.

Une fois de plus, une banque a compris l’importance d’impliquer ses clients dans une démarche participative gagnant-gagnant… et de poursuivre la démarche ! Loin d’être un simple coup de comm’, cette initiative va se poursuivre par d’autres projets sur FANVOICE. La banque a réussi à fédérer une petite communauté hyper impliquée, et elle a beaucoup d’autres questions à lui poser !

Si vous avez apprécié cet article, vous pourriez également apprécier :

SOMFY CO-INNOVE AVEC LES SENIORS

C’est sur la cible des “jeunes Seniors” que Somfy a dernièrement décidé de porter ses efforts. Mieux identifier leurs besoins pour les accompagner dans une phase de vie où les envies évoluent est au coeur de la démarche.

UN PROJET EN PLUSIEURS ÉTAPES, DE LA DISCUSSION AU DESIGN DES PRODUITS

TEMPS 1 / Appel à idées sur My Somfy Lab

Pour mener à bien le projet, la marque a commencé par “écouter” le plus de personnes possibles sur la thématique grâce à un projet de génération d’idées sur My Somfy Lab. Pendant plusieurs mois, tous les Somfy Addicts étaient invités à partager leurs avis sur la plateforme en répondant à cette question “Vous avez passé votre vie à vous occuper de votre maison, et si votre maison s’occupait plus de vous, plus longtemps ?”. Cette approche qualitative a permis d’identifier des attentes ou frustrations communes mais aussi les mots utilisés pour les exprimer.

campagne-senior-somfy

TEMPS 2 / Workshops créatifs

Forte de ces premiers enseignements, la marque a poursuivi avec la seconde étape qui consistait à tester et valider les concepts identifiés en amont, et ce directement auprès de la cible lors d’un workshop. C’est ainsi une quarantaine de “jeunes seniors” sont venus pour exprimer leurs besoins, leurs envies, leurs rêves les plus fous dans leurs maison et avec leurs proches.
Une journée riche où plusieurs questions ont été posées et où ils ont pu échanger et s’exprimer directement. la base des discussions était les grandes idées issues du brainstorming, à partir desquelles ils ont pu rebondir, compléter, pour imaginer à quoi ressemblera la maison connectée de demain.

workshop créatif

TEMPS 3 /  Co-design des produits de demain

La marque a souhaité pousser le tout encore un cran plus loin en invitant une dizaine de ces participants à revenir pour poursuivre la conversation. Il s’agissait de discuter de leurs besoins et envies, choisir les produits et travailler directement avec des designers qui en ont dessiné les détails mais aussi leurs packagings.

Les participants devaient également réfléchir à la meilleure façon de vendre ces produits. Chaque groupe “pitchait” (présentait) son offre en fin de journée devant toute l’assemblée la mettant à l’épreuve du public.

co-design

TEMPS 4 / Appel à idées sur My Somfy Lab

Tous ces éléments une fois récoltés, un nouveau projet collaboratif a été mis en place sur My Somfy Lab. Cette fois-ci, un espace VIP a été mis en place et seuls les individus autorisés peuvent y accéder, en l’occurrence les 40 Seniors du temps 2 du projet. Les concepts des offres sont présentés et ils sont invités à réagir en disant ce qu’ils en pensent ce qui permet in fine de hiérarchiser les propositions de valeur.

campagne-senior-temps2

SOMFY MISE SUR LA CO-CRÉATION POUR IDENTIFIER DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX JEUNES SENIORS AU SEIN DE LEURS FOYERS

Ce projet de co-innovation entre Somfy et ses clients Seniors va permettre à la marque de proposer à termes des produits et services qui correspondent véritablement à leurs besoins. Le produit, l’achat, le discours, la communauté à animer autour de ces thématiques : autant de points qui ont été clarifiés et qui permettent à la marque d’accélérer l’innovation.  

Dans la vidéo ci-dessous, Marie-Albéric Martin revient en détails sur la démarche de co-création de Somfy.

Co-création : le Crédit Agricole écoute ses clients et agit !

En juin dernier Crédit Agricole Toulouse 31 et 2 autres caisses régionales ont invité leurs clients à répondre à une question simple : “Pour vous, le prêt immobilier idéal, ça se passe comment ?”.

Ce projet collaboratif s’inscrit dans le cadre du ca-lab, plateforme de co-création des caisses régionales du Crédit Agricole pour que sociétaires, clients, citoyens puissent réfléchir autour des produits et services de demain, partager leur point de vue et ainsi contribuer au futur de la banque.

plateforme-ca-lab

Pendant 3 mois, ce sont pas moins de 800 feedbacks qui ont été partagés sur la plateforme permettant à la marque de récolter des idées concrètes, basées sur l’expérience client. Au-delà de ces retours d’expérience, les participants pouvaient également répondre à quelques questions fermées, points d’intérêt particulier de la marque.

DU PARTAGE DES RÉSULTATS À UN PLAN D’ACTION CONCRET À DESTINATION DES CLIENTS

Les résultats de ce brainstorming géant ont été partagés avec les porteurs de projet dès la fin de la campagne en septembre dernier. Témoignages de clients, pourcentages, idées innovantes : il a fallu extraire de la richesse du matériel les informations stratégiques pour la marque et les traduire en action concrète. Un grand nombre de personnes s’est notamment exprimé sur le besoin d’un processus plus fluide de suivi de son dossier habitat, de nouveaux services dématérialisés et des outils pédagogiques pour être accompagné dans la démarche.

C’est ainsi qu’est né l’Espace Projet Habitat ! A la fois interactif et  pédagogique, il permettra notamment de suivre son projet immobilier, de regarder des tutoriels vidéos, d’envoyer des pièces justificatives pour la construction de son dossier.

projet-habitat

LA CO-CRÉATION AU COEUR DE LA DÉMARCHE D’INNOVATION DE CRÉDIT AGRICOLE

En rebond de ce 1er temps de co-création réussi, de nouvelles campagnes participatives seront bientôt proposées à la communauté. Les co-créateurs de la caisse régionale Toulouse 31 sont d’ores et déjà invités à proposer des thèmes qui leur tiennent à coeur pour que ceux-ci puissent être intégrés dans les plan de réflexion de la marque (https://cvip.sphinxonline.net/SurveyServer/s/CreditAgricole31/Co-creation/formulairepardefaut.htm)
Depuis la fin de cette campagne, c’est sur le sujet du patrimoine que les clients ont été invités à réagir. Très bientôt, un nouveau projet sera mis en ligne pour que l’écoute client soit toujours au coeur de la démarche d’innovation du Crédit Agricole. Retrouvez en attendant en vidéo la présentation du projet par Christophe Bléret, chef de projet digital :

Interview : BUTAGAZ explique sa stratégie de co-création

Il y a un peu plus d’un an, BUTAGAZ lançait la 1ere plateforme de beta-tests et de co-création  ouverte au grand public autour du “confort dans la maison” : LE GARAGE DE BOB (en référence à Bob, l’ours bleu mascotte de la marque). L’objectif est simple : améliorer la vie quotidienne des français dans leur maison, en commençant par mieux mieux les écouter pour mieux comprendre leurs attentes. David MONSERAND, Directeur du programme startup de BUTAGAZ nous explique la démarche dans une interview exclusive.

L’expérience client au coeur du dispositif

Associé à un programme d’innovation ambitieux, ce laboratoire de tests et de recueil d’idées, résolument axé sur l’expérience client, permet aux internautes français, client de la marque ou non, de participer des projets d’expérimentations et d’innovations proposées par des startups partenaires ou l’entreprise elle-même. Les contributeurs de tous horizons peuvent rejoindre la communauté des testeurs, découvrir des projets innovant et jouer un rôle dans leur évolution en postant des feedbacks, des idées d’améliorations, en donnant leur avis… D’ailleurs, chez Butagaz, on est dans le concret : les campagnes de beta-tests aboutissent toutes à des améliorations de produits ou de services et les produits en question sont commercialisés à un prix préférentiel sur une place de marché, ou dans des popup stores comme c’était le cas durant décembre 2016… Et là, bien évidemment, les membres de la communautés sont souvent early adopters et parfois même promoteurs des nouveautés.

Plus de 15 projets en 1 an

Depuis le lancement, la marque a déjà soutenu 17 projets participatifs, dont un sur des balises connectés pour des animaux de compagnie, un autre sur du partage d’espace de stockage à domicile entre voisins, brefs, des sujets en rupture avec le métier historique de la marque. David MONSERAND, Directeur du programme startup “ZAGATUB” (anagramme de BUTAGAZ), témoigne et explique son initiative en 3 minutes.